Trucs et astuces pour couper la laine de verre

couper-LdV

Ah ! La laine de verre 🙁 !

Certainement un des postes le moins apprécié de la construction et de la rénovation.

C’est un peu normal, compte tenu des désagréments rencontrés.

Enfin… surtout un : ça irrite sérieusement 🙁 !

Un autre désagrément est celui de la coupe.

Mais vous allez voir qu’avec les quelques astuces qui suivent, la mise en œuvre sera d’autant plus facile mais aussi moins irritante.

 

Couramment, c’est le cutter qui est utilisé.

Mais la lame s’émousse très vite, et elle n’est pas suffisamment longue pour couper du premier coup 200mm d’épaisseur, voire plus.

Les professionnels utilisent un long couteau, comme celui ci :

couteau-LdVAu premier abord, on dirait un couteau à pain.

La lame est suffisamment longue pour les grosses épaisseurs, mais pas aussi dangereuse qu’une lame de cutter.

Les bords ne sont pas affûtés comme une lame de rasoir, mais sont parsemés de petites dents d’un côté, et des grandes de l’autre.

Un côté sert donc à couper le pare-vapeur (le papier), l’autre la laine de verre (ou l’isolant que vous avez retenu).

Il suffit de s’en servir comme pour couper une tranche de pain ;-), par petit aller et retour.

 

Cependant, quand vous souhaitez isoler un solivage (isolation entre bastaings qui composent un étage), la laine de verre est fournie en rouleau compressé (épaisseur de la laine décompressée :  200mm, ou plus).

Dans ce cas de figure, un moyen simple est rapide est d’utiliser une scie égoïne (scie à bois).

scie-egoine

Vous laissez le rouleau dans son emballage, vous tracez tout autour du rouleau la largeur que vous souhaitez, et vous coupez en tournant le rouleau au fur et à mesure de la coupe, et en suivant votre tracé.

Une fois terminé, vous obtenez ceci :

coupe-scie

 

La coupe est nette, et sur toute la longueur du rouleau 🙂 !

Il ne reste plus qu’à retirer l’emballage, et dérouler entre les solives, comme cela a été fait ici.

Seule précaution, avant de tracer ajouter 1 à 2 centimètres à la largeur relevée entre les solives, pour être certain que la laine de verre se plaquera bien de chaque côté sans laisser d’espace.

L’idéal est d’avoir le même espacement entre toutes les solives, ainsi vous aurez toujours la même cote à découper dans le rouleau.

Si vous souhaitez savoir comment avoir un espacement identique, lisez l’article Comment répartir uniformément l’entremisage d’un solivage.

 

Une autre astuce, encore plus efficace que le couteau cité en début d’article, est d’utiliser… un couteau électrique de cuisine !

En effet, ce sont deux lames qui travaillent en opposition l’une par rapport à l’autre, et de ce fait, la coupe est propre et nette, pare-vapeur comme laine verre.

 

couteau-electrique

Et qui dit coupe nette, dit moins de particules, donc beaucoup moins d’irritation.

Par contre, ne prenez pas celui de votre cuisine, sinon vous risquez d’avoir de sérieuses réprimandes de la part de madame 😉 !

Mais si vous avez une surface relativement importante à réaliser, investir dans un couteau électrique (en moyenne une trentaine d’euros) peut être une bonne solution.

Au fait, n’oubliez pas de porter un masque et des lunettes de protection qui englobent bien les yeux.

Même si beaucoup de progrès ont été fait pour stabiliser la laine de verre et autres isolants, l’irritation même diminuée est encore présente.

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

3 commentaires à “Trucs et astuces pour couper la laine de verre”

  1. Mais attention ça pique !!! 🙂

  2. Gwéno dit :

    Bonjour.

    Pas mal l’idée du couteau électrique.

    Moi personnellement je coupe la laine de verre avec un couteau à pain..
    Un coup dans le lave-vaisselle, et il peut reprendre son usage normal ! 😉

  3. jean dit :

    Bonjour ,

    Pour des coupes précises avec des formes un peu compliquées , j’utilise
    deux planches de bois : une en-dessous et une au-dessus de la laine de verre ; je mets mon genoux sur celle du dessus pour compresser la laine de verre et je coupe au cutter ; c’est très précis !
    Amitiés
    Jean

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 3 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click