Au tableau ! (e-Basic 12)

Avant, les gaines contenant les fils reliant les différentes prises de courant, les interrupteurs, les radiateurs électriques, etc. arrivaient le long d’un mur à l’emplacement du futur tableau, soit par le sol, soit par le plafond.

Le plâtrier ou le plaquiste se chargeait de dissimuler tout ce paquet de gaines/fils derrière une contre-cloison, en laissant un petit passage pour pouvoir les faire rentrer et les connecter dans le tableau.

C’était parfait puisque les gaines étaient cachées, mais comment faire pour intervenir sur les fils et/ou en ajouter de nouveaux 🙁 ?

Devant faire face à cette possibilité d’intervention et/ou de modification, la norme a évolué pour imposer la GTL !

Non non, je ne parle pas de la Renault 5 GTL (pffff, qu’il est nul !), mais de

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

Donnez le résultat de 12 + 8 ?
Please leave these two fields as-is: