Réalisez un rangement simple dans votre garage

Dans son garage on a tous besoin de rangement. Mais pour un garage a-ton vraiment besoin d’un rangement haut de gamme ?

Je vous propose aujourd’hui de suivre l’installation d’étagères toutes simples, composées de crémaillères murales et d’équerres comme vous le verrez plus bas en détails.

 

 

 

Le mur est en parpaings creux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici les crémaillères, longueur 2m, et les équerres pouvant accueillir une étagère de 40cm de large :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant toutes choses, tracez sur le mur un trait parfaitement horizontal qui vous servira de repère de pose des crémaillères. Inutile de démarrer au niveau du sol, vous ne mettrez pas d’équerre aussi bas.

Pour cette réalisation, j’ai choisi une hauteur d’environ 30cm en partant du sol (voir photo ci-dessous).

Pour le perçage des trous, l’idéal aurait été de percer dans les joints des parpaings. Impossible puisque les crémaillères disposent déjà de trous prévus pour la fixation.

Comme l’épaisseur d’un parpaing creux est de 2cm, il est encore inutile de choisir des chevilles longues. Choisissez des chevilles à expansion en plastique, pas plus de 3cm de long (nous aurons l’occasion dans un prochain article de voir de plus prés les fixations adaptées à tel ou tel type de support). Commencez par la fixation la plus basse, la plus proche de votre repère de niveau en prenant particulièrement soin de garder le bas de la crémaillère alignée sur votre repère. Ensuite à l’aide d’un niveau à bulle appliqué contre la crémaillère, redressez cette dernière pour qu’elle soit parfaitement verticale et fixez-là en effectuant un autre trou tout en haut dans le dernier trou prévu sur la crémaillère. Une fois la crémaillère fixée à ces deux extrémités, procédez au perçage et à la fixation de tous les autres trous. Votre étagère va être bien chargée. Si, si, je le sais 🙂 Donc il est préférable de fixer à CHAQUE trou !

Un espacement d’environ 60cm entre chaque crémaillère est correct.

Une fois tout fixé, vous obtenez ceci :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Positionnez ensuite vos équerres suivant l’espacement que vous souhaitez pour votre rangement :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu’à mettre en place les planches d’étagères.

Ici, chaque étagère est composée de 2 planches de 20cm de largeur posées côte à côte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour cette réalisation, j’ai demandé la fabrication sur mesure de portes coulissantes pour dissimuler ces étagères, avec un rail posé au sol et un guide au plafond, mais vous pouvez parfaitement laisser tel quel.

Pour info, voici ce que cela donne avec les portes coulissantes mises en place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ! Propre, simple et… économique 🙂

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

41 commentaires à “Réalisez un rangement simple dans votre garage”

  1. Mickaël Tapy dit :

    Bonjour,

    Déjà, merci pour vos bonnes idées et bons conseils.
    Voila, je souhaite réaliser une bibliothèque avec ce système d’étagères sur des équerres dont les hauteurs sont modulables à volonté sur les crémaillères. Je trouve cela pratique et esthétique pour ranger tous mes livres, BD, CD, DVD et jeux de société, dont la hauteur et la largeur varient beaucoup. Ce système très modulable me convient.

    Mais j’ai un doute, d’où ma question. Est-ce que les équerres sur les crémaillères peuvent supporter pour des années, le poids assez conséquent de livres, BD, encyclopédies, DVD, etc… ? Dans mon cas, les étagères seraient bien remplies. Je ne trouve pas d’information sur la limite de poids par équerres.

    Merci.

    Cordialement vôtre.

    Mickaël

  2. Mickaël Tapy dit :

    Re-bonjour,

    Ceci fait suite à mon premier commentaire.
    Après une recherche plus poussée, j’ai enfin trouvé des informations sur le poids supportable d’un modèle d’équerre.

    Il s’agit d’une équerre dite « renforcée » avec 4 ergots d’ancrage, faite pour aller sur une crémaillère adaptée pour recevoir ce type d’équerre.

    La capacité de charge garantie par le fabriquant, est de 55 Kg par équerre si le poids est bien réparti sur l’étagère entre les 2 (ou +) équerres d’une étagère.

    Je pense que cela est très largement fiable si le nombre d’équerres est suffisant. Une équerre tout les 50 ou 100 cm en largueur, et logiquement, je ne devrai pas avoir de craintes 🙂

    Êtes-vous d’accord avec cela ?

    Cordialement vôtre,

    Mickaël

  3. Christophe dit :

    Bonjour Mickaël et merci beaucoup pour vos compliments 🙂

    Je vois de quel type d’équerre vous parlez. Je n’aurais pas pu dire précisément le poids acceptable par celles-ci, mais j’allais vous répondre plusieurs dizaines de kilo.

    Vous avez répondu plus vite que moi et plus précisément 😉 merci !

    Autrement, d’accord pour le reste.

    Pensez malgré tout que si vous espacez trop vos équerres, même si elles acceptent la charge, c’est l’étagère qui risque de cintrer sous le poids si son épaisseur est trop faible.

    Dernier point : prêtez un soin particulier à la fixation des crémaillères en choisissant les chevilles et vis adaptées au support (briques, parpaings, plaques de plâtre, etc.) car au final, ce sont elles qui supportent l’ensemble.

    Bonne réalisation Mickaël

    Bien amicalement

    Christophe

  4. Mickaël Tapy dit :

    Merci Christophe, j’ai la validation d’un spécialiste 🙂

    J’ai fait mes calcules, une équerre tout les 60 cm.
    Pour les étagères, elles seront en verre suffisamment épais si je trouve les équerres et les crémaillères dans un coloris métal ; ou en bois massif de 20 mm dans une teinte naturelle, si les équerres et les crémaillères seront blancs.

    Pour la fixation des crémaillères au mur, je mettrai autant de fixations que cela sera possible en fonction du nombre de trous disponibles sur les crémaillères. Le mur est porteur, 2/3 en parpaings et 1/3 en béton, c’est sur du solide.

    Bonne continuation et merci des conseils.

    Mickaël

  5. vero dit :

    bonjour,

    je cherchais des idées de rangement pour mon garage, et je suis tomber par hasard sur votre site!!! c’est tout trouvé je vais faire comme vous…merci pour les infos!
    mais juste une question, les planches n’ont pas besoin d’être fixer aux équerres ?

    bonne continuation!

    • christophe dit :

      Bonjour Véro,

      Merci pour votre enthousiasme à lire cet article, et je suis très heureux de vous avoir fourni une solution à votre question de rangement 🙂
      Non, il n’est pas utile de fixer les planches aux équerres. Les équerres utilisées dans cet article disposent d’un petit ergot qui empêche la planche de glisser vers soi. De plus, le poids des planches augmentés du contenu posé dessus suffira à maintenir celles-ci en place.
      Si vous désirez des étagères qui acceptent des charges assez lourdes, sachez qu’il existe des crémaillères spéciales pour recevoir des équerres renforcées (voir le commentaire de Mickaël).
      Bonne continuation 😉
      Christophe

  6. Yoann dit :

    Bonjour et merci pour cette exemple de rangement c’est exactement ce que je cherche à effectuer dans mon garage.

    Je parts sur 5 étagères de 350 cm de long avec 8 crémaillère (50cm d’espace)

    Par contre j’ai pas l’habitude de percer du parpaing .
    Pouvez vous donner les dimensions des chevilles que vous avez utilisez ainsi que le type de vis (dimension) aussi.

    Merci d’avance

  7. christophe dit :

    Bonsoir Yoann,

    Je crois que pour beaucoup de personnes, le domaine de la fixation est un point de préoccupation. Il va vraiment falloir que je consacre un article à ce sujet 😉

    Avant de choisir une cheville, il faut déterminer les dimensions suffisantes des vis à utiliser. Pour le diamètre de ces dernières, vous serez limité par le diamètre des trous dans la crémaillère, 5 ou 6 mm si ma mémoire est bonne doit convenir. Ensuite, comme les parpaings creux ont une épaisseur de paroi de 2 cm, des vis de 3 ou 4 cm de longueur sont nettement suffisantes. Préférez des chevilles en nylon (en plastique quoi ;-)), et dont l’extrémité qui sera dans le parpaing puisse se séparer et s’écarter lorsque la vis est insérée. Cet écartement formera un obstacle à l’arrachement. Ce type de cheville fait partie des chevilles dites chevilles à expansion car leur diamètre augmente à l’insertion de la vis.
    Préférez aussi des chevilles disposant d’une petite collerette l’empêchant de disparaître subitement et complètement dans le parpaing pendant que vous vissez !

    Le détail à soigner : pour percer dans le parpaing, on utilise une perceuse à percussion. Aussi, si vous percez directement au diamètre préconisé sur votre boite de cheville, la percussion va faire voler en éclat l’intérieur de votre trou et diminuer l’épaisseur de la paroi 🙁 Mais vous ne vous en rendrez pas compte 🙁 Enfin… si ! quand la cheville se mettra à tourner en même temps que la vis 🙁
    Pour réduire ou éviter ce risque, commencez toujours par un perçage inférieur. Par exemple, pour un perçage final à 8mm de diamètre, commencez à percer à 3 ou 4 mm, et ensuite agrandissez tranquillement à 8mm.

    Voilà Yoann, j’espère avoir répondu à votre question, mais n’hésitez pas à me solliciter de nouveau si le besoin s’en fait sentir 😉

    Bon travaux et à bientôt 🙂

  8. Yoann dit :

    bonsoir,

    merci Christophe de vient de finir ma réalisation et je n’ai rencontré aucun problème.

    j’ai utilisé des chevilles Crampon de 6mm et des vises de 4cm car c’était ce que j’avais de plus en stock. car il en faut un max 😉

    Merci encore pour tes conseils je les ai suivi à la lettre et tout c’est bien passé.

    Cdt.

  9. foued dit :

    Bonjour et merci !!
    Je suis moi aussi tombé sur ce site par hasard et je tiens a vous remercier car c est exactement ce que je souhaite avoir chez moi. Etant un amateur en bricolage j avais peur de m y mettre. Merci pour votre démonstration et vos précieux conseils.

  10. Franck dit :

    Bonjour
    Perso parfois je choisis des étagères un peu plus profonds que les équerres (2 à 3 cm en plus).
    Une petite echancrure (découpe) des étagères à l’endroit de chaque cremaillerre pour que l etagere soit enfoncée jusqu’au mur. Ensuite je repère sous l’étagère l’endroit ou l’ergot de l’équerre va se positionner pour faire un petit fraisage de 4 ou 5 mm de profondeur. Ainsi on ne distingue plus les ergots qui disparaissent dans les planches et les équerres n’ont plus la fâcheuse tendances à aller de droite à gauche.

    C’est plus de boulot mais esthétiquement gratifiant 🙂

    À bientôt

  11. fanny dit :

    bonjour,

    je tombe egalement sur ce site que je trouve tres bien conçu et précis, c’est appréciable.

    j’ai toujours aimé les etageres sur cremailleres, c’est tres pratique, sobre et modulable.

    bref, jusqu’à présent, j’avais que des petites etageres pour un peu de linge ou des bricoles de deco…

    cette fois, je souhaite faire sur un grand mur de mon salon des etageres pour des livres, deco, et surtout TV. mais ce mur en question est juste un mur en placo (sur rail). un ami m’a dit que les etageres tiendront, que les cremamilleres resteront bien fixées si les chevilles sont bien adaptées mais que c’est surtout le mur qui risque de ne pas tenir et que si le poids est trop important le mur pourrait « s’arracher »?? est ce vrai?

    de meme,c’est peut etre bete, mais vous parlez de poids/equerre, mais est ce que la cremaillere peut soutenir ce meme ratio de poids peu importe le nb d’equerres?

    je vous remercie si vous pouvez me renseigner, j’ai renové toute la maison, j’appréhende de faire des trous partout pour rien maintenant.

    cordialement

  12. Laurent dit :

    Bonjour,
    Si j’ai bien regarder votre installation, la longueur de votre montage fait 3,40 pour recevoir des planches de 4 m, pouvez vous me dire quelles type de planches avez vous utilisé? Merci et félicitation pour votre blog

    • christophe dit :

      Bonsoir Laurent,

      Merci pour les compliments :-).
      S’agissant d’un rangement de garage, et privilégiant le rangement plutôt que l’esthétique, ce sont des planches de coffrage neuves qui ont été retenues, justement pour leurs dimensions qui s’accordaient parfaitement avec la profondeur des équerres et la largeur des étagères.

      Bien amicalement
      Christophe

  13. Aimé dit :

    Bonjour,
    Poser des crémaillères est plus onéreux que de mettre simplement des équerres.
    Les équerres peuvent elles porter le même poids sans plier ver l’avant?
    Merci

    • christophe dit :

      Bonsoir Aimé,

      L’avantage de poser des crémaillères est que vous pouvez régler l’écartement des étagères comme vous le souhaitez en déplaçant simplement les équerres sur ces crémaillères.
      Bien entendu, vous pouvez fixer une à une vos équerres sans crémaillère, mais le travail de fixation sera plus long, les défauts d’alignements seront possibles, et aucun réglage ultérieurs ne pourra être envisagé sans démonter et repercer :-(.

      Bien amicalement
      Christophe

  14. ISA dit :

    Bonsoir

    Pouvez vous me renseigner sur le prix de vos planches et où vous les avez achetées ?

    Avec tous mes remerciements

    ISA

    • christophe dit :

      Bonsoir Isa,

      Je prends personnellement les planches de coffrage chez Réseau Pro ou Point P, mais tout bon fournisseur doit en proposer.

      Pour une longueur de 4m, une hauteur de 20cm et une épaisseur de 27mm, comptez entre 8 et 10€ TTC la planche.
      Veillez cependant à ce qu’elles ne soient pas trop humides, elles sont en effet souvent stockées à l’extérieur et peuvent se déformer en séchant.

      Bien amicalement
      Christophe

  15. Jérome dit :

    Bonjour

    Votre article sur la pose des étagères de garage m’interesse beaucoup. J’ai le même genre à faire. Par contre mes murs sont en briques creuses récentes .

    Sauriez vous me conseiller sur la meilleure methode de fixation des crémaillère dans de la brique creuse ?

    Bien sur l’ensemble devra résister à plusieurs centaines de kilos.
    Je prevois la pose de 6 Crémaillères (espacées de 50 cm) sur environ 3M de long. puis 5 rangées d’étagère soit environ 30 consoles.

    je vous remercie par avance
    jerome

  16. François dit :

    Bonjour,

    j’utilise également ce type de crémaillères (simples)depuis de nombreuses années, pour de multiples usages (garage, étagère livres …) et avec satisfaction.

    Personnellement, je retiens les options suivantes pour un rangement dans un garage :

    * sur de grandes largeurs, pour avoir plus de souplesse dans le réglage de hauteur des rayons, je scinde la largeur en multiples de 80 cm. Cela permet aussi de mettre des rayons plus épais uniquement à certains endroits du fait d’une charge plus conséquente ou dans un autre matériau pour être résistant à des produits.
    Par contre, cela augmente le nombre de crémaillères et de potence.

    * entre chaque colonne de rayons, je laisse un espace pour glisser un montant vertical, de même profondeur que le rayon, que je fixe uniquement au sol (en le surélevant pour le protéger de l’eau) et en partie haute. Ceci permet de faire un cloisonnement et de caler les affaires.

    * Pour les 2 montants verticaux d’extrémité (quand il n’y a pas de mur), je prends une profondeur de 10 cm de plus pour permettre aux portes coulissantes de venir en butée.

    * point de vue écartement des crémaillères, avec des étagères en aggloméré de 18 mm, pour des charges lourdes (pots de confiture et autres contenants) je le limite à 40 cm.

    Ceci étant, ce type de crémaillère a un inconvénient car les potences empiètent en partie basse gênant le placement d’un cageot complètement au fond sauf à remonter le rayon du dessus.

    J’aime bien la solution de Franck mais elle impose une rigueur dans la verticalité et l’écartement des crémaillères pour pouvoir permuter un rayon d’une colonne à l’autre.

    Merci pour votre site.

  17. muriel dit :

    bonjour
    peut-on coller les crémaillères car je n’ai pas de perceuse
    merci pour votre reponse

  18. Christophe dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et cela me convient tout à fait pour accomplir des travaux d’aménagement de ma cuisine.
    Question:
    Je souhaite équiper ma cuisine d’étagères murales me permettant de disposer d’espace de rangements supplémentaires.
    Étant locataire, le côté esthétique est pris en compte à moindre coût.
    Le mur est en placo creux.
    Après lecture, je me suis rendu compte que je ne connaissais pas de prestataire qui pourrait me procurer des crémaillères et équerres murales.
    Ainsi, ou pourrais-je trouver sur Paris le magasin ou autres qui vend ce genre d’articles?
    Merci

  19. anne-marie dit :

    bonjour, et merci pour cet exemple d étagères, je suis tombé par hasard sur ce site, et , bravo , je voudrais savoir , vous avez eu combien en tout en euro sans les portes juste les étagères, et encore merci de faire partager vos expériences

  20. Ckilotre dit :

    Bonsoir, ou bonjour sur le net on ne sait pas! Juste pour dire merci je vais moins réfléchir super article simple efficace bien fait voilou merci 😉 comme dirait hanko BON TRAVAIL 😉

  21. Patrick dit :

    Bonjour,
    Je voudrais juste préciser qu’une bonne fixation de ces crémaillères est délicate car ce profilé en U appuie au mur sur ses arrêtes et laisse donc un espace entre la partie qui reçoit la vis et le mur. L’idéal serait d’ajouter une entretoise entre le mur et l’intérieur du profilé et ceci, à chaque vis pour empêcher la cheville de reculer lors du serrage (effet d’extracteur) même percé au bon diamètre et après nettoyage à la soufflette.
    Prévoir aussi des chevilles assez longues (60) et des vis de 70.
    Cdt,

  22. Marc dit :

    Bonjour,
    c’est par hasard que je suis tombé sur votre site, et surtout votre article sur l’utilisation de crémaillères pour fixer des étagères. Il est très intéressant, d’ailleurs le nombre de commentaires en témoigne.
    Juste une question : j’ai essayé de trouver des équerres dont la profondeur ne serait que de 20 cm au lieu de 40. Mais sans succès. Est-ce que ça existe ? Et éventuellement où ?
    En vous remerciant
    Cordialement
    Marc

  23. Marc dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse rapide
    Bien à vous
    Marc

  24. Melissa dit :

    Bonjour je vien de faire la meme chose dans ma chambre par contre je ne c’est pas comment faire pour mettre les porte coulissante car le plafont est beaucoup trop haut

  25. christophe dit :

    Bonjour Melissa,

    Si vous regardez bien sur cet article, le plafond est aussi trop haut 😉 !
    Dans ce cas, soit on fait faire des portes sur mesures, mais ça coute plus cher, soit comme ici, on s’arrange pour placer des supports pour positionner le rail supérieur à la bonne place pour des portes standards.

    Bien amicalement,
    Christophe

  26. jennifer dit :

    bonjour j aimerais savoir si ces etageres seront bien stable sur un mur placo c est pour mettre des dvds merci

  27. PAUL dit :

    Bonjour christophe,j’ai besoin de realise le placard porte coulissante standard le mur est en placo hauteur de 250CM ,longueur de 350
    Ma question est : quelle cheville doivent utilisé pour fixer le rail au plafond et sur le cremaillaire pour faire les etageres pour leplacard de ma chambre, combien de cremaillere doivent utilisé pour cette longueur
    merci d’avance

    • christophe dit :

      Bonsoir Paul,

      Quand vous dites que le mur est en placo, je suppose que le plafond est aussi en placo ?
      Si tel est le cas, l’idéal serait de pouvoir visser directement le rail supérieur dans les fourrures qui forment l’ossature du plafond. Mais pour ça, il faut les trouver, enfin… les détecter puisqu’on ne les voit plus 😉 !
      Essayez de les détecter à l’aide d’un aimant assez puissant, c’est ce que je fais souvent. Et le top, c’est quand les fourrures sont perpendiculaires à votre rail à fixer. De simple vis à placo de 35mm feront l’affaire.

      Sinon, dans le placo, il faut utiliser de la cheville Molly.
      D’ailleurs, si vos murs sont en placo, je ne vous conseille pas d’y accrocher des crémaillères, car vous risquez de tout arracher si vous chargez trop.
      Je vous invite à lire cet article, dans lequel je traite de cheville Molly, de placo, et de crémaillères… 😉 :
      http://www.reussir-ses-travaux.com/decouvrez-la-seule-fixation-efficace-dans-le-placo

      Bien évidemment, si vous ne trouvez pas de solution, je suis à votre écoute 😉 .

      Bien amicalement,
      Christophe

  28. sebastien dit :

    Bonjour,
    Cette solution simple et propre me plait beaucoup j’envisage une réalisation similaire pour mon garage.
    Compte tenu de la longueur importante j’imagine que les guidages de portes haut et bas sont en plusieurs parties, est ce que les portes ne bloquent pas entre deux sections?

  29. christophe dit :

    Bonsoir Sébastien,

    Les roulettes en bas des portes font environ 4 cm de diamètre (si ma mémoire est bonne) et sont donc suffisamment grandes pour passer sur les jonctions sans ressentir le moindre blocage.

    Bien amicalement,
    Christophe

  30. Arnaud dit :

    Bonjour Christophe, superbe aménagement de garage ! Simple et efficace. Je m’en vais réaliser la même chose ce week-end.

    Petite question : des crémaillères simples sont-elles suffisantes pour supporter des caisses de plusieurs dizaines de kilos ou vaut-il mieux en choisir des doubles.

    L’idéal serait d’avoir votre liste de « fourniture » (dimension) exacte pour ne pas se tromper ! 😉

    En tout cas merci pour ce site que je viens de découvrir mais qui m’accompagnera longtemps !
    Amicalement, Arnaud.

  31. Jean-Pierre dit :

    Bonjour,

    Merci pour vos conseils, je souhaite réaliser le même type d’installation.

    Mon mur est, comme vous,réalisé en parpaings creux. J’ai peur que le fait de percer dans les parpaings les fasse fendre, ce qui me gène d’autant plus car mon mur est enduit de l’autre coté.

    Qu’en pensez vous ?

    Merci.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 11 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: