(Mise à jour juin 2017)

Au cours de vos travaux, il vous arrivera tôt ou tard de vouloir savoir s’il y a du courant dans le fil électrique qui vous intéresse.

Bien entendu, je parle ici de savoir s’il y a du 220 V domestique.

Heu… d’accord, mais… comment je fais… ?

 

 

Là, vous allez voir qu’au niveau sécurité, ce que l’on vous propose dans le commerce, c’est pas le top !

Ah bon ?

Vous avez peut-être déjà vu dans le rayon outillage de votre grande surface de bricolage préférée, ce petit tournevis transparent, appelé à juste titre « tournevis testeur » :

 

 

Le principe est simple : en tenant le corps de ce tournevis avec deux doigts, vous posez la pointe sur le cuivre du fil électrique à tester.

Ensuite, avec un autre doigt libre de la même main, vous touchez l’extrémité opposé (au sommet du petit capuchon rouge sur la photo).

S’il y a du courant dans le fil, un petit « néon » va s’allumer dans le corps du tournevis.

S’il n’y a pas de courant… le néon ne s’allume pas !

Ben quoi ? C’est génial, non ?

Oui et… non !

Oui, parce que ça fonctionne très bien.

Le problème, c’est que dans le corps du tournevis, il y a un petit composant électronique : une résistance.

Et comme tout composant électronique, quand il « claque », il peut le faire de 2 façons :

  • dans la plupart des cas, il ne conduit plus, cassé en deux, net et sans bavure ! Comme une ampoule qui a grillé, et vous ne risquez rien !
  • mais dans l’autre cas, c’est tout le contraire, il devient totalement conducteur. Dans ce cas… vous vous faites secouer par une bonne châtaigne 🙁 !

Le but de cette résistance est de vous protéger, elle est là pour ne pas vous faire électrocuter quand vous touchez le capuchon rouge (zone métallique au milieu).

Elle réduit au minimum le courant qui passe par votre corps sans dommage, mais suffisamment pour allumer le néon.

Oui, vous avez bien lu, si le corps du tournevis s’illumine au passage du courant, c’est parce que VOUS faites partie du circuit !

Ça donne déjà moins envie de mettre le doigt dessus, non ?

Heureusement, il y a un bien meilleur outil, dont la sécurité est parfaite, c’est

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe
 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin