Électricité : programmez la mise en route d’un appareil (Partie 2/2)

Dans cette deuxième partie d’article, nous allons mettre en place dans le tableau électrique les modules nécessaires à notre installation.

A savoir : l’horloge, le contacteur, et deux disjoncteurs, un de 2A pour protéger l’horloge, l’autre de 20A pour protéger l’appareil à commander (ce calibre de 20 A peut être diminué en fonction de l’appareil à commander, mais qui peut le plus… peut le moins 😉 !)

 

 

Voici avant tout le schéma de câblage électrique (donné pour des modules à la marque Legrand, mais tout aussi valable pour d’autres marques, en respectant bien sûr les différentes bornes de connexion de ces autres marques) :

 

schema-cablage-horloge“Sortie” correspond au raccordement de l’appareil à commander

 

Dans la pratique, voici l’implantation dans le tableau (deuxième rangée à droite sur la photo suivante).

Il n’y a pas

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

4 commentaires à “Électricité : programmez la mise en route d’un appareil (Partie 2/2)”

  1. Gwéno dit :

    Bonjour.

    Je ne suis pas du tout d’accord avec le principe que tu donnes pour choisir l’intensité de ton disjoncteur “en fonction de l’appareil à proteger” et du “qui peut le plus peut le moins”.

    Le disjoncteur ne protège pas l’appareil, mais les fils qui l’alimente…

    Le rôle d’un disjoncteur est de s’ouvrir avant que l’intensité qui passent par les fils qui en sortent ne soit trop importante pour leur section et risque de les faire fondre.

    Ainsi, pour un disjoncteur de 20A,il faut des fils de 2,5mm2 en sortie…

    Les normes sont strictes à ce sujet et elles ont raison : la plupart des incendies domestiques ont une origine électrique !

    • Gwéno dit :

      J’ajoute, qu’en regardant de près les photos, j’ai bien l’impression que c’est du 1,5mm2 qui sort du disjoncteur et du contacteur.

      Je n’ai pas la DTU sous les yeux, mais il me semble que c’est formellement interdit.

      Pour du 1,5mm2,c’est 16A max…

  2. FABRICE dit :

    En effet, c’est bien cela (j’ai réussi le consuel du premier coup). Mais, il semble que c’est du 2,5 mm2….
    Il y a aussi la longueur entière de section a prendre en compte et puis surtout le puissance absorbée MAX.

  3. eric dit :

    Bonjour,
    J’ai un grand souci je ne peu plus lire vos articles..
    J’ai perdu mon mot de passe, je le réinitialise comme indiqué;mais je ne reçois pas le nouveau…comment faire pour me reconnecter et ainsi vous lire?

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

Donnez le résultat de 12 + 12 ?
Please leave these two fields as-is: