Carrelage : lisez ces lignes si vous voulez éviter une catastrophe !

Dans un précédent article écrit en février 2015 (pfff déjà !) concernant le carrelage, j’écrivais Comment faire le tour d’un gros obstacle.

Par gros obstacle, j’entendais réaliser une grande surface composée de plusieurs pièces, sans discontinuité (sans barre de seuil), comme par exemple un couloir comportant un accès dans un salon, salon ouvert communicant avec une cuisine, ces 2 zones formant un angle, la cuisine disposant d’une porte donnant dans le couloir du début.

Ça va ? Vous me suivez ? 🙂

Ok, voici le schéma bien plus parlant de ce que je viens de décrire :

Toute la zone en marron clair représente la surface carrelée en continue (sans barre de seuil au niveau des portes intérieures)

Je vous laisse lire l’article correspondant qui vous donnera une première astuce vous évitant une belle catastrophe.

Mais ce n’est pas tout.

Quand on réalise un carrelage, il y a des précautions élémentaires à respecter, comme par exemple ne pas se faire emprisonner, piégé par le carrelage fraîchement posé.

Ne riez pas, c’est déjà arrivé à certains (mais pas à moi, ouf ! 🙂 ).

Penser à la sortie de la pièce ou laisser un passage pour les occupants, oblige à prendre des points de repères primordiaux pour éviter, là encore, une catastrophe.

Mais il y a d’autres détails qui peuvent vous contraindre à être très vigilant, regardez ici :

L’exigence de cette réalisation : la bande centrale séparant les couleurs et motifs

Une bande unique partant du bord de l’escalier et se prolongeant jusqu’au bout de la cuisine :

Un alignement parfait exigé !

Il est donc impératif que cette bande, qui va forcément sauter aux yeux des occupants et des visiteurs, doit avoir une rectitude irréprochable !

Conseil : Posez vos carreaux au sol avec les croisillons, SANS COLLE, afin de bien prendre vos repères et alignements, et corriger si nécessaire, ensuite tracez votre ligne de référence.

La ligne droite de référence tracée au sol, il faudra la suivre sans le moindre écart.

On aura ainsi, après la pose d’un carreau de cette ligne de référence, à poser perpendiculairement le reste des carreaux à droite et à gauche.

Si cela vous semble simple, c’est pourtant là que la vigilance devra être à son maximum, nous verrons pourquoi dans quelques secondes.

Mais ce n’est pas tout : arrivé au niveau de la porte au premier plan, il faudra laisser un passage pour… passer !

Alors, après tout ça, qu’est ce que ça implique comme précautions ?

Je l’ai déjà précisé dans l’article cité plus haut, les carreaux n’ont pas exactement tous la même dimension.

Même si la différence entre chaque carreau peut être inférieure au demi-millimètre, elle peut être la cause d’un décalage énorme au bout de quelques carreaux posés.

Si vous vous basez uniquement sur les croisillons pour déterminer l’alignement des carreaux perpendiculaires (autres que ceux de la ligne de référence), les écarts qui vont apparaître en bout de lignes seront rapidement très supérieurs aux croisillons retenus pour dessiner les joints.

Et si les lignes de carreaux sont longues (3 m, 4 m, etc.), l’écart pourra atteindre 1 cm !!!

Ce sera affreux !

Pas de contrôle à l’équerre : écarts énormes assurés !!

Et je peux vous assurer que cette cata arrivera, il n’y a aucun doute 🙁 !

Pour réussir la pose, vous aurez

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe
 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

Donnez le résultat de 10 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: