Construisez Vous-Même Un Carport Bandeau

Formation Electricité e-BASIC (Partie 5)

Le courant triphasé

Ah la sale bête !

Le courant “normal” fait déjà peur, alors dès que l’on voit “Triphasé” sur un appareil, un compteur ou un tableau électrique, c’est plus fort que soi, on se recule comme si on venait de découvrir une énorme araignée !

Une peur probablement causée par le fait de savoir que la tension fourni est nettement supérieure aux 230 V “classiques”, soit 400 V !

Et celui ou celle qui a déjà été en contact accidentel avec du 230 V, se doute bien que 400 V, ça doit “piquer” un peu plus 🙁 !

Alors c’est quoi du triphasé, et comment “ça marche” ?

On va pour cela reprendre l’animation du chapitre précédent illustrant le mode de fabrication du courant électrique :

 

 

Cette animation ne montre que la génération d’une seule alternance, en l’occurrence celle de la bobine supérieure.

Dans la “fabrication” du courant triphasé, il y a 3 bobinages.

Pour faire un

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

1 commentaire à “Formation Electricité e-BASIC (Partie 5)”

  1. Jean-Claude dit :

    Bonjour Christophe,
    Très belle explication, mais dans le cas du démarrage d’un moteur triphasé en étoile puis en triangle (communément appellé “étoile-triangle”), il n’y a pas de neutre? Où branche-t-on le point commun?
    Continuez, je ne me lasse pas!
    Cordialement,
    JC.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

Donnez le résultat de 11 + 14 ?
Please leave these two fields as-is: