Un outil impensable pour couper vos chants thermocollants

couper-un-chant

Lorsque vous achetez un plan de travail, il est courant d’avoir dans l’emballage un ou deux chant(s) thermocollant(s), permettant de masquer avec élégance le ou les côtés visible(s) du plan de travail.

Ces chants se collent en appliquant une pression sur la surface à l’aide d’un fer à repasser. Avec la chaleur, la colle fait son office et maintient le chant en place.

(Il existe aussi des chants autoadhésifs).

En ce qui concerne ces chants vendus avec un plan de travail, il n’y a aucune difficulté pour leur mise en place, puisqu’ils ont exactement la même largeur que le plan de travail.

Il en va tout autrement si vous décidez de coller un chant sur une tablette quand les deux ont été vendus séparément, autrement dit si les largeurs sont différentes.

Vous allez me dire qu’on peut trouver des chants de la même largeur que la tablette. Bien sûr, avec un peu de chance, ça arrive.

Mais bon, la plupart du temps, vous serez contraint d’acheter un chant d’une largeur supérieure à celle de la tablette ou du plan de travail.

Et la question arrive toute seule 😉 : « avec quoi vais-je couper l’excédent de chant, sur toute la longueur, et surtout proprement ? »

La solution qui vient aussitôt à l’esprit c’est le cutter.

Et bien non ! Perdu ! ;-).

En plus d’être dangereux pour les doigts, une fois la lame partie de travers, vous vous retrouvez avec un creux disgracieux 🙁 !

Vous allez donc découvrir qu’un outil peut être utilisé différemment que d’habitude, car ici, pour réaliser un travail impeccable, nous allons utiliser le… ciseau à bois !

Et la deuxième surprise (après la mauvaise réponse du cutter ;-)), c’est que l’on va utiliser la tranche de l’outil, et pas l’extrémité habituelle !

 

Pour vous illustrer la marche à suivre, j’ai réalisé un collage provisoire sur un chant déjà existant. C’est juste pour la démonstration, car vous voyez bien que le chant est plus petit que la tablette. Je l’ai donc décalé vers le haut pour simuler un dépassement 😉 :

En réalité, voici la marche à suivre :

Collez le chant en positionnant parfaitement un de ses bords avec le bord de la tablette ou du plan de travail.

Vous avez donc un côté du chant parfaitement en place, et l’autre qui dépasse de la tablette.

La seule « difficulté » consiste, en utilisant les côtés du ciseau, à entamer la partie qui dépasse, de préférence vers le milieu car trop délicat de démarrer aux extrémités, de façon à pouvoir poser à plat le ciseau sur la tablette ou le plan de travail (comme sur la photo ci-dessus).

Maintenez bien à plat sur la tablette la partie métallique du ciseau et avancez pour cisailler le chant. Cisailler en poussant vers la tablette (en suivant la flèche) mais toujours avec le ciseau oblique . Procédez à la coupe uniquement dans le sens de la flèche, et arrêtez de couper lorsque vous ramenez le ciseau vers vous.

Répétez ce mouvement jusqu’à la coupe complète vers la droite.

Le principe est le même pour couper la partie gauche, mais cette fois en inversant l’inclinaison dans l’autre sens ;-).

Une fois la coupe terminée, un léger ponçage à l’aide d’une petite cale à poncer, et le résultat sera impeccable :-).

Attention cependant, cette méthode de coupe n’est applicable que pour des chants souples. Ne convient pas pour des revêtements stratifiés (trop durs, rigides et cassants)

 

Une dernière chose : je crois qu’il existe un outil spécial pour couper facilement les chants. Mais est-ce nécessaire de l’acheter quand on pose un chant qu’occasionnellement et qu’on connaît cette technique ?

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

5 commentaires à “Un outil impensable pour couper vos chants thermocollants”

  1. Jean-Marc dit :

    très belle astuce, c’est simple, efficace, intelligent, la classe, quoi!

  2. Dominique dit :

    Ha et bien voila, j’ai utilisé un cutter, et poum ! coupe de travers pas jolie, je découvre votre blog après coup, dommage pour moi :/

  3. laurent dit :

    super technique, le resultat est aussi bon que les chants posée en usine. j’ai eu de la chance de tomber sur votre blog avant de m’y attaquer avec le cutter.merci pour l’astuce.

  4. McPeter dit :

    Cette technique est utilisée également en milieu professionnel (usine de fabrication de meuble sur mesure) et s’utilise aussi sur du (vrai) stratifié :p (si si !)
    astuce aussi pour bien finir ses champs (encore plus efficace pour des champs stratifiés) une lime à métaux (grain fin). Ça permet une excellente finition.

  5. Anthony dit :

    Bonjour
    Merci pour votre conseil précieux

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 2 + 13 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click