Comment fixer facilement et rapidement un rail pour placo sous un rampant de toiture

rail-rampant

Si vous aménagez des combles (isolation et plaques de plâtre), vous aurez de grandes « chances » de réaliser aussi ce que l’on nomme les « dératellements » (voir dessin ci-contre).

Si (encore 😉 ) vous retenez la pose de plaques de plâtre sur ossature métallique, vous aurez donc à fixer le rail supérieur sous le rampant de toiture.

Mais comment faire pour que ce rail « pointe » vers le sol ? Et surtout sans avoir à passer par une étape de préparation longue et fastidieuse ?

Suivez le guide… 😉 !

La difficulté sera de trouver un élément qui corrigera la pente du rampant de toiture.

La solution qui vient en générale à l’esprit, c’est d’utiliser un chevron et de le déligner pour qu’il ait ce profil :

chevron

 

D’accord, c’est une solution (à condition d’être équipé pour déligner un chevron), mais comment fixer ce chevron sous le rampant de toiture composé de plaques de plâtre ?

Sachant que, bien entendu, il n’y a rien derrière le placo dans lequel on pourrait s’accrocher ! 🙁

On pourrait le coller avec de colle PU 🙂

Mais entre le délignage de ce chevron et le collage, vous ne trouvez pas que c’est trop de temps perdu ? 😉

Alors voici une solution rapide, simple, et terriblement solide.

Pour lire la suite, vous devez être membre.




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

33 commentaires à “Comment fixer facilement et rapidement un rail pour placo sous un rampant de toiture”

  1. david dit :

    merci beaucoup super systeme j essaye avec un rail cisaille mais ce procede en 10 minutes realiser encore un grand merci

    • Vincent dit :

      Bonjour
      Système efficace rapide et simple. En plus c’est l’ensemble
      Qui fait la rigidité. Merci pour ce précieux conseil de pose
      À bientôt vincent

  2. Ronan dit :

    Merci énormément pour cette solution, je me prenais la tête depuis quelques jours

  3. Thibault dit :

    Merci bien , je me cassais la tête ! C’est le top merci beaucoup

  4. florian dit :

    Merci, vous m’enlevez une belle épine du pied ! 🙂

  5. Frederic dit :

    Royal ! Nous allons chercher les complications alors que c est des fois si simple , alors bravo pour l info !!!

  6. François dit :

    Et voilà, en un clic j’ai ma solution pour fixer ce rail supérieur.

    Un GRAND MERCI.

  7. franck dit :

    Bravo !
    si seulement vous aviez proposé cela il y a 10 ans :-))).

    j’ai encore des souvenirs du temps passé à déligner et raboter un « tasseau pour caler ». En plus il s’agissait d’une cloison en biais, histoire d’en rajouter une couche….

  8. vincent dit :

    Merci beaucoup pour l’astuce, moi aussi je me prenais la tête pour savoir comment faire depuis plusieurs jours !

  9. Franck dit :

    Merci beaucoup, je n’ai pas encore testé mais cette solution me semble de loin la plus appropriée. Gloire à vous ! et j’ai même envie de dire gloire à google !… euh… bref …Merci.

  10. pascal dit :

    Génial cette idée, j’avais pensé au chevron biaisé mais cette solution est bien plus simple et rapide, et dire que là où je prends mes matériaux, ils non pas pu me donner de solution!

  11. Calou dit :

    Merci merci merci. J’ai enfin la solution qui me convient. Sans votre idée de génie j’allais monter des carreaux de plâtre 3 a 4 fois plus coûteux.

  12. emmanuel dit :

    Merci beaucoup, j ai enfin ma solution, vraiment merci!!

  13. Eric dit :

    Bonjour,

    Je trouve cette astuce très ingénieu.
    Est ce que ce système d’assemblage peut être réalisé avec des lisse optimia au plafond a la place d’un rail de 48 mm?

    Merci d’avance.

  14. toto dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette solution rapide et simple. Dommage que je n’ai pas vu votre article avant, cela m’aurait fait gagné du temps.
    Encore merci de partager votre savoir.

  15. Xavier dit :

    Bonjour,

    ça fait des semaines que je me torture à me demander comment je vais faire pour le mur sous la sous pente quand j’en serai à ce stade.

    Et bien un grand merci à vous, je vais pouvoir continuer mes travaux sereinement.

  16. Alban dit :

    Merci!
    C’est tout bête mais j’étais pas sûr que ça suffirait, ça me conforte dans l’idée. Y a plus qu’à ^^ !

  17. Fred dit :

    Merci pour ces explications très claires, ça fait un moment que je cherchais comment j’allais faire une fois arrivé à cette étape là.
    je suis bien soulagé d’avoir LA SOLUTION.
    Merci encore!

  18. pierre dit :

    Merci pour ce bon conseil !! et maintenant au boulot !!

  19. Mathieu dit :

    Bonjour,

    Est-il possible de mettre des chevilles molly et de pré percer le rail ?
    En gros, le principe est le meme mais au lieu de visser dans la plaque de platre, je visse dans la cheville…
    Ca me parait plus solide… Qu’en pensez-vous?

    Merci pour votre aide!

    • christophe dit :

      Bonjour Mathieu,

      Si vous souhaitez utiliser des chevilles Molly, oui, vous pouvez, et ce sera plus solide que des vis seules, c’est sûr.
      Dans ce cas, il ne sera pas utile d’ajouter du map 😉 !

      Bien amicalement,
      Christophe

  20. Mik dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette solution !
    Pensez vous que cela peut être applicable pour une cloison de 3,90m de haut ?
    Cordialement,

    Mike

  21. christophe dit :

    Bonjour Mike,

    Je suppose que compte tenu de la hauteur de cette cloison, il doit y avoir une pièce de chaque côté ?
    Et qui dit pièce de chaque côté, dit appuis possible sur la cloison, de chaque côté.
    L’astuce exposée dans cet article est valable pour une contre-cloison (rien derrière), et parce que si appui il y a, le rampant applique une force contraire.

    Donc, dans votre cas de figure, j’appliquerai cette astuce, mais avec la variante exposée dans le commentaire de Mathieu du 24 février, et avec aussi du map.
    A cette hauteur et s’il y a deux pièces, mieux vaut assurer 😉 )

    Bien amicalement,
    Christophe

  22. Mike dit :

    Bonsoir Christophe,

    Merci pour votre réponse rapide !
    Effectivement,il y aura une pièce de chaque coté.
    C’est la solution que je pensais faire, votre confirmation me rassure !
    Il n’y a plus qu’à !

    Merci encore !

    Mike.

  23. bertrand dit :

    Bonjour,
    Votre site est tout simplement génial, on va à l’éssentiel et c’est parfait.
    Je garde une hauteur conséquente des pièces sous rampants de 3.90 de haut.
    Pour ce problème j’avais pensé à deux solutions, il existe ce qu’on appele des chanlattes (tasseaux de différentes sections taillées en biseaux) ce qui est impeccable mais quid de la solidité.
    Sinon j’ai opté pour une solution de plus longue échéance qui consiste à dés l’isolation des rampants de prévoir l’implantation des cloisons et les faire coincider avec les fourrures ce qui selon moi apporte plus de résistance à la fixation dans le coin du rail et réduit la fragilité du filetage seulement dans le platre. J’ai poussé le vice à implanter une ligne de suspentes et fourrures supplémentaires pour cet usage.
    Est ce une bonne solution?. Si s’en est une je suis partageur.
    Cordialement.
    Bertrand.

    • christophe dit :

      Bonjour Bertrand,

      Quand on peut prévoir, lors de la construction, de placer des éléments pour faciliter les fixations ultérieures, alors oui, bien sûr, c’est une excellente idée. Cet article est là pour le cas où rien n’a été prévu 😉 !

      Donc votre solution est parfaite 🙂 !

      Bien amicalement,
      Christophe

  24. johnny dit :

    Peut on faire le même procédé avec des lisses merci de la réponse bonne soirée.

  25. FiL dit :

    Voilà, j’ai ma réponse. Je pensais faire comme ça au départ mais, et je l’ai lu egalement, on cherche des complications, pourquoi faire simple !!!
    Chapeau pour votre site Prof Travaux !

    FiL (futur papy! Alors vite on refait l’appart de sa fille, on se dépèche!!)

  26. Enzo dit :

    Bonjour et bravo pour votre site.
    Pour faire plus solide, visser ces vis (qui maintiennent le rail supérieur) au niveau des fourrures du rampant (si on ne sait pas où elles se trouvent, un bon aimant suffit pour les localiser)
    Sinon, le système Isover propose les connecteurs Optima (chers, certes, mais il n’en faut pas tant que ça) qui supprime le rail supérieur : ce connecteur, qui se clipse dans les fourrures, permet de relier la fourrure du rampant avec la fourrure verticale avec l’angle que l’on veut puisque le connecteur se plie ; mais ce système n’est pas utilisable si on double le mur avec des montants au lieu des fourrures.
    Cordialement

  27. philippe dit :

    Merci pour l’astuce je vais faire

  28. Olivier dit :

    Bonjour
    Tout d’abord un grand merci pour ce site où j’apprécie particulièrement les astuces pro, les explications claires et bien illustrées et la recherche du travail soigné (c’est devenu tellement rare …).

    Je suis en train d’isoler mes combles pour créer 3 chambres supplémentaires.
    Les rampants sont réalisés en suspentes de 30cm + fourrures et isolation en panneaux de laine de bois (6+12+12cm)
    Pour les doublages je suis parti sur des lisses Optima + fourrures verticales et appuis intermédiaires. L’isolation est constituée de panneaux de laine de bois de 12cm contre brique G7.

    Je cumule plusieurs difficultés :
    – besoin de réaliser les doublages avant le placage des rampants.
    – grande hauteur de pignon (env. 4.5m au plus haut)
    – doublage Optima à 90° par rapport au rampant (ça c’est bon).
    – doublage Optima en biais par rapport au rampant.
    C’est sur le dernier point que je bloque.

    Comment peut-on fixer une lisse Optima contre un rampant (non plaqué) quand le mur n’est pas perpendiculaire au rampant (env. 135° au sol) ?
    Je pensais placer un appui Optima2 le plus haut et le plus près possible du rampant pour bloquer la fourrure verticale et fixer la lisse haute avec une vis au point de contact avec le rampant.

    Merci d’avance pour votre avis.

  29. francis dit :

    bonjour,
    j’ai trouvé l’article faisant la démonstration de l’efficacité du forêt conique étagé, mais n’ai pas su déposer un commentaire à cet endroit, aussi je me permets de le faire sur cet article..
    je me demandai si, la possibilité de passer par le plafond n’étant pas possible, il est judicieux de percer un montant se trouvant dans un angle (2 montants sertis en angle n’ont pas de pré perçage dédié aux gaines se faisant face)? sachant que ce trou supplémentaire sur un côté de rail peut affaiblir celui ci?
    est ce donc conseillé ou pas?
    merci pour la réponse et pour toutes vos astuces si précieuses..
    cordialement

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 14 + 11 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click