Euh… C’est quoi ce titre !?

Vous avez raison, commençons par l’expliquer 😉

Un solivage, c’est un alignement de poutre en bois (des bastaings) , et qui supporte un plancher.

L’entremisage, c’est l’écartement entre chacun de ces bastaings.

La photo ci-contre vous montre, vue de dessous, un solivage soutenant un plancher.

 

Bon, vous allez me dire que c’est bien beau tout ça, mais il n’y a aucune difficulté à fabriquer un gabarit que l’on va intercaler entre chaque bastaing et qui nous donnera un écartement uniforme !

Et je réponds Oui ! Mais à moins d’avoir une chance incroyable, votre entremisage ne sera pas identique partout. Le dernier écartement sera obligatoirement plus petit ! Ah… Pas beau 🙁 !

Euh… entre nous, beaucoup d’artisans ne prennent pas en compte l’esthétique. L’important c’est de respecter les normes des D.T.U. du bâtiment (Documents Techniques Unifiés), et surtout la rapidité du résultat !

Mais vous, chez vous, vous voulez que ce soit aussi esthétique 🙂

Ok, allons-y 🙂

Pour un plancher, les normes des D.T.U. imposent un entraxe de 40cm maximum entre chaque poutre. Ce qui signifie que vous avez le droit de définir un entraxe plus petit 😉

Donc, bien entendu, vous aurez un bastaing d’un côté, et un autre bastaing à l’autre extrémité, comme ceci :

Maintenant, pour l’exemple, imaginons que nous avons 5,80m entre les deux bastaings :

Jusqu’à une portée de 3m de longueur, vous pouvez sélectionner des bastaings de section 6,5cm (largeur) x 18cm (hauteur).

Attention, cette section est « standard », mais ne correspond pas exactement à la réalité. Donc, avant d’appliquer le calcul ci-dessous, assurez-vous de la largeur exacte des bastaings.

Ici, on partira du principe qu’ils font exactement 6,5cm de large.

Première chose :

Comme indiqué plus haut, l’entraxe maximum doit être de 40cm. Donc divisez les 5,80m par 0,4m. Nous obtenons 14,5 espacements. L’astuce consiste à toujours arrondir à la valeur entière supérieure, soit 15 espacements. Si dans votre projet, vous obtenez 10,16 espacements (c’est une valeur que j’ai prise au hasard), vous arrondissez à 11. Ok ? 😉

Puisque nous avons 15 espacements, nous devons donc prévoir 14 bastaings (on ne compte pas les bastaings fixés au murs) :

Ensuite, il faut additionner l’épaisseur de ces 14 bastaings (attention aux unités, mètres, cm, mm) :

14 x 0,065 m = 0,91 m ou 91 cm

On retire maintenant ces 91 cm au 5,80m :

5,80m – 0,91m = 4,89m

Et enfin, on divise ces 4,89m par le nombre d’espacements qui est de 15, et nous obtenons 0,326m, soit 32,6cm.

Donc, si vos bastaings font bien 6,5cm de large, en laissant un espace de 32,6cm entre chaque, vous aurez un entremisage parfaitement égal.

Et l’entraxe me dirait vous ?

Pour connaître l’entraxe, il faut ajouter un demi-bastaing de chaque côté de notre espacement de 32,6cm, autrement dit ajouter l’épaisseur d’un bastaing complet :

32,6cm + 6,5cm = 39,1cm

Vous voyez, avec cette méthode, vous aurez un entremisage régulier donc esthétique, et vous serez toujours légèrement inférieur au 40cm maximum d’entraxe 🙂

Maintenant, passez à la pratique 😉 …

 

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin