Comment ajouter proprement une prise de courant dans un mur en briques platrières

prise-et-brique

Vous habitez une maison traditionnelle en parpaings et en briques, ou vous venez d’en acheter une, et vous constatez qu’il n’y a pas suffisamment de prises de courant :-(.

Vous avez alors la solution d’ajouter la prise manquante en « repiquant » un nouveau câble sur la prise de courant la plus proche et en faisant passer ce câble dans une goulotte en plastique fixée au dessus des plinthes. Solution certes, mais reconnaissons-le, pas très esthétique.

Il y a aussi la solution « brutale » qui consiste à réaliser une saignée dans ce mur. Mais alors là, vous aller vous heurter aux hurlements du reste de la famille devant le nuage de poussière qui va obscurcir la maison et se déposer sur tous les meubles et le sol, donnant l’impression qu’il vient d’y avoir une éruption volcanique !

Alors que faire ?

Tout d’abord, coupez le courant, au moins si c’est possible sur le circuit d’alimentation de la prise de courant sur laquelle vous allez vous repiquer.

Réalisez à l’aide d’une scie cloche et à l’emplacement où vous souhaitez cette nouvelle prise un perçage pour recevoir une boite à sceller dans la maçonnerie. Normalement le diamètre est de 67mm mais vérifiez ce diamètre sur la boite que vous achèterez. Dans cette boite standard, vous raccorderez et fixerez la nouvelle prise de courant.

Voici une scie cloche pour réaliser le trou :

Voici une boite à sceller ronde pour encastrement dans la brique :

L’astuce pour passer votre câble proprement et en faisant un minimum de poussière et d’utiliser les alvéoles de la brique ;-).

Donc, prenez soin d’avoir un passage libre entre l’intérieur de la boite et l’alvéole retenue pour pouvoir passer votre câble électrique et retirez pour cela un des petits ronds pré-découpés de la boite.

Positionnez la boite à sceller dans le trou, alignez les 2 petites vis le plus horizontalement possible, et scellez-la à l’aide d’un plâtre un peu épais.

Lorsque le scellement est sec, passez à l’intérieur de la boite et dans l’alvéole un morceau de fil électrique un peu rigide jusqu’à ce qu’il soit stoppé par la jonction en plâtre avec la brique suivante.

Grâce à ce câble, vous pourrez ainsi « mesurer » la distance qui sépare la boite de la jonction suivante.

Retirez ce câble de l’alvéole, et placez-le cette fois sur la surface du mur de brique, à partir du bord du trou de la boite, pour connaître la position de cette jonction.

L’idée étant d’ouvrir uniquement les jonctions, pour que le câble puisque continuer à utiliser l’alvéole de la brique suivante, et ce, jusqu’à la prise de repiquage :-)

Utilisez pour cela un petit burin et un marteau, mais ne tapez JAMAIS perpendiculairement au mur sous peine de casser toute la brique et d’arriver dans la pièce voisine !

Une solution plus propre et plus rapide consiste à utiliser une petite lapidaire, et pour éviter les hurlements cités plus hauts ;-), pendant l’utilisation positionnez devant le « jet » de poussière le tuyau d’un aspirateur (en route bien sûr ;-)). Ça fonctionne à merveille :-) !

Voici la petite lapidaire que vous commencez maintenant à connaître ;-) :

Un trait de scie en haut, un trait de scie en bas, et avec votre petit burin, vous retirez la jonction en plâtre.

Voici le schéma explicatif de cette astuce :

Une fois la première jonction ouverte, répétez la même procédure pour repérer et ouvrir la jonction suivante, et ce jusqu’à arriver à la prise de repiquage.

En fonction de la dimension des briques, vous pourrez ainsi avoir une jonction tous les 40 à 50cm.

Il restera ensuite à dénuder le câble électrique et à réaliser les connexions.

Le câble à utiliser porte la référence R2V 3G2,5 ou RO2V 3G2,5. C’est un câble gaîné, donc protégé, et composé de 3 fils rigides de 2,5mm².

Les prises de courant disposent toutes de 3 connexions : la phase (+), le neutre (-), et la terre. Chaque connexion étant doublée de façon à avoir une arrivée et un départ vers une autre prise.

La norme Promotelec impose : « Le nombre maximal de prises de courant que l’on peut mettre sur un même disjoncteur est : 5 prises de courant pour un circuit alimenté en 1,5 mm² et protégé par un disjoncteur de 16 A. 8 prises de courant pour un circuit alimenté en 2,5 mm² et protégé par un disjoncteur de 20 A

L’article Comment tester sans risque la présence de courant dans un fil électrique vous indique où doit se trouver la phase (+), le neutre (-), et la terre.

Une fois toutes les connexions réalisées, il ne reste plus qu’à reboucher les trous à l’aide de plâtre. Voir pour cela Comment réussir une retouche de plâtre avec cependant une petite variante : le plâtre préparé doit être un peu plus épais.

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous ci-dessous et recevez chaque nouvel article directement dans votre boite mail.

Vous recevrez également en cadeau le guide PDF "30 Conseils Et Astuces De Pro Pour Réussir Ses Travaux".

Tout comme vous, je déteste les spams
Votre adresse mail ne sera ni vendue ni divulguée à qui que ce soit.
Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.


Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

5 commentaires à “Comment ajouter proprement une prise de courant dans un mur en briques platrières”

  1. jean-paul dit :

    Bonjour,

    J’ai lu avec attention votre tuto. Je suis dans une situation qui y ressemble à votre tuto excepté pour le joint entre les brique qui est en mortier ce qui complique considérablement le travail.

    Avez-vous déjà été confronté à ce type de matériau?
    Car la scie cloche n’est pas très efficace sur le mortier et la brique de part et d’autre du join a tendance à céder avec la pression que j’exerce sur le mortier.

    Merci

    • christophe dit :

      Bonjour Jean-Paul,

      Des excuses pour mon retard à vous répondre ne seront certainement pas suffisantes, mais je tiens à répondre à tous malgré le nombre grandissant de commentaires et de mails à traiter.

      Quand je « tombe » sur des matériaux plus durs que ce à quoi je m’attends, je n’ai pas de secret particulier, si ce n’est la patience.
      Et quand les trous s’avèrent plus grands que prévu parce que le matériau se casse plus que prévu, je ne peux que boucher les trous au map et sceller les boites.

      Bien amicalement,
      Christophe

  2. Marie-Rose dit :

    je voudrais savoir comment faire tenir une prise électrique qui ne tient plus,merci d’avance

    • christophe dit :

      Bonjour Marie-Rose,

      La plupart du temps, les prises électriques qui ne tiennent plus sont des prises qui sont maintenues dans leur boite d’encastrement par un système à griffes (les vis de serrage de ces griffes sont accessibles en face avant de la prise).
      Ce système de fixation n’est pas l’idéal, car à force d’utiliser les prises (insertion et retrait), les griffes finissent par arracher le plastiques des boites, et la prise ne tient plus :-( .
      Resserrer les vis des griffes ne fera que retarder l’échéance d’une défaillance totale.
      Le mieux est de changer la prise murale par une prise qui est maintenue dans sa boite d’encastrement par les deux petites vis latérales que l’on peut voire sur la boite verte de cet article.

      Si mon explication ne correspond pas à votre cas de figure, n’hésitez pas à me recontacter.

      Bien amicalement,
      Christophe

  3. martine dit :

    Bonjour,

    je souhaite installer dans une chambre sur un mur extérieur des appliques. Les murs étant en tadelakt, je ne peux pas faire de saignée tout le long de mon mur. Est- il possible de passer en découvrant une tuile de rive et de passer le câble électrique jusqu’au trou où sera l’applique ? Comment casser sans abîmer les briques ?
    merci pour votre aide

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 3 + 4 ?
Please leave these two fields as-is:
CommentLuv badge

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click