Avez-vous remarqué sur certaines cuisines l’assemblage de deux plans de travail à angle droit ?

Cet assemblage est parfois « dissimulé » sous une petite languette en aluminium.

Détail technique disgracieux et suffisamment étonnant quand on sait qu’en passant l’éponge sur, ou prés, de cette languette, toutes les miettes et autres petits détritus vont prendre un malin plaisir à venir se coincer dessous !

Les cuisines de qualité dispose d’une jonction parfaite de leurs plans de travail prédécoupés en atelier, jonction tellement bien réalisée qu’elle n’a besoin de rien pour la dissimuler.

Voici comment réaliser vous même cet assemblage :

Les deux plans de travail sont ici séparés pour bien distinguer la forme de l’assemblage.

A la différence des champlats autour d’une porte et qui sont coupés à 45° dans la totalité de leur largeur, ici la coupe à 45° ne s’effectue que sur la partie arrondie en façade du plan de travail.

Pour réaliser cette opération, en plus des deux plans de travail 😉 vous aurez besoin d’une défonceuse (c’est la machine que l’on voit sur le plan de travail de droite sur la photo ci-dessus), et d’un guide de coupe (la fameuse pièce en zig-zag posée sur le plan de travail de gauche sur la photo ci-dessus).

Voici comment positionner le guide (maintenu solidement à l’aide de serre-joints) :

La défonceuse travaille en restant toujours en appui sur ce guide. Lorsqu’elle arrive sur la partie du guide à 45°, cette forme provoque la « sortie » de la défonceuse et donc le découpage de la zone arrondie du plan de travail à 45° aussi.

Je ne vous cache pas qu’une certaine minutie est nécessaire pour trouver la bonne position du guide afin que l’outil (la fraise) de la défonceuse travaille uniquement sur la partie arrondie du plan de travail.

Une fois ce travail effectué, « y a plus qu’à » réaliser le rabotage de l’angle de l’autre plan de travail pour qu’il vienne s’ajuster le mieux possible comme sur la photo ci-dessous. Rabotage effectué patiemment… à la main… avec une bonne vieille râpe à bois et du papier de verre 🙂

Gros plan sur la jonction :

Bien sûr, avant de passer à l’acte sur de vrais plans de travail, entraînez-vous sur des chutes de médium par exemple. C’est le cas sur les illustrations de cet article 😉

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
Linkedin