Réalisez un plafond suspendu en dalles décoratives (Partie 1)

Si vous ne voyez pas  ce qu’est un plafond suspendu en dalles décoratives, je sais malgré tout que vous en avez déjà vu.

Ce type de plafond équipe en général tous les locaux administratifs d’entreprises, les salles d’attentes, les hôpitaux, et j’en passe.

On les reconnaît par les quadrillages typiques qui les composent et la blancheur des dalles.

Autre particularité, les dalles cèdent par endroit leur place à des carrés de lumière, composés “avant” de 4 tubes néons, et maintenant remplacés par des panneaux à leds donnant l’impression de puits de lumière.

Vous voyez, vous connaissez 😉 !

Alors, pour reprendre une expression bien connu des journalistes scientifiques :

Comment ça marche ?

Lire la suite »

Créez une cloison intérieure en ossature bois intégrant une porte à galandage (partie 3)

Au cours des 2 premières parties, nous avons réalisé une ossature double permettant la rétractation de la porte.

Nous avons travaillé la porte en partie basse pour lui permettre d’être guidée, et nous l’avons équipée sur la partie supérieure de 2 platines-supports qui permettront d’accrocher cette porte aux chariots à roulettes coulissants dans le rail.

Si les chariots n’ont pas encore été glissés à l’intérieur du rail, placez-les maintenant par l’extrémité la plus accessible, sans oublier les accessoires de début et de fin de course de la porte (voir la notice du kit coulissant 😉 ).

Lire la suite »

Créez une cloison intérieure en ossature bois intégrant une porte à galandage (partie 2)

Bonjour à tous !

Allez, on ressort ses cahiers, on reprend là où on s’est arrêté la dernière fois !

Ça va… on n’est pas à l’école !

Ok j’arrête…

Mais si vous avez bien suivi la première partie, vous avez vu la construction d’une cloison composée d’un entremisage en chevrons avec un passage pour la porte.

Et bien cette première cloison, on va la refaire. Lire la suite »

Créez une cloison intérieure en ossature bois intégrant une porte à galandage (partie 1)

Une porte à galandage est une porte coulissante qui se rétracte à l’ouverture à l’intérieure d’une cloison.

Son gros avantage est le gain de place engendré puisqu’il est possible d’aménager immédiatement de chaque côté de l’ouverture.

L’inconvénient, c’est que les bâtis préfabriqués pour créer ce type d’ouverture dans une cloison en placo manque sérieusement de rigidité.

Il est en effet facile de comprendre que si une solide cloison en placo nécessite 60 cm d’entraxe entre ses doubles-montants accolés, ne pas avoir de montant à l’intérieur du bâti à galandage sur une largeur de 73 cm (pour permettre la rentrée d’une porte de dimension moyenne) laisse les feuilles de placo trop “flottantes” à mon goût (même si une ossature métallique les maintient en place).

Un appui sur les côtés du galandage démontre ce flottement et ce manque de rigidité. Lire la suite »

Comment câbler l’arrivée d’une ligne téléphonique sur une prise réseau ?

Whaou !!! Je crois que ce titre mérite une explication, vous ne trouvez pas ?

J’y vais 😉 !

Les prises murales en forme de T inversé et historiquement utilisées pour les téléphones fixes deviennent de plus en plus rares.

Lorsqu’une nouvelle installation électrique est créée, en plus du tableau électrique est ajouté un coffret de communication dans lequel arrive la ligne téléphonique.

Et là, plus de prise dite gigogne (en forme de T inversé), tout se fait par prise réseau rectangulaire dite RJ45.

Si vous avez eu l’occasion de travailler dans un bureau “moderne”, vous avez probablement remarqué que l’ordinateur et le téléphone se trouvent chacun connecté sur une prise murale RJ45.

Alors comment fait-on pour câbler ce téléphone ?

Vous allez voir une fois de plus que derrière le rideau, la simplicité est au rendez-vous ! Lire la suite »

Réalisez votre isolation par l’extérieur

Isoler sa maison par l’extérieur est un excellent moyen quand on ne veut ou ne peut pas le faire par l’intérieur.

En plus de ne pas engendrer de “lourds” et poussiéreux travaux à l’intérieur, elle permet d’embellir l’aspect extérieur en remplaçant avantageusement un ravalement.

Vous allez voir que ce type d’isolation, pas toujours bien accepté peut-être par manque de connaissance, révèle finalement une simplicité de mise en œuvre pour une efficacité certaine. Lire la suite »

Réalisez vous-même votre propre cuisine (Partie 10)

Bon, c’est pas tout ça, mais jusqu’à présent tu nous as montré des plans, des vues 3D, des accessoires, des tiroirs, des plans de travail, autrement dit des petits bouts de cuisine, mais pas grand chose de concret, en tous cas pas quelque chose de fini vu en grand !

Alors maintenant, on veut la voir ta cuisine faite maison !

Lire la suite »

Réparez et recyclez !

J’attends…

Je suis en vacances, je suis en mode relâche, je suis perdu dans mes pensées estivales.

J’attends que le vendeur soit disponible car, même si je suis en vacances, je me trouve dans un magasin de bricolage pour… acheter une bricole 😉 !

Pendant que je patiente, mon regard se pose successivement sur de petits emballages regroupant ce qui ressemble à des carrés de chocolat, mais, même si j’adore le chocolat, les couleurs sont plus attrayantes.

Cela ressemble fortement à des carrés en plastique.

Il y a des carrés de couleur rouge, verte, bleu, orange, etc.

Mais c’est quoi ce binz ??? Lire la suite »

Percer du carrelage en gré cérame avec une extrême facilité !

Percer un trou dans du carrelage en gré cérame est le cauchemar de (presque) tous les amateurs de bricolage.

Ce type de carrelage est d’une telle dureté que si vous tentez un perçage avec un foret béton, en ayant bien entendu auparavant désactivée la fonction percussion de votre perceuse, vous verrez l’extrémité de votre foret même neuf virer au rouge (si si, je l’ai vu plusieurs fois !), car après avoir dessiné un petit rond à la surface du carreau, il devient totalement inutile, plus aucune progression, juste une augmentation de température 🙁 ! Lire la suite »

Réalisez vous-même vos margelles de piscine !

… et faites de sérieuses économies !

Donc voilà, c’est fait, vous avez fait un “petit” crédit à la banque d’environ 5000 euros pour réaliser votre rêve : vous construire une piscine, une “vraie”, une piscine enterrée !

Vos enfants et votre épouse sont aux anges et trépignent d’impatience d’aller faire “plouf” 🙂 !

C’est vrai, quel bonheur de profiter d’une piscine quand le ciel est bleu et que la chaleur est là.

Sauf que, dans le feu de l’action, vous n’avez pas du tout pensé à l’entourage de votre piscine : terrasse, pas terrasse ?

Et si oui, en quoi cette terrasse ?

Certains optent pour une terrasse en bois dont les lames viendront directement “mourir” au bord de la piscine.

Les éclaboussures de l’eau ajoutées aux produits de traitements ne sont cependant pas très compatibles avec le bois.

On préférera alors délimiter le tour de la piscine avec des margelles, ce que l’on a bien entendu totalement oublié de budgéter dans le crédit initial, aveuglé par le bonheur du projet 🙁 ! Lire la suite »