Comment fixer facilement et rapidement un rail pour placo sous un rampant de toiture (Accès starpass)

Si vous aménagez des combles (isolation et plaques de plâtre), vous aurez de grandes “chances” de réaliser aussi ce que l’on nomme les “dératellements” (voir dessin ci-contre).

Si (encore 😉 ) vous retenez la pose de plaques de plâtre sur ossature métallique, vous aurez donc à fixer le rail supérieur sous le rampant de toiture.

Mais comment faire pour que ce rail “pointe” vers le sol ? Et surtout sans avoir à passer par une étape de préparation longue et fastidieuse ?

Suivez le guide… 😉 !

La difficulté sera de trouver un élément qui corrigera la pente du rampant de toiture.

La solution qui vient en générale à l’esprit, c’est d’utiliser un chevron et de le déligner pour qu’il ait ce profil :

chevron

 

D’accord, c’est une solution (à condition d’être équipé pour déligner un chevron), mais comment fixer ce chevron sous le rampant de toiture composé de plaques de plâtre ?

Sachant que, bien entendu, il n’y a rien derrière le placo dans lequel on pourrait s’accrocher ! 🙁

On pourrait le coller avec de colle PU 🙂

Mais entre le délignage de ce chevron et le collage, vous ne trouvez pas que c’est trop de temps perdu ? 😉

Alors voici une solution rapide, simple, et terriblement solide.

Dans un premier temps, tracez la position du rail supérieur sur le rampant de toiture.

Ensuite, fixez le(s) rail(s) sur le rampant en utilisant des vis à placo (une tous les 50 cm environ) et positionnées dans l’angle du rail, comme ceci :

fixation-rail

Arrêtez de visser juste au moment où la tête s’apprête à toucher le rail. En opérant ainsi, vous n’arracherez pas le plâtre autour de la vis et optimiserez cette première fixation.

Afin de faciliter cette opération, vous pouvez, si vous le souhaitez, positionner le rail inférieur et les montants :

position-rail

 

Vue de dessous sur laquelle vous pouvez apercevoir la tête des vis de fixation dans l’angle touchant la plaque de plâtre :

fixation-rail

 

Une fois toutes les vis en place, vous vous rendrez compte de la solidité de cette première fixation.

Mais peut-on vraiment être sûr que cela suffira ? (ce n’est en effet que du plâtre qui retient les vis 🙁 )

Alors pour renforcer solidement, simplement et rapidement l’ensemble, utilisez du mortier adhésif (le fameux “MAP”), et comblez par “petits” endroits successifs l’espace qu’aurait pu combler le chevron déligné de ce début d’article, comme représenté ci-dessous :

rail-et-map

 

Avec aussi l’option facultative de mettre en place, AVANT le mortier adhésif, deux ou trois vis à l’emplacement de ces “plots” de mortier adhésif, ajoutant ainsi de la solidité à l’assemblage rail-mortier, une fois le mortier sec :

vis-rail

 

Le MAP ayant un temps de prise relativement rapide (1 à 2 heures suivant la consistance), vous voilà avec une solution de fixation solide et rapide, et avec un argument en moins pour justifier le report de votre aménagement de combles 🙂 🙂 🙂 !