Que vous ayez un garage « en dur », avec poutrelles et hourdis, ou avec un solivage en bois, sachez qu’il est possible de l’habiller « proprement » avec des plaques de plâtre.

Et cela avec l’aide d’un rouleau de ficelle 🙂 !

Vous ne me croyez pas ?

Suivez le guide… 😉

 

 

 

Plus précisément, il s’agit d’utiliser un cordeau, de section bien ronde.

Voici comment faire :

Dans l’exemple qui suit, nous allons voir la réalisation d’un plafond sous un solivage en bois.

En fin d’article, je vous montrerai la variante pour un plafond en poutrelles et hourdis.

Tout d’abord, pour ceux qui l’ignorent, il ne faut pas plaquer des plaques de plâtres directement sur le solivage.

Pourquoi ? Parce que le bois travaille, se déforme avec le temps et l’humidité.

Plaquer directement sur le bois vous expose à des fissures du placo, voire des décrochements des plaques.

Il est donc impératif de désolidariser les plaques de plâtres du solivage en bois.

Et pour cela, on utilise des suspentes métalliques et des fourrures :

suspenteUne suspente

 

 

details-fourrures

Deux fourrures retournées l’une par rapport à l’autre pour bien voir la forme

 

 

Les suspentes existent en différentes longueurs.

Vous choisirez cette longueur en fonction de l’espace que vous laisserez entre les plaques de plâtre et le solivage.

Dans l’exemple qui suit, j’ai choisi les plus courtes car aucun obstacle n’était à contourner.

Dans une pièce rectangulaire, il faut commencer par fixer les suspentes des 4 angles de façon qu’elles dépassent de la même longueur, comme ceci (vous pouvez bien sûr utiliser les repères que vous souhaitez) :

fixation-suspente

 

 

Vous aurez ainsi deux suspentes sur une première solive et que je nommerai Solive de référence A, et deux autres suspentes sur la dernière solive et que je nommerai Solive de référence B.

 

Schema-plafond

 

La fixation des suspentes est assurée par des vis à placo de 3,5cm de longueur (au minimum 2 par suspentes).

Une fois fait, vous vous munissez de votre cordeau, et vous reliez les suspentes qui se trouvent sur la même solive, en tendant fermement le cordeau (attention quand même qu’il ne vous p… pas à la figure 🙂 🙂 🙂 !).

Le but de cette opération est de positionner les autres suspentes tous les 50cms (entraxe) en les alignant parfaitement avec celles qui tiennent le cordeau.

Il est fort probable que l’espace entre
Pour lire la suite, vous devez être membre.




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin