Fin mai 2016, dans la campagne bretonne, une magnifique journée particulièrement ensoleillée se termine.
La chaleur a été lourde, écrasante, et la soirée se présente tout aussi étouffante.
Tout le monde s’attend et espère même que « ça pète » un bon coup, histoire de faire retomber un peu la température.
Vers 23h, le « soulagement » se mêle à l’inquiétude quand, à l’instar d’un roulement de tambour qui annonce le début d’un spectacle, un grondement sourd se fait entendre au loin.
Ça y est, c’est parti, l’orage arrive !
Même si aucune goutte ne frappe encore le sol, un crépitement étrange et se rapprochant rapidement se fait entendre.
L’ouverture furtive d’une fenêtre fait apparaître que le bruit provient d’une violente averse qui avance comme un rouleau compresseur en frappant les feuillages d’une forêt voisine.
Au même moment les premiers éclairs se mettent à déchirer le ciel…

Z’avez-vu ? On s’y croirait hein ?

Oui, mais le lendemain, la poésie est partie 🙁 !
En effet, certaines installations électriques ont subi des surtensions induites par l’orage qui s’est manifesté une partie de la nuit, et le hasard a fait que la maison dans laquelle j’intervenais en a été victime 🙁 !
Le disjoncteur a fait son travail et a coupé le courant, mais à la remise sous tension, le verdict est tombé : le réfrigérateur n’a pas résisté et à rendu l’âme !
A l’ouverture de la porte, plus de lumière, plus de ronronnement, plus de froid, le silence…
Une panne franche, nette, attestant que l’appareil n’a pas eu le temps de souffrir 😉 !
Et bien entendu, inutile d’essayer de démonter un éventuel cache en plastique pour tenter de trouver la panne : tout est moulé ou riveté 🙁 .
Seule solution pour sauver le contenu, foncer acheter un nouveau frigo !
Chiotte (pardon !), c’était vraiment pas le moment.
D’ailleurs quand on est contraint de passer à la caisse sans avoir demandé quoi que ce soit, c’est jamais le moment !

Et oui, société de consommation, quand tu nous tiens…
Car vous allez voir que nos chers fabricants nous ont concocté une belle blague 🙁 (s’il ne s’agit pas bien sûr d’une incroyable malfaçon ayant échappée au contrôle qualité) !
Car la petite manipulation/vérification qui suit, et à la portée de tout le monde, peut vous permettre d’éviter des dépenses inutiles car votre frigo (ou un autre électroménager) n’est peut-être pas HS !

Et pourquoi ne pouvez-vous pas vous en rendre compte ?

Parce qu’on ne peut pas le démonter, tu l’as dit plus haut !

Oui, mais surtout parce qu’il faut regarder à un endroit que personne n’imagine !

Lisez plutôt :

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin