Il y a maintenant 2 ans, j’ai écrit l’article Terrasses sur pilotis et autres carports, complément.

Il s’agissait de mettre en place des « liens » en bois (l’appellation d’origine est « contrefiche ») permettant de consolider et de supprimer le balancement d’une structure en bois, comme une terrasse sur pilotis ou un carport.

 

 

Réaliser un assemblage tenon-mortaise pour fixer ces liens est laborieux quand on ne dispose pas d’une machine réalisant ce travail.

J’avais donc proposé une simple fixation d’un lien coupé à 45° de chaque côté, et visé dans l’angle de la structure :

Liens2

Cette mise en place simple est suffisante pour une terrasse sur pilotis dont la hauteur est d’environ 1m.

Mais je reçois beaucoup de mails et de commentaires me demandant si la section 15x15cm des poteaux est suffisante pour une terrasse pouvant aller jusqu’à 2,50m de hauteur.

A cela je réponds oui, mais à condition de réaliser des liens de qualité professionnelle !

Là, je vous entends dire « Ok, mais je ne suis pas équipé pour réaliser des liens par tenons-mortaises » !

Et c’est pour ça que je suis là 😉 ! Ta daaaa 🙂 !

Ce sera certainement un peu plus difficile qu’une simple coupe à 45°, mais vous aurez une solidité parfaite.

Voici 2 petites animations que je vous ai réalisées pour vous montrer cette contrefiche professionnelle.

La mise en place de la contrefiche :

Le détail sur les encoches :

 

Voici les dimensions à respecter pour les encoches et pour la réalisation des contrefiches :

 

cotes-encoche-lienRappel : les contrefiches sont positionnées à 45° par rapport aux poteaux et aux pannes sablières

Le respect d’avoir 2 angles égaux (le signe = en blanc sur le dessin), est primordial.

La force d’appui est ainsi parfaitement équilibrée entre la contrefiche et la panne.

Le fait d’avoir cette encoche dans la panne sablière empêche totalement tout balancement.

La contrefiche aura si possible la même épaisseur que la panne, mais elle sera moins haute.

Pour réaliser les coupes de la contrefiche et de l’encoche sur la panne (deux traits de scie à chaque extrémité de la contrefiche et 2 sur la panne), il n’y a rien de compliqué.

Seule l’encoche sur le poteau sera plus difficile.

Mais en utilisant un ou plusieurs ciseaux à bois bien aiguisés et/ou en utilisant une scie oscillante, le succès sera au rendez-vous.

Une fois la contrefiche en place, un vissage complètera son maintien.

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin