Comme nous l’avons vu dans la première partie de cet article, il n’est pas évident « d’habiller » un pignon intérieur en lambris à cause de l’impossibilité de soulever une lame entière pour la placer sur la précédente.

Si vous avez lu cette première partie, vous savez maintenant comment faire 😉 .

Mais la méthode proposée a ses limites, et ne peut plus s’appliquer quand il ne reste qu’environ 4 à 5 lames (à cause de la petitesse des morceaux), comme vous pouvez le voir sur la photo ci-contre.

Pour pouvoir terminer ce pignon à la perfection, nous allons utiliser la technique expliquée dans l’article Comment poser vos dernières lames de lambris, mais avec tout de même une petite variante 😉 .

Pour cela, il faut

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Lisez La Totalité Des Articles pour Seulement
2 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  OUI, JE VEUX REUSSIR MES TRAVAUX !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Partager cette publication...
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin