Isolants minces pour rampants de toiture : attention !

isolant-mince-triso-super-12

Si vous souhaitez aménager des combles pour en faire une nouvelle pièce habitable, il vous faudra passer par l’étape indispensable qu’est l’isolation.

Là, deux choix s’offrent à vous. Soit vous décidez de mettre en œuvre les types d’isolants courants traditionnels (laine de verre, laine de roche, etc.), soit vous vous dites qu’un gain de place serait un plus et vous décidez de vous orienter vers les isolants minces que l’on appelle multi-couches.

Mais dans ce cas, attention, ne vous précipitez pas sans avoir lu la suite.

Habituellement, pour les rampants de toiture, 200mm de laine de verre est un minimum.

Mais la mise en oeuvre est délicate, la découpe pas toujours facile, le pare-vapeur se déchire parfois, et puis surtout… ça gratte 🙁 !

Quoi que depuis quelques temps, une nouvelle laine de verre marron foncée est proposée chez les fournisseurs (je ne parle pas des grandes surfaces de bricolage), et là, ça ne gratte plus, c’est tout doux, c’est cool :-).

Oui bon, revenons à notre sujet principal.

Si vous comparez rapidement les prix au m2 des isolants minces, vous allez choisir une grande surface de bricolage très en vogue en ce moment, et je vous comprends parfaitement.

Mais autant choisir un isolant mince ayant les même performances d’isolation que 200mm de laine de verre.

Sinon, vous allez regretter votre économie de budget et d’espace à vivre, au détriment du chauffage et de votre note d’énergie :-(.

Donc, gardez à l’esprit le coefficient d’isolation thermique noté R. Plus le chiffre est élevé, meilleure est l’isolation.

Un isolant mince de qualité doit vous offrir un coefficient minimum de 5. Et ceux vendu en grande surface de bricolage sont bien loin d’atteindre ce chiffre :-(. Et c’est la raison pour laquelle le prix est si attractif !

Sauf erreur de ma part, au moment où j’écris ces lignes, un seul type d’isolant mince a obtenu la certification RT2012 et est équivalent à plus de 200mm de laine de verre pour une épaisseur non compressé de 35mm. Son coefficient R de 5,25 🙂 ! Il s’agit du Triso Super 12. Pour connaître la marque, Google Images « Triso super 12  » 😉 !

Pour la fixation de ces isolants minces, n’utilisez surtout pas de vis ! En effet les nombreuses fibres très résistantes s’enrouleront autour des vis et arracheront tout ! Et oui, il y a encore du vécu là-dedans 🙂 !

La seule solution efficace et rapide, c’est d’utiliser une agrafeuse. Pas de bureau ;-), une plus grosse, électrique ou mieux encore, pneumatique :-).

Voilà. Maintenant, vous savez ;-).

A bientôt :-).

 

Note pour ceux qui sont sensibles aux bio-énergies :

Isoler des combles avec ce type d’isolant composé entre autres de couches à base d’aluminium, donc conducteur, formera une cage de Faraday, qui risquera de vous couper des ondes naturelles de la Terre.

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

6 commentaires à “Isolants minces pour rampants de toiture : attention !”

  1. michel dit :

    bonjour
    un petit commentaire sur cet article:
    1- le produit est aussi disponible en GSB.
    2- l’épaisseur réelle de l’isolant est 75mm puisqu’il est impératif de ménager 2 lames d’air de 20 mm de part et d’autre.
    3- l’agrafage impose de couvrir toutes les agrafes d’adhésif pour conserver l’étanchéité à l’air imposée en RT2012; un adhésif double face me parait plus pertinent. En raison de l’exigence d’étanchéité la pose du produit est d’ailleurs loin d’être simple.
    4- Quand à la certification je constate qu’elle ne vient pas d’un organisme français alors que la RT2012 est une norme franco-française.Le débat sur l’efficacité réelle de ces produits n’est sans doute pas clos.

  2. La performance d’isolation est réellement équivalente entre les isolants minces et les isolants classique comme la laine de verre ou laine de roche ?

  3. georges dit :

    Habitant en Haute-Savoie je préconise 2 solutions à mes clients:

    1- Dans un garage, l’isolant mince seul est très adapté pour éviter le gel dans nos régions où la température descend facilement à -20°C l’hiver (les canalisations n’aiment pas).

    2- En combles je le couple avec 140 à 200 mm de verre, en fonction de l’altitude. Avantage : l’isolant mince stoppe la chaleur l’été et le froid l’hiver (essayez de mettre les mains sur une tuile béton en plein été) l’isolant de 140 à 200 permet de renforcer.

    Attention à la pose il faut ventiler dessus et dessous (1 à 2 cm) l’isolant mince pour éviter les problèmes de condensation.

  4. Cyril dit :

    Pour l’isolation phonique (qui est aussi très importante pour les combles), je pense que l’on peut s’asseoir dessus…
    Aussi si un jour vous revendez votre bien, je suis dubitatif sur le diagnostic… Pensez à prendre des photos et à garder les factures.
    Vu le prix de l’isolent mince certifié et sa mise en place fastidieuse… à mon avis, autant mettre un isolant « bio »…

  5. georges dit :

    bonjour je viens dacheter un isolant multicouches (25couches} est il equivalent a 20 cm de laine de verre

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 5 + 13 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click