Quand on décide de créer une ouverture dans un mur intérieur (non porteur), en briques comme c’est souvent le cas, on peut utiliser le burineur électrique ou la disqueuse.

Avec un burineur on réduit l’émission de poussière, mais le travail avance lentement et le résultat est assez grossier.

Avec la disqueuse, c’est rapide. La coupe est nette et précise, et du coup la réfection en sera plus facile.

Par contre, la poussière engendrée vous donnera l’impression de subir une tempête au sahara 🙁 !

Il suffit de le faire seulement une fois, sans précaution, pour ancrer définitivement dans la mémoire l’horreur de cette poussière qui obscurcit toute la maison et qui s’insinue dans les moindres recoins.

La poussière passe partout 🙁 ! Même à travers les trous de serrure et sous les portes !

Et ça pendant plusieurs jours !

Car même si vous nettoyez, vous pourrez recommencer le lendemain :-(, et le surlendemain 🙁 !

Et souvent c’est l’abandon du projet pour cette seule prévision 🙁 !

Alors, que faire pour empêcher cela ?

S’il y avait une solution miracle pour supprimer la poussière pendant les travaux, cela se saurait.

Mais comme je l’ai indiqué dans le titre de cet article, il est possible de la réduire très sérieusement lorsque l’on souhaite s’attaquer à une ouverture (brique ou parpaing).

Quand je dis ouverture, cela s’applique aussi au dégagement de l’entourage d’une fenêtre ou d’une baie vitrée que l’on souhaite changer.

Et c’est justement le cas de figure que je présente ici ;-).

La méthode que je vous propose est d’utiliser un aspirateur, sans la brosse à l’extrémité, avec juste le manche.

L’idéal est de pouvoir tenir le tube de l’aspirateur juste sous la disqueuse, comme ceci :

disqueuse-mur-aspirateur

Si vous utilisez une grosse disqueuse électrique avec un disque de 230mm de diamètre, il est recommandé d’être deux. Un qui tient la disqueuse pendant qu’elle coupe, et l’autre qui tient le tube de l’aspirateur.

Pour un modèle plus petit, vous pouvez tenir la disqueuse d’une main et l’aspirateur de l’autre.

Vous placerez bien sûr le tube de l’aspirateur face au refoulement de la poussière.

Prévoyez un aspirateur avec un sac vide, il sera plus efficace.

 

trait-de-disqueuse

Sur la photo ci-dessus, la fenêtre doit être changée en totalité (bâti compris).

Il me faut donc dégager le contour du bâti, suffisamment pour faire apparaître les pattes de fixation de la fenêtre.

Afin de minimiser la réfection de l’entourage, j’ai donné un trait de disqueuse à une dizaine de centimètre de la fenêtre.

Ensuite, il suffit de retirer la partie découpée pour voir la laine de verre, et sous cette laine de verre les pattes de fixation de la fenêtre :

ouverture-encadrement

 

Et franchement, il faut reconnaître que c’est plus facile de reboucher une ouverture régulière et nette comme celle-ci 😉 !

Cette méthode est suffisamment efficace pour que je l’applique à chaque fois que je dois découper une cloison :-).

Vous pourrez maintenant valider vos projets avec un souci en moins 😉 !

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin