S’il y a bien un sérieux dilemme quand il s’agit de fixer quelque chose dans un mur, c’est bien le choix des chevilles à utiliser.

Il y a sur le marché un tel choix que l’on se trouve dans l’incapacité de valider un modèle 🙁 !

Je précise que dans cet article nous écarterons la cheville Molly, qui concerne principalement le placo et qui a déjà fait l’objet d’un article (Découvrez la seule fixation efficace dans le placo).

Nous écarterons aussi toutes fixations d’objets très lourds dans un mur en briques et plâtres pour les mêmes raisons 😉 (Comment fixer un lourd radiateur dans un mur en briques et plâtre)

Donc, qu’il s’agisse de fixer solidement au mur une nouvelle prise de courant, ou d’accrocher le superbe tableau de nœuds de marins offert par Belle-maman 😉 , la première question qui vient à l’esprit c’est « le mur est-il en matériaux pleins ou creux ?

Avant, je me posais la même question.

Mais ça… c’était avant 🙂 !

Vous voulez du solide ? Sans tergiverser ?

Alors adoptez définitivement la cheville Crampon !

Une cheville Crampon, appelée aussi cheville Tampon, est une cheville épaisse, en nylon, et disposant d’une petite collerette.

Quand on la regarde par son extrémité arrondie, on constate une section en étoile à 8 branches, les fameux crampons, qui empêcheront, entre autre, la cheville de tourner sur elle-même lors du vissage.

Généralement, ces chevilles sont vendues en grappe 🙂 :

 

cheville-1

 

Voyez l’épaisseur du corps de la cheville, et la collerette qui l’empêchera de disparaître dans la cloison si vous appuyez trop dessus 😉 !

 

cheville-2

 

Il n’y a aucune difficulté à percer un trou, y insérer une cheville pour fixer quelque chose.

La difficulté apparaît quand il s’agit d’un matériau creux.

La cheville crampon est idéale pour les deux types de matériaux, mais voici une astuce pour réussir votre fixation :

Dans le cas de figure présenté ici, la cheville fait 3cm de longueur.

Ceci est nettement suffisant, que ce soit pour du parpaing qui fait 2cm d’épaisseur, ou de la brique recouverte de plâtre et dont l’ensemble représente environ 1cm d’épaisseur.

Le foret (foret béton) préconisé pour cette cheville est de 8mm, mais ne percez pas directement à ce diamètre, sinon le matériau va éclater à l’intérieur à cause du mode percussion de votre perceuse ou perforateur, ce qui diminuera l’épaisseur réelle du matériau et donc une faible tenue de la cheville 🙁 :

 

eclatement-percage

 

Pour parer à ce problème, réalisez un pré-perçage à un diamètre inférieur, par exemple 5mm.

L’éclatement sera plus faible :

 

pre-percage

 

Le deuxième perçage, au diamètre de la cheville (8mm), sera réalisé sans le mode percussion.

Ce perçage de « finition » ne sera pas difficile, et permettra par la même occasion (c’est là l’astuce 😉 ) de réduire voire de supprimer totalement l’éclatement.

Vous aurez ainsi une épaisseur optimum pour la tenue de la cheville dans le matériau 🙂 :

Reduction-eclatement

 

 

Après la théorie, on passe à la pratique 🙂 .

Objectif ici, fixation d’une double prise de courant à côté d’une prise antenne (câblage électrique sous goulotte).

 

1 – Repérage des trous à percer :

 

repere-percage

 

2 – Pré-perçage à 5mm en mode percussion :

 

percage-6mm

 

3 – Deuxième perçage à 8mm (diamètre cheville) sans percussion :

 

percage-8mm

 

4 – insertion des chevilles :

 

chevillage

 

5 – Vissage du boitier double-prise :

 

fixation-effectuee

 

Et là, vous allez me demander quel type de vis j’ai utilisé 😉 ?

La réponse en image :

 cheville-vis(Cheville crampon 8×30 – Vis 5×30 à filetage complet)

 

Et je peux vous dire que c’est du solide 🙂 !

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin