Quand on se lance dans un chantier de carrelage, faire les joints n’est pas la partie la plus agréable 🙁 !

En effet, la « barbotine » (nom donné au mortier préparé pour faire les joints) doit être assez souple afin de bien descendre entre les carreaux, et il faut l’étaler partout sur les joints.

De ce fait, on passe aussi sur les carreaux, et le nettoyage s’en trouve long et fastidieux pour réussir à faire disparaître toutes traces de laitance résiduelle sur ces carreaux.

A ce travail salissant à tous points de vue 😉 , s’ajoutent de merveilleuses petites bulles d’air qui remontent dans les joints et qui vous obligent à retourner sur la zone pour corriger le problème (et donc à marcher sur les carreaux barbouillés, le bonheur quoi 🙁 !) (suite…)