N’avez-vous jamais vécu ce moment :

Vous devez réaliser le collage d’un matériau sur un autre, et là vous vous demandez quelle colle vous allez acheter ?

Avant de rejoindre le monde de l’artisanat, j’étais comme vous, et un bon nombre de fois, mon choix s’est avéré incorrect voire… déplorable 🙁 !

Dans le domaine de la menuiserie d’ameublement, il y a une colle reine : la colle vinylique blanche. Pour l’assemblage de panneaux en bois, elle est parfaite !

Mais dans les autres domaines, c’est tout autre !

Alors pour faire le bon choix, posez-vous cette question : le support risque t-il de vibrer un peu ? Ou même, le matériau collé risque t-il d’être sollicité (vibrations, coups, etc.) ?

Si tout est parfaitement stable (support ET matériau collé) et que les zones de collage sont propres et d’une surface plane, vous pouvez choisir la colle néoprène. Vérifier cependant sur l’emballage les matériaux acceptés.

Soyez bien sûr de la stabilité de l’ensemble car la colle néoprène devient cassante en vieillissant. Ce serait dommage de voir le beau tableau de nœuds de marins offert par belle-maman venir s’écraser au sol 🙁 😉 (de toutes façons il fallait mettre une cheville et un crochet, et pas de la colle 😉 !)

Si le matériau à coller peut être sollicité, ou le support, ou les deux, comme des plinthes par exemple (risque de chocs, vibrations des portes, etc.), votre choix doit se porter sur la colle PU, appelée ainsi non pas parce qu’elle ne sent pas bon, mais pour polyuréthane.

Cette colle, qui peut supporter jusqu’à 160 kg par cm², reste souple (comme un caoutchouc assez dur) et accepte donc sans broncher les coups, les chocs, les vibrations 🙂 !

En dehors d’une appellation claire du style « Colle PU… », pensez à regarder sur l’emballage l’appellation « colle polyuréthane ».

Attention cependant, cette colle n’est pas instantanée, et en fonction de la position des éléments à coller, il sera peut-être nécessaire de soutenir ces éléments le temps du collage.

Personnellement je ne suis pas un adepte des colles instantanées qui fixent tout, tout de suite. Un bon collage, efficace et durable, s’obtient par une colle adaptée, et… par la patience 😉

Pour terminer, ce qu’il y a de bien avec cette colle PU, c’est que son efficacité reste la même, que les supports et/ou les éléments soient sollicités… ou pas 🙂 !

C’est pour ça que cette colle PU est la meilleure amie de l’artisan, comme du bricoleur averti 🙂

 

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin