Ah ! Les fameuses bandes ! La bête noire de beaucoup de bricoleurs.

Pourtant, une fois le secret en poche, vous allez voir que c’est un jeu d’enfant de les réaliser !

Allez, ne perdons pas un instant, découvrons tout cela 🙂

 

L’erreur commise par beaucoup de personnes, ne sachant pas quel produit utiliser et comment le mettre en œuvre, est d’acheter un pot d’enduit prêt à l’emploi.

Or, si vous regardez bien l’illustration sur le pot (visible sur la photo de cet article), vous pouvez voir le dessin d’une main qui applique une… deuxième passe d’enduit, et non pas la première !

Ce qui veut dire que l’enduit prêt à l’emploi ne doit jamais être utilisé pour appliquer la bande, mais bien uniquement pour la recouvrir en deuxième passe.

(J’en profite en passant pour vous dire de ne jamais utiliser du mortier adhésif pour faire vos bandes, le ponçage ultérieur est impossible tant ce produit est dur.

De même, utiliser des bandes en treillis adhésif est déconseillé car non rigide et des fissures peuvent malgré tout apparaitre dans le temps)

Donc si vous prenez de l’enduit prêt à l’emploi pour coller votre bande, vous allez d’abord l’appliquer sur la jonction des plaques de plâtre.

Ensuite vous allez appliquer la bande.

Mais cet enduit est épais et il en faut très peu pour ne pas voir la bande après la deuxième passe.

La bande doit être collée bien au fond de la « gorge » formée par les bords amincis des plaques de plâtre.

Cette bande est en papier parfaitement sec, et ne colle pas (c’est la raison des cloques qui apparaissent souvent au séchage).

Vous appuyez donc fortement avec votre couteau à enduire pour chasser l’excédent, mais il y a trop d’enduit en dessous.

La bande se déchire alors, et du coup vous balancez tout sur le mur avec quelques mots bien choisis…

Ça vous rappelle quelque chose 🙂 ?

Pardon, je vous taquine !

Mais rassurez-vous, je suis aussi passé par là… et oui !

Bon d’accord, mais pour coller ma bande, je mets quoi ?

Les « bandeurs » professionnels préparent eux-même leur enduit à partir d’un sac d’enduit en poudre.

Le choix de cet enduit en poudre dépend surtout du temps de séchage et de la finesse du produit une fois préparé, et c’est une question propre à l’utilisateur.

Personnellement, j’utilise un enduit à prise rapide 3 ou 4 heures (repéré PR3 ou PR4) pour l’application de la bande et un autre enduit fin à prise normale (PN 24 -> Prise Normale en 24h) pour la deuxième et troisième passe.

La mise en œuvre est la suivante : préparez votre enduit en mettant d’abord de l’eau dans un seau, pas trop pour votre première fois 😉 , et ajouter l’enduit en poudre.

L’idéal est d’utiliser un mélangeur électrique, mais vous pourrez réussir même sans en avoir un.

La texture à obtenir ressemble à une soupe onctueuse, plus précisément un velouté.

De cette façon, lorsque la bande est plongée dans cet enduit « liquide » et appliquée directement sur la jonction des plaques, non seulement vous n’avez plus à préalablement enduire, mais le surplus d’enduit s’évacue très facilement avec votre couteau à enduire.

Autre avantage qui rend le collage de la bande efficace, c’est que cette dernière est imbibée d’enduit, donc elle n’est plus sèche… donc collage 🙂

Mais il y a un mais ! En procédant de cette façon, on en met partout 🙁 !

Aussi, il existe des « boites à encoller » (utilisées par les pro) composée d’un récipient dans lequel vous versez le velouté d’enduit que vous savez maintenant préparer, au fond se trouve un axe qui force la bande à se dérouler dans l’enduit et sur le dessus un petit système qui racle d’un côté pendant qu’une fine couche d’enduit est laissée sur l’autre côté.

Il « suffit » de dérouler la bande, couper avec votre couteau à enduire, appliquer au mur toujours à l’aide du couteau et enlever le surplus d’enduit.

Voici le schéma de principe de cette boite :

Ce genre de boite, qui se vend dans les 300 € et plus (c’est cher pour ce que c’est !), peut très bien se fabriquer.

Et là, je vais vous redire ce que j’ai déjà dit dans un autre article : c’est facilement réalisable, je sais je l’ai fait ! Alors pourquoi pas vous 😉 ?

 

Mise à jour (21 août 2014) :

Si vous souhaitez construire une telle boite sans dépenser autant d’argent et en ayant l’assurance de réussir vos bandes comme un pro, vous pouvez télécharger dès maintenant un guide complet de plus de 70 pages que j’ai réalisé pour vous et détaillant pas-à-pas comment Réaliser Vous-Même Une Boite Pour Faire Les Bandes De Placo Comme Un Pro :

 

telecharger

 

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin