Vous avez peut-être lu l’article Comment ajouter proprement une prise de courant dans un mur en briques plâtrières dans lequel je vous explique comment encastrer un câble électrique en minimisant les travaux.

L’opération est un peu similaire pour une évacuation de lavabo, réalisée avec un tuyau en PVC de diamètre 32mm.

C’est à dire que l’on va « profiter » des cloisonnements creux des briques pour encastrer ce tuyau relativement disgracieux s’il reste apparent.

Bien entendu, comme ce tuyau est rigide, ici nous serons contraint d’ouvrir totalement le côté du mur où se trouve le lavabo pour y placer le tuyau, et reboucher après.

Dernièrement, j’ai dû modifier une évacuation de ce type, déjà encastrée dans un mur, et à ma grande surprise, je suis arrivé à temps avant qu’un problème ne se manifeste.

J’ai en effet constaté que le tuyau était peut-être bien encastré, mais parfaitement horizontal dans un seul alignement d’alvéoles de brique.

Comme ceci :

 

mauvaise-evacuation

 

Or, comme j’ai déjà eu l’occasion de le citer, pour toutes évacuations, il est impératif de respecter une pente de 1 cm par mètre au minimum !

Autant vous dire que le tuyau était bien encombré (beurk 🙁 !), car il restait un passage libre d’à peine un centimètre de diamètre 🙁 !

L’obstruction totale était imminente !

Donc, si vous souhaitez réaliser un travail identique, ce n’est pas une alvéole qu’il faut ouvrir, mais au minimum 2, de façon à respecter une pente d’évacuation suffisante, comme ceci :

 

evacuation-correcte

 

Voici une illustration théorique en 3D de l’ouverture de la brique :

 

brique

 

Dans la pratique, ce n’est pas aussi parfait, mais ça se fait 🙂 :

 

encastrement-correct

 

Ici, l’ouverture est plus grande pour permettre aussi l’encastrement des arrivées d’eau froide et d’eau chaude.

Ensuite, il « suffit » de reboucher, soit au plâtre, soit à l’aide de mortier adhésif et d’un enduit fin pour la finition.

Lors du rebouchage, vous pouvez réutiliser les morceaux de briques et de plâtre cassés.

Une fois rebouché :

apres-rebouchage

 

La pente étant correcte, il n’y a plus de risque d’obstruction… sauf bien sûr si on perd quelque chose dans le lavabo 🙁 !

Dernière chose, seul un tuyau de 32mm peut s’encastrer dans une alvéole de brique, le PVC de 40mm est trop gros 🙁 !

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin