Réalisez votre receveur pour douche à l’italienne pour moins de 10 euros ! (Partie 1/2)

bac-douche-italienne

Qui n’a pas rêvé, ou ne rêve pas encore 😉 d’une douche à l’italienne ?

De plus en plus de foyer se tourne vers ce type de receveur pour son côté pratique, esthétique, mais aussi pour des raisons de sécurité (plus besoin d’enjamber le rebord d’un bac à douche traditionnel).

 

 

 

Pour réaliser votre receveur de douche à l’italienne, le vendeur vous dira presque toujours « il vous faut un receveur prêt à carreler »  (normal, un vendeur… c’est « fait » pour vendre 😉 ).

Un receveur prêt à carreler, c’est un panneau wedi, déjà découvert dans l’article ‘ Comment dissimuler facilement et rapidement des canalisations d’eau ‘ , sauf que ce panneau  a une forme en pente vers l’évacuation :

wedi

Une fois ce panneau collé au sol (ou encastré), vous n’avez « plus qu’à » poser votre carrelage ou votre mosaïque dessus.

Bien, c’est parfait, mais quand on prend connaissance du prix de ce receveur (environ 150 € voire plus suivant les dimensions), oups….. 🙁

Si votre sol est un plancher bois, vous n’aurez hélas pas le plaisir de recourir à cet article, car ce receveur prêt à carreler est la seule solution fiable compte tenu de l’absence de parfaite rigidité de ce plancher.

Si par contre vous êtes sur un sol maçonné, alors c’est bon pour vous 🙂 !

L’objectif est de réaliser votre receveur en le façonnant vous-même à l’aide d’un ou deux sacs de mortier (sable et ciment) prêt à l’emploi, achetés moins de 5 euros chacun, soit… moins de 10 euros 😉 !

Si vous avez un doute, la photo en une de cet article illustre un receveur réalisé de cette façon, et recouvert de mosaïque ;-).

Si vous pensez retirer une baignoire pour la remplacer par une douche, il est possible que sous la baignoire il n’y ait pas de chape, ce qui est parfait pour façonner votre nouveau receveur qui sera au raz du sol.

Mais si vous êtes au même niveau partout, ce n’est pas un gros problème ;-). Le seul « petit » inconvénient, c’est que si vous choisissez une douche ouverte comme sur la photo en une, vous aurez un petit rebord de 2cm, rebord qui sera dissimulé sous une porte si vous optez pour une douche fermée.

Ce qui importe, c’est que la paroi de douche que vous avez retenue soit posée sur un sol bien plan.

Donc, si vous avez un creux à la place de votre ancienne baignoire, la paroi sera posée juste au bord (en toute fin de réalisation de votre douche bien sûr 😉 ) :

paroi-sans-chape

Si votre sol est entièrement sur un même niveau, une fois l’emplacement repéré et votre paroi choisie afin de bien connaître ses dimensions, positionnez au sol des tasseaux d’environ 2 cm d’épaisseur (de façon à avoir un espace entre eux correspondant à l’épaisseur de votre paroi), comme illustré ci-dessous. (L’évacuation n’est pas représentée sur ce dessin, mais doit bien sûr être présente ;-)).

L’idée est de réaliser un petit rebord parfaitement plan sur lequel la paroi sera posée.

position-tasseaux

Ces tasseaux devront être bien maintenus en place.

Si vous êtes directement sur un sol maçonné, appliquez sur ce dernier et entre les tasseaux un primaire d’accrochage (Découvrez un produit indispensable pour vos travaux de maçonnerie), et une fois ce primaire bien sec, remplissez l’espace entre les tasseaux avec du mortier prêt à l’emploi additionné de ce même primaire, en suivant la surface des tasseaux comme guide de planéité ;-).

L’ajout de primaire dans le mortier va le rendre encore plus adhésif ET étanche 😉 !

Si vous avez déjà du carrelage au sol, pour parfaire l’accroche vous pouvez remplacer le mortier par de la colle à carrelage que vous ferez assez épaisse (Surtout pas de colle à faïence en pot !).

Lorsque tout est bien sec, retirez les tasseaux et vous obtenez les rebords de votre receveur :

rebords-receveur

Pourquoi des rebords de 2cm d’épaisseur ?

Pour une question d’écoulement. En plomberie, 1cm par mètre est le minimum pour évacuer l’eau.

Avec 2cm de rebord, vous pourrez avoir une douche ayant une bonde à 2m du bord le plus éloigné, ce qui fait déjà une belle douche 😉 !

Une dimension inférieure vous donnera donc une meilleure pente d’écoulement, et vous ne vous rendrez pratiquement pas compte que le receveur est en pente !

Dans la deuxième partie, nous verrons le positionnement de la bonde, que vous pourrez positionner où bon vous semble ;-), ça c’est l’avantage de le faire soi-même ;-), et le façonnage du receveur qui vous permettra de poser sans grosse difficulté une mosaïque anti-dérapante, comme voici un exemple ci-dessous :

douche-italienne

 

A très vite pour la deuxième partie 🙂 !

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

31 commentaires à “Réalisez votre receveur pour douche à l’italienne pour moins de 10 euros ! (Partie 1/2)”

  1. Séb dit :

    Bonjour, j’ai une question , mes murs sont en placo et je dois faire une légère rehausse au niveau du receveur pour y faire ma douche à l’italienne, et donc dois je protéger le placo avec une bande résiliente (je crois) ? j’essaie de faire une douche à l’italienne avec un caniveau de douche de 5cm de haut, et j’ai déjà creusé la dalle sur 3 cm pour le recevoir, le reste du receveur se fait 2cm au dessus de l’ancien carrelage (c’est long je sais 🙂 )

    • christophe dit :

      Bonsoir Séb,

      Oui, tout à fait, il est préférable de protéger le placo.
      Mon choix se porterait plus sur une bande d’étanchéité ou un couche imperméabilisante pour ne pas que le placo absorbe l’humidité de cette petite chape.
      Une bande résiliente n’est pas forcément nécessaire. Ce type de bande sert avant tout de joint de dilatation pour de grande surface de chape ou de dalle, ou permettent d’éviter les risques de fissures d’un mur en brique quand elles sont utilisées sous ce mur.

      Bonne réalisation 😉
      Amicalement,
      Christophe

      • Séb dit :

        Bonsoir Christophe, merci pour ces renseignements.

        J’ai une autre question à vous poser.

        Dans le magasin Tout Faire de mon village j’ai parlé de ma douche à l’italienne au conseiller, et celui-ci m’a conseillé pour le réaliser le receveur un enduit de cuvelage (Idrosilex pronto Pk) (comme pour les piscine)…mais celui-ci ne peu être posé que sur du béton,enduit ciment ou maçonnerie, alors que mon support est en carrelage…a moins de mettre un primaire d’accrochage avant ??

        De plus dans cette douche à l’italienne et au niveau de la baignoire attenante, je souhaite juste pour chacune d’elle mettre uniquement un mur en mosaïque (ainsi qu’au sol pour la douche), mais les autres murs je ne souhaite pas les carreler.

        Ma question est: que me conseillerez vous pour les murs non carrelés de la douche et de la baignoire ? quel genre de peinture (ou enduit ou je ne sais quoi) dois-je mettre au murs non carrelés ( en plus du primaire et de l’enduit d’etanchéité)??

        Merci d’avance,
        Sébastien

        • christophe dit :

          Bonjour Séb,

          Il existe, chez Weber, un primaire d’accrochage pour supports non absorbants, permettant de poser, par exemple, un carrelage sur un autre carrelage. Je pense que ce primaire ferait l’affaire pour utiliser l’enduit de cuvelage.

          Pour les murs que vous ne souhaitez pas faïencer, j’ai eu l’occasion d’avoir entre les mains un échantillon de plaque de parement de mur, en polyester (style coque de bateau). N’ayant pas encore mis ce produit en oeuvre, je ne peux vous en dire plus, mais il suffit juste de plaquer ce parement sur vos murs, et c’est propre, à l’épreuve de l’humidité, sans peinture à refaire régulièrement. A voir si cela peut être une solution. Site web : http://www.newramic.com

          Bien amicalement

          Christophe

          • Séb dit :

            Merci pour toutes vos idées,

            Je viens de trouver sur internet Sika Viscobond, qu’en pensez vous par rapport au Sikalatex ?

  2. christophe dit :

    Bonsoir Séb,

    J’approuve 🙂 !
    Sika améliore continuellement ses produits. Sika Viscobond voit ses domaines d’applications étendus par rapport à Sika Latex.
    Vous pouvez donc en faire un excellent choix :-).

    A bientôt,

    Christophe

  3. Seb dit :

    Bonjour,

    Pour mon mur sans carrelage dans la douche j’ai trouvé une idée, du Sikatop enduit peinture pour piscines et caves, c’est un mortier a mettre en plus des enduits d’imperméabilisation avec un rouleau . Moi qui voulait des murs blancs cet enduit est blanc, l’idéal !

    De plus en balade en Suisse je suis passé par hasard a côté de l’usine du fabricant !

    Pour le receveur fait maison je suivrai ce qui se trouve sur ce site, par ailleurs une mine de bon conseils. A connaître absolument.

    Merci pour tous vos conseils

    A bientôt,

    Sébastien

  4. J-Marc dit :

    Bonjour Christophe
    bravo pour ce blog une mine de « tuyaux » pour un bricolo comme moi !! maintenant ma question ????
    je suis en pleine renov d’une vieille ferme et j’envisage de poser un carrelage Grand format un mélange de 50×100 50×50 50×33 et du 33×33 du gres ceram un peu imitation pierre mais carrelage. je suppose que le 50×100 doit poser quelques problèmes (en plus du poids 11kg) ??
    quelles sont les erreurs a ne pas faire . En pose multi format il preconise un joint entre 3 et 6 mm et les bords des carreaux sont légèrement irreguliers .detail qui a peut etre son importance j’ai 70m2
    a faire !!!!!
    j’annule la commande et je vais chez mondial moquette !!! Non !!!!

    merci pour ta reponse je vais essayer et reussir la douche a l’italienne J-M

    • christophe dit :

      Bonsoir J-Marc,

      Pardon pour ma réponse tardive pour cause de « coupure » appréciée (vacances ;-)).

      La pose des grands formats nécessite un sol d’une planéité irréprochable, parce que plus les carreaux sont grands, plus les défauts d’une mauvaise planéité vont se voir.
      Donc, commence par poser une grande règle (minimum 3m) sur le sol pour contrôler sa planéité. Si des différences importantes apparaissent, un ragréage serait la solution, ou alors « bûcher » les petites bosses repérées.
      Ensuite, pour la pose, prépare une colle assez souple et utilise un couteau cranté avec des dents d’au moins 8mm. Un double encollage serait même recommandé (crans de colle au sol dans un sens, et dans l’autre sur le carreaux).
      Pour la largeur des joints, c’est une question de goût personnel, il n’y a pas vraiment de règle stricte.
      Si les carreaux ont des bords irréguliers, les croisillons doivent être posés verticalement à l’endroit où les bords sont les plus prés les uns des autres.

      N’hésite-pas à me recontacter si tu as d’autres questions ou précisions nécessaires.

      Bien amicalement,
      Christophe

  5. Christophe dit :

    Bonjour,
    J’aimerais réaliser une douche à l’italienne sur le modèle que vous décrivez.
    Je débute dans le bricolage.
    Je vous expose la situation : il s’agit d’une maison en complète rénovation, et elle ne dispose encore d’aucun sol (terre battue). Je compte y mettre une chape de chaux, puis un revêtement en tadelakt. Je dispose d’une hauteur d’environ 20 cm (pour le moment, mais je peux encore creuser, si besoin). De plus, je n’ai pas l’intention de mettre de paroi, car la douche trouvera sa place dans un angle dessiné par deux murs en pierres (pierres que nous comptons simplement hydrofuger).
    Bref, la mise en œuvre me paraît simple, pouvez-vous me confirmer que cela est bien faisable ? Quelles seraient les difficultés éventuelles ?
    Merci,

    Christophe

    • christophe dit :

      Bonsoir Christophe,

      Tout cela semble réalisable :-).

      Oui, il y a une chose à laquelle il faut penser :
      Vous allez faire remonter un tuyau d’évacuation pour cette douche. Prévoyez d’enfiler autour du tuyau un morceau de polystyrène d’environ 10x10cm ou de diamètre 10cm, de façon qu’il dépasse de la surface de la chape une fois coulée, mais qui s’enfonce aussi d’un dizaine de cm dans la chape.
      Pourquoi cela ?
      Parce que la position du tuyau d’évacuation ne peut être qu’approximative. Cela peut ne pas être un problème, mais s’il faut corriger la position de la bonde, on sera content de pouvoir mettre un coude sur le tuyau d’évacuation sans buriner autour au risque de le casser. D’où le morceau de polystyrène, qui, une fois la chape sèche et le polystyrène retiré, permettra un accès immédiat sur le tuyau. Car même s’il faut réaliser une saignée dans la chape pour modifier l’emplacement de la bonde, cela ne représente pas une grosse difficulté ;-), ce qui est loin d’être le cas quand il faut agir sur un tuyau noyé dans le mortier !

      Bien amicalement,
      Christophe

  6. Christophe dit :

    Cher Christophe (!),
    Grand merci pour votre réponse et ce conseil !
    J’y penserai lors de la mise en œuvre de la chape.
    Pour la pente : il faudra alors la façonner à la taloche et à la truelle de telle sorte que l’eau s’écoule convenablement, soit un cm par mètre, c’est bien ça ?
    Autre chose : dans votre article bien intéressant, ne manque-t-il pas la deuxième partie ?
    Encore merci

    Christophe

  7. Christophe dit :

    Ou alors les 1 cm par m traditionnels, c’est seulement pour les tuyaux d’évacuation, pas pour la pente au sol de la douche ?
    Par ailleurs, j’ai encore pensé à une autre méthode : ne pourrais-je pas, pour être certain de ne pas commettre d’erreurs, commencer par finir l’évacuation de la douche et installer la bonde, en bref terminer tout ce qui concerne les évacuations d’eau, et ensuite seulement couler ma chape ? Car comment savoir l’épaisseur à laisser pour placer la bonde ?
    Merci

    Christophe

    • christophe dit :

      Bonsoir Christophe,

      je suis impardonnable 🙁 ! J’ai tellement de mails et de commentaires à répondre que je vous ai oublié 🙁 !
      J’espère que vous ne m’en voulez pas.

      Pour répondre à vos deux commentaires, pour tous les écoulements d’eau, il faut un minimum de 1cm par mètre, même pour une douche.

      J’ai bien eu un questionnement comme le vôtre en envisageant de placer la bonde avant de couler la dalle ou la chape, mais j’ai très vite oublié cette idée car un imprévu est si vite arrivé que vous risquez de voir l’ensemble bouger pendant le coulage, sans penser à d’autres imprévus auquel on n’a pas pensé.
      La meilleure solution que je retiens maintenant, c’est le bloc de polystyrène autour du tuyau d’évacuation pour pouvoir se reprendre dessus sans trop de difficulté.

      Bien amicalement,
      Christophe

      • Christophe dit :

        Grand merci pour votre réponse (29 novembre) !
        J’avais laissé un peu ce projet de côté, car le chantier a, comme bcp de chantier, pris du retard. Mais il revient maintenant au goût du jour !
        Deux autres questions me sont apparues :
        – n’est-il pas plus simple (et pas bcp plus coûteux) de placer un caniveau puis de dessiner la chape avec une seule pente vers le caniveau en question ?
        – qu’en est-il de la question de l’étanchéité, puisque, pour rappel, je souhaite laisser la pierre des murs à nu (en l’hydrofugeant) ? Comment faire la jonction d’étanchéité entre le receveur de douche et les parois ?
        Merci encore
        Christophe

  8. Gildas dit :

    Bonjour,

    Vos conseils semblent vraiment pertinents, merci de les partager.
    J’ai une question technique sur les douches à l’italienne :
    Quelle taille de carrelage est la plus facile à poser sur un fond de douche à forme de pente? de la mosaïque? des carreaux de 30×30 coupés au niveau de la forme de pente? je ne sais pas quelle dimension choisir, indépendamment du facteur esthétique, pour que la pose soit facilitée et le résultat le plus abouti possible, étant donné que je suis un carreleur débutant.

    Un grand merci par avance pour vos conseils et votre temps.

    Cordialement,

    Gildas.

  9. cedric dit :

    bonjour
    je souhaiterais realiser une douche a l italienne
    ma salle de bain es carreller entierement puis je le faire par dessus
    que dois je mettre dessus?de la colle a carrelage a la place du mortier?
    dois je pose la bonde a l’interieur de la colle ? si oui es ce quel dois etre a raz de la colle ?
    merci

  10. Alain dit :

    Bonjour,
    j’ai acheté un receveur qui n’est pas du bon côté pour l’emplacement que j’avais prévu, je dois donc pratiquer comme vous le mentionner dans votre descriptif, mais je dois mette une bonde et mon évacuation est au niveau du sol, comment puis faire ?
    Merci

  11. aziz dit :

    Bonsoir, est ce que je peux garder le même niveau de sol entre le couloir et ma salle de bain pour une douche à l’italienne (appartement en co-pro).
    Est ce que je dois creuser une tranchée pour poser le receveur.
    SVP!!

    • christophe dit :

      Bonjour Aziz,

      Vous pouvez conserver ce même niveau de sol entre couloir et salle de bain.
      C’est indiqué dans l’article.
      Le plus difficile pour réaliser une douche à l’italienne, c’est de creuser le sol pour placer l’évacuation (bonde + tuyau d’écoulement).
      Pour réaliser le receveur, que le sol soit déjà carrelé ou pas, il faut appliquer un primaire d’accrochage qui assurera une parfaite adhésion entre l’existant et le mortier du futur receveur.
      On peut poser un carrelage sur un autre carrelage. Vous pouvez donc aussi réaliser votre receveur par dessus un carrelage.
      Un receveur qui « plonge » à partir du niveau du sol existant, c’est ce qu’il y a de plus beau. C’est réalisable quand on remplace une baignoire sous laquelle il n’y a pas de chape. Cette absence de chape laisse un décaissement d’environ 5cm voire plus qui permet de façonner aisément un receveur « encastré ».
      Creuser une chape ou une dalle béton pour y former un receveur serait un travail de bagnard !
      Si le sol est au même niveau partout, lever le pied de 2 à 3cm pour entrer dans la douche passe presque inaperçu, et reste largement plus confortable que le « saut d’obstacle sans chute » nécessaire pour entrer dans une douche traditionnelle ou une baignoire 😉 !

      Sachez qu’il existe aussi des receveurs (en résine ou en gré émaillé) extra plats qui ne font que 3cm de haut. Par contre c’est plus cher 😉 !

      Vous pouvez regarder ici pour plus de détails. Vous verrez qu’un receveur formé « au dessus » du niveau du sol reste très fonctionnel et peut être très beau 😉 ! :

      http://www.reussir-ses-travaux.com/realisez-votre-receveur-pour-douche-a-litalienne-pour-moins-de-10-euros-complement

      Bien amicalement,
      Christophe

  12. philippe dit :

    bonsoir Christophe.
    ou puis je trouver des bondes verticalesde 90mmm
    Mon evacuation d’eau sort de la dalle avec un diametre de 100mmm, comment puis mettre cette bonde directement dedans sans fuites?puisque la bonde est vraiment au niveau zero selon votre methode, et vous dites qu’il faut la fixer avec du mortier, mais comment pratique t’on?
    Merci pour votre reponse,
    cordialement
    PH.
    P.S bravo pour votre site et ses astuces

  13. mick dit :

    bonjour ,
    je souhaiterai fabriquer ma douche egalement afin de remplacer ma baignoire en place ,
    cepandant plusieur probleme ce pose ..
    1)mon evacuation se trouve 5cm au dessus du sol et pas moyen de la faire passer sous sol a moin de casser un morceau de mur deplacer mes toilettes boucher la sortie d’evac existante.
    2) le sol et en plancher chene je ne sais pas ce qui s’y trouve desous et il y a un appartement en desous
    comment pouraije faire pour y faire une douche qui fais la mesure de la baignoire

    cdlt merci d’avance pour les reponses

  14. Fabrice dit :

    Bonjour
    je souhaite réaliser un bac à carreler pour douche à l’italienne avec caniveau (donc une seule pente )non pas en mortier mais en plaque de mousse murale (Panneau douche à carreler 250 x 60 cm – ép. 60 mm) qui me semble est la même matière que les receveurs
    la douche fera 0.90X1.2 je vais assembler les 2 panneaux ensemble dans le sens de la longueur ( 2X 0.45) avec des bandes de fibre de verre et de la résine à l’issue je prévoie une lumière en bout pour y loger le caniveau et j’assure l’étanchéité avec le kit d’étanchéité fourni
    ma motivation est avant tout financière , pour le même receveur acheter 620€ (lapeyre)
    à construire 2 plaques à 30€ (brico) et un caniveau 70 € sur ebay
    à l’avance merci pour vos critiques et vos avis

  15. Véronique dit :

    Bonjour
    J’ai fait faire une douche à l’italienne. La je fois la carreler. Je rencontre un problème. J’ai choisi des petits carreaux sur filet. Ce n’est pas très épais aussi la plaque arrive légèrement en dessous de l’entourage de la grille du siphon. Que faire ? Merci
    Cordialement
    Veronique

  16. vanessa dit :

    bonjour,nous avons réalisé une douche italienne avec un receveur de polystyrène,les murs sont en tadelakt et le kit d’étancheité ne précisant pas de compatibilité avec la chaux nous avons recouvert la jonction mur/receveur avec du tadelakt(légère pente au bas des murs.apres mise en oeuvre du tadelakt,des fissures sont apparues sur cette fameuse jonction.devons nous finalement tenter de coller les bandes du kit d’étancheité malgré le doute sur la compatibilité des produits ou auriez vous quelques riches conseils à ce sujet?merci d’avance!

    • christophe dit :

      Bonjour Vanessa,

      Il y aura toujours une fissure qui apparaîtra entre 2 matériaux de natures différentes.
      Le kit d’étanchéité est nécessaire pour supprimer tout risque d’infiltration entre le receveur et le mur. Il n’empêchera pas la fissure de se produire, mais assurera la continuité et l’étanchéité de la paroi verticale avec le receveur.
      Il est à appliquer quel que soit le support avec application préalable d’un primaire d’accrochage.

      Bien amicalement,
      Christophe

  17. gregory dit :

    Bonjour,

    C’est vraiment super intéressant ce site et je vous remercie pour toutes les petites astuces bricolage.

    TRès intéressé par la fabrication d’une douche italienne, je me suis lancé. Je viens donc de détruire ma cabine douche et j’ai trouvé en dessous les conduits eau chaude/froide en plomb ainsi qu’un fil de terre électrique.Je me demandais ce que je devais e maintenant.Je peux couler tout ça dans le mélange mortier/sikalatex qui me servira de receveur ou dois-je d’abord faire un genre de chape au dessus des canalisations?

  18. christophe dit :

    Bonjour Grégory,

    Le fil de terre que vous avez trouvé c’est la liaison équipotentielle de votre installation et qui relie à la terre tous les éléments métalliques en contact avec l’eau (canalisations, armature de baignoire, bonde de douche,etc.)
    Ce fil de terre devra être raccordé sur la bonde de la nouvelle douche. Il sera gainé (s’il y a suffisamment de place) et la gaine sera noyée dans le mortier.

    Les conduites d’alimentations en plomb ne sont pas « bonnes » pour la santé. Si vous pouvez en profiter pour les remplacer, ce serait une excellente chose, même si je conçois que ce n’est pas forcément évident, à la fois pour des raisons techniques ou financières.
    Les tuyaux d’alimentation EF et EC en PER ou en cuivre sont toujours gainés avant d’être encastrés dans du mortier ou du béton. Je n’ai à ce jour jamais vu de gaines sur des tuyaux en plomb, même encastrés dans des murs.

    Bien amicalement,
    Christophe

  19. Gildas dit :

    Bonjour,
    J’ai bien lu votre réalisation sur la fabrication du receveur très interessante par contre est il possible de mettre un enduit à la plaçe du carrelage
    Merci

  20. sébastien dit :

    je vais devoir faire un faux plancher surélevé pour que mes canalisations puissent aller jusqu’au point d’évacuation avec la pente suffisante. Ce faux plancher aura une hauteur de 12 cm environ je pense. Du coup mon bac de douche aura egalement 12 cm de hauteur de plus que celui de votre article. Est-ce que je pourrais utiliser une technique pour surélever egalement mon bac de douche ou en tout cas pour faire en sorte de ne pas avoir à couler du mortier sur 12 cm de haut (et sur toute la surface de ma douche) ? En remplissant avec de la brique ou je ne sais quoi ?
    Par ailleurs, question subsidiaire :c’est quoi le diametre des tubes d’évacuation à la sortie de la bonde ?

    merci beaucoup par avance

  21. Ludo dit :

    Bonjour j’avais une question s’il vous plaît. je vais créer mon espace douche dans un endroit où la faïence est déjà existantes sur le mur est-ce un problème si la dalle repose sur la faïence ?
    Est-ce que je risque d’avoir des infiltrations ?
    d’avance je vous remercie

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 4 + 15 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click