Réalisez une pergola sur mesure… (Partie 2)

…en modifiant des éléments du commerce.

Après avoir réalisé, dans la première partie, le haut de la pergola, à savoir ce qui ressemble à une échelle arrondie, nous allons attaquer la réalisation des côtés.

Ces côtés représentent la seconde difficulté de notre projet, puisque dans notre modèle de référence, ils sont réalisés avec de fines lamelles entrecroisées formant des losanges (ou, si vous préférez, des carrés obliques 😉 ).

Lire la suite »

Réalisez une pergola sur mesure… (Partie 1)

…en modifiant des éléments du commerce.

Les pergolas, que l’on retrouvent fréquemment dans nos aménagements extérieurs, dessinent joliment les passages et les allées en permettant aux rosiers et autres plantes grimpantes de s’appuyer pour créer des voûtes merveilleusement fleuries pendant les belles saisons.

C’est joliment dit, n’est-ce- pas 😉 ?

Toujours est-il que, même lorsque l’on prononce “réalisation sur mesure” et qu’associé à ces mots il y a forcément “cher”, ici il est hors de question d’y laisser sa chemise en faisant débiter des éléments spécifiques par une entreprise spécialisée.

Lire la suite »

Carrelage : lisez ces lignes si vous voulez éviter une catastrophe !

Dans un précédent article écrit en février 2015 (pfff déjà !) concernant le carrelage, j’écrivais Comment faire le tour d’un gros obstacle.

Par gros obstacle, j’entendais réaliser une grande surface composée de plusieurs pièces, sans discontinuité (sans barre de seuil), comme par exemple un couloir comportant un accès dans un salon, salon ouvert communicant avec une cuisine, ces 2 zones formant un angle, la cuisine disposant d’une porte donnant dans le couloir du début.

Ça va ? Vous me suivez ? 🙂

Ok, voici le schéma bien plus parlant de ce que je viens de décrire :

Lire la suite »

Réparation ou création d’une évacuation en PVC : l’astuce interdite qui pourrait vous rendre un grand service !

Quand je réalise des travaux, je fais en sorte d’appliquer un principe de précaution qui vient de l’expérience acquise sur le terrain, de mon vécu comme on dit, et qui est de ne jamais toucher à la plomberie en fin de journée.

Ben pourquoi ?

Pour éviter de me retrouver dans la m… dans une situation inconfortable, voire très inconfortable.

Quand c’est chez soi, c’est déjà embêtant, et je reste poli, alors imaginez quand c’est pour quelqu’un d’autre 🙁 !

C’est la raison pour laquelle vous pouvez lire en cliquant sur le bouton “AVERTISSEMENT” visible au dessus du titre de ce blog “…Il est donc vivement recommandé de s’assurer que tout peut (ou pourra) être mis en œuvre pour parer à une éventuelle surprise“.

Lire la suite »

Comment fixer un radiateur sur un mur très irrégulier ?

Pour cet article, je vais prendre l’exemple courant d’une fixation d’un panneau rayonnant, bien que la méthode puisse être appliquée à toute chose nécessitant un support parfaitement plan.

Ok Christophe (et pas “Ok Google” 😉 !)

Pourrez-vous me remplacer ces 9 radiateurs électriques ?

Mais absolument ! 🙂

Pour ceux qui n’ont pas déjà réalisé cette opération, un panneau rayonnant (et même les radiateurs catalogués de grille-pains) se fixe au mur par l’intermédiaire d’un support métallique nécessitant généralement 4 points d’ancrage (cheville + vis).

Lire la suite »

Comment empêcher efficacement un ragréage de s’échapper d’un coffrage à cause d’un sol irrégulier ?

Oups, là c’est pas bon !

Sous la règle posée au sol, c’est clair qu’il y a un espace, un gouffre, que dis-je, un abîme…

Ça va, n’exagère pas quand même !

Faut corriger c’est tout !

Heu… oui, pardon !

Donc, pour corriger la planéité d’une pièce avant de poser, par exemple, un parquet flottant, on utilise un ragréage, l’équivalent (presque) d’un ciment pur mélangé à de l’eau.

Lire la suite »

Plomberie : réalisez vos raccords droits de tubes en cuivre… sans raccord !

On peut vouloir une distribution d’eau en cuivre sans pour autant être un fan de la brasure, bien que cette dernière soit de loin la meilleure solution pour assembler les différents éléments.

Lors de l’assemblage droit de 2 tubes, on utilise un raccord… droit.

Ce raccord droit nécessite 2 brasures : une de chaque côté du raccord sur son tube de cuivre respectif.

Donc, quand on est pas fan, c’est une soudure de trop !

Lire la suite »

Personnalisez une porte de douche transparente d’une façon professionnelle et originale

(Lecture libre – sans abonnement)

Commencer cette nouvelle saison de bricolage et d’aménagement (saison 9 épisode 1 😉 ) sans vous demander si les vacances se sont bien passées serait maladroit, non ?

Alors, ces vacances, c’était bien ?

Ben oui, forcément, qui n’aime pas les vacances.

Et reprendre ce merveilleux rythme “métro-boulot-dodo”, ça pique un peu.

Ok, je passe à autre chose.

Aujourd’hui, je me demande si je ne vais pas créer une nouvelle rubrique (catégorie), intitulée “Décoration”.

Je pense que nos chères épouses/compagnes, beaucoup plus douées que nous dans ce domaine, seront séduites, parce qu’il faut bien reconnaître qu’il y en a beaucoup pour les mecs ici, hein les gars ?

Lire la suite »

Maçonnerie : Augmentez considérablement l’espérance de vie de votre bétonnière !

Quand on est bricoleur et que l’on aime faire soi-même ses travaux, aussi bien pour la qualité que l’on souhaite y apporter que pour les économies réalisées, on est forcément amené un jour ou l’autre à vouloir (ou devoir) investir dans du matériel.

Dans le domaine de la maçonnerie, faire ses gâchées manuellement dans une brouette a ses limites, surtout si cette opération doit se répéter à de nombreuses reprises.

Lire la suite »

Plomberie : adaptez un diamètre d’évacuation non standard sans dépenser un centime !

Les maisons des années 70/80 réservent parfois de belles surprises à leurs nouveaux propriétaires en quête de rénovation.

Les matériaux de construction du moment n’avaient pas forcément les caractéristiques d’aujourd’hui, sans oublier que les normes ont bien changées depuis.

Appelé pour rénover une salle de bain à l’étage d’une maison, j’ai découvert une évacuation générale de 80 mm de diamètre dissimulée derrière la cloison dans le bas du rampant de toiture.

Étonnant comme diamètre puisque de nos jours c’est du 100 mm qui est préconisé dans les maisons d’habitations.

Lire la suite »