(Mise à jour 21/06/2017)

(Concerne les ballons électriques dits « blindés », et dont la résistance se trouve plongée directement dans l’eau * )

 

Comme chaque matin vous vous dirigez vers la salle de bain.

Machinalement vous ouvrez le robinet d’eau chaude et attendez la montée en température de cette eau bienfaisante en faisant face à votre regard encore endormi qui se reflète dans le miroir 🙁 .

Au bout des quelques secondes d’attente habituelles vous passez votre main sous le robinet et… Arhhh ##@%$#§  mon di diou !!!

Là, c’est sûr, vous êtes réveillé : l’eau est FROIDE 🙁 !

P… ! C’est pas le moment !

D’ailleurs, c’est jamais le moment pour les pannes…

 

Tout de suite vos pensées se focalisent sur le ballon d’eau chaude qui, sans aucun doute, a décidé de ne pas (ou plus) accomplir sa tâche !

Il est HS ou pas ?

Un regard rapide sur votre tableau électrique vous indique qu’il n’y a aucune anomalie.

Avant de conclure trop hâtivement, il convient d’effectuer quelques tests.

Car votre ballon n’a peut-être pas fait exprès 😉 !

Il faut en effet garder à l’esprit que toute technologie n’est pas infaillible, et que c’est peut-être la commande de fonctionnement en heures creuses qui n’a pas été envoyée par votre fournisseur d’électricité.

C’est rare, certes, mais je l’ai déjà constaté.

De toutes façons, la suite des tests nous le dira.

Tout d’abord, un visuel direct du ballon nous permettra immédiatement de savoir s’il n’est pas corrodé par la rouille, sinon, quelques taches orange (couleur de la rouille) sous le ballon vous indiquera de procéder rapidement à son remplacement sous peine de risque imminent de tsunami 😉 !

Il semble en parfait état extérieur ?

Ok, on continue !

 

Rappel : ne touchez JAMAIS directement de vos mains les contacts des fils électriques sans avoir la CERTITUDE que l’alimentation électrique est coupée !

(Je sais, ça parait élémentaire comme rappel, et peut-être même bête, mais les accidents aussi sont bêtes)

 

Commencez par ouvrir le capot en plastique pour faire apparaître la partie électrique du ballon :

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin