Construisez un escalier en colimaçon carré (Partie 2)

C’est grâce à l’application en ligne bien pratique présentée dans la partie précédente que l’on va travailler pour obtenir l’escalier qui répondra à notre cahier des charges.

Dans le cas de figure présenté ici, il y a plusieurs éléments à prendre en considération en plus de la hauteur à monter, et vous devrez peut-être aussi vous poser ces questions.

Comme l’escalier se trouve dans un angle, il n’y a que 3 possibilités pour se présenter face à la première marche, sinon l’escalier lui-même présentera un obstacle.

A l’étage se trouve un rampant de toiture. Il est donc obligatoire que lorsque l’on atteint la dernière marche (le palier), le rampant soit dernière soi.

Une autre possibilité acceptable serait que le sens de rotation permette une sortie parallèle au rampant, mais éloigné (pas le long du rampant) :

La hauteur des marches d’un escalier est en général entre 18 et 20 cm.

Mais vous pouvez bien entendu jouer sur cette valeur si cela est nécessaire, à condition que toutes les marches aient la même hauteur.

Sachez aussi qu’à partir du moment ou l’escalier fait une rotation totale de 450°, soit 1 tour un quart (valeur par défaut), une personne de 1,80m ou plus qui se présente pour monter peut se cogner dans les marches qui se trouvent au dessus de sa tête.

Un autre détail technique très important pour le confort dans l’utilisation d’un escalier, c’est l’angle de chaque marche.

L’idéal est un angle de 30°. Pour vous faire une idée précise de ce que ça donne, dites-vous que cela représente 3 marches à chaque quart de tour, 3 marches pour une progression de 90°.

Donc, je vous passe tous les calculs et mise en situation propre à chaque configuration pour vous montrer ce que j’ai retenu pour répondre à mes contraintes :

La vue complète de la représentation, avec la hauteur des marches :

Une hauteur de marche de 22,5 cm, ça semble beaucoup.

Finalement, après avoir réalisé une maquette rapide pour simuler 2 marches séparées par une hauteur de 22,5cm, le test de monter et descendre s’est avéré parfaitement acceptable.

Mais j’ai aussi triché. Vous avez peut-être noté que pour la hauteur de l’escalier, j’ai indiqué 2700. Ce qui ne correspond pas à ma hauteur sol fini – sol fini qui est de 2900.

J’ai en effet remarqué que

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

Donnez le résultat de 7 + 9 ?
Please leave these two fields as-is: