Quand on se lance dans un chantier de carrelage, faire les joints n’est pas la partie la plus agréable 🙁 !

En effet, la « barbotine » (nom donné au mortier préparé pour faire les joints) doit être assez souple afin de bien descendre entre les carreaux, et il faut l’étaler partout sur les joints.

De ce fait, on passe aussi sur les carreaux, et le nettoyage s’en trouve long et fastidieux pour réussir à faire disparaître toutes traces de laitance résiduelle sur ces carreaux.

A ce travail salissant à tous points de vue 😉 , s’ajoutent de merveilleuses petites bulles d’air qui remontent dans les joints et qui vous obligent à retourner sur la zone pour corriger le problème (et donc à marcher sur les carreaux barbouillés, le bonheur quoi 🙁 !)

Pas évident de savoir pourquoi des bulles apparaissent là, alors que là-bas c’est nickel !

Alors ? Pourquoi ?

Et bien j’vais vous l’dire 😉 !

C’est à cause de… vous !

Enfin… pas de vous, mais de la façon dont vous étalez la barbotine.

Voyez pourquoi.

Prenons un exemple de 4 carreaux :

 

4-carreaux

 

Étalons la barbotine

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin