Si vous souhaitez aménager des combles pour en faire une nouvelle pièce habitable, il vous faudra passer par l’étape indispensable qu’est l’isolation.

Là, deux choix s’offrent à vous. Soit vous décidez de mettre en œuvre les types d’isolants courants traditionnels (laine de verre, laine de roche, etc.), soit vous vous dites qu’un gain de place serait un plus et vous décidez de vous orienter vers les isolants minces que l’on appelle multi-couches.

Mais dans ce cas, attention, ne vous précipitez pas sans avoir lu la suite.

Habituellement, pour les rampants de toiture, 200mm de laine de verre est un minimum.

Mais la mise en oeuvre est délicate, la découpe pas toujours facile, le pare-vapeur se déchire parfois, et puis surtout… ça gratte 🙁 !

Quoi que depuis quelques temps, une nouvelle laine de verre marron foncée est proposée chez les fournisseurs (je ne parle pas des grandes surfaces de bricolage), et là, ça ne gratte plus, c’est tout doux, c’est cool :-).

Oui bon, revenons à notre sujet principal.

Si vous comparez rapidement les prix au m2 des isolants minces, vous allez choisir une grande surface de bricolage très en vogue en ce moment, et je vous comprends parfaitement.

Mais autant choisir un isolant mince ayant les même performances d’isolation que 200mm de laine de verre.

Sinon, vous allez regretter votre économie de budget et d’espace à vivre, au détriment du chauffage et de votre note d’énergie :-(.

Donc, gardez à l’esprit le coefficient d’isolation thermique noté R. Plus le chiffre est élevé, meilleure est l’isolation.

Un isolant mince de qualité doit vous offrir un coefficient minimum de 5. Et ceux vendu en grande surface de bricolage sont bien loin d’atteindre ce chiffre :-(. Et c’est la raison pour laquelle le prix est si attractif !

Sauf erreur de ma part, au moment où j’écris ces lignes, un seul type d’isolant mince a obtenu la certification RT2012 et est équivalent à plus de 200mm de laine de verre pour une épaisseur non compressé de 35mm. Son coefficient R de 5,25 🙂 ! Il s’agit du Triso Super 12. Pour connaître la marque, Google Images « Triso super 12  » 😉 !

Pour la fixation de ces isolants minces, n’utilisez surtout pas de vis ! En effet les nombreuses fibres très résistantes s’enrouleront autour des vis et arracheront tout ! Et oui, il y a encore du vécu là-dedans 🙂 !

La seule solution efficace et rapide, c’est d’utiliser une agrafeuse. Pas de bureau ;-), une plus grosse, électrique ou mieux encore, pneumatique :-).

Voilà. Maintenant, vous savez ;-).

A bientôt :-).

 

Note pour ceux qui sont sensibles aux bio-énergies :

Isoler des combles avec ce type d’isolant composé entre autres de couches à base d’aluminium, donc conducteur, formera une cage de Faraday, qui risquera de vous couper des ondes naturelles de la Terre.

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin