Réalisez ou rénovez vous-même votre installation électrique (Introduction)

Comment j’ai réalisé 3000 € d’économies dans mes travaux d’électricité

Quand j’ai fait construire ma maison, je l’ai financée seul, difficilement par manque de moyens, et tout l’étage restait à faire.

On voyait la dalle béton brute, les pignons en parpaings, la charpente et les ardoises 🙁 !

 

Impossible de faire intervenir une entreprise pour aménager tout ça, j’étais financièrement à sec comme une éponge neuve, j’avais juste mes petits bras musclés pleins de bonne volonté et de quoi acheter les matériaux.

Toute la distribution des pièces était en cours de réalisation (en placo), et à un moment, je me suis dit que ce serait génial si je pouvais faire aussi l’électricité.

Tout, le tableau, le câblage, les appareillages (PC, inter, etc.).

Comme ça, non seulement je pourrais faire des économies, mais en plus je pourrai mettre ce que je veux comme prises, comme interrupteurs…

Ainsi est née cette « déclaration de douleur » qui résonne encore dans ma tête :

« Quand on rénove ou qu’on agrandit sa maison, on voudrait pouvoir ajouter de nouvelles prises de courant, de nouvelles lumières, améliorer le confort électrique pour toute la famille et que tout soit sécurisé.

Le problème, c’est qu’on manque de connaissance, et on connaît encore moins les normes à respecter.

En plus, le nombre incroyable de fils visibles dans un tableau fait tellement peur qu’on se demande comment s’y retrouver !

Et intervenir sur une installation existante sans la comprendre, c’est prendre le risque de la rendre instable et dangereuse !

Du coup, on est contraint de faire intervenir un professionnel ce qui ajoute des dépenses financières qu’on aurait préféré éviter ! »

Ça vous rappelle aussi quelque chose 😉 ?

J’ai donc cherché à me documenter sur l’électricité, j’ai acheté des livres, j’ai lu des articles sur internet pour tenter de faire mon installation moi-même.

Mais c’était pas suffisamment clair pour moi, ou c’était mal expliqué, il semblait y avoir tellement de choses à connaître et à appliquer que mon projet s’est retrouvé immobilisé. J’étais perdu, j’étais dans une impasse.

Je me voyais dans l’obligation de faire un crédit pour faire intervenir une entreprise et pouvoir finaliser mon projet, mais ça, ça ne m’arrangeait pas du tout !

J’ai quand même insisté parce que le jeu en valait la chandelle, j’aime apprendre et je voulais vraiment faire des économies.

Il était impératif que j’apprenne les concepts de l’électricité appliqués à l’habitation.

C’était la seule façon d’obtenir la sécurité et la conformité que j’attendais, sans exploser mon budget.

Ça me permettrait de faire les travaux à mon rythme, quand je voudrais, étaler les dépenses d’achats des matériaux et avoir un confort personnalisé.

Mais j’étais comme vous, Je n’avais jamais touché une installation électrique domestique.

Je ne connaissais ni les types ni les sections de câbles à utiliser.

Je n’y connaissais rien en dispositifs de sécurité, en disjoncteurs et autres modules, et encore moins les normes.

Et puis un jour, en partageant ma problématique avec un collègue de travail (j’étais salarié à l’époque), il me dit qu’il y avait un électricien de métier dans notre entreprise, et qu’il accepterait certainement de m’aider.

Je décidais d’aller le voir et lui exposais mon souhait de réaliser moi-même l’installation électrique de l’étage de ma maison.

Avec une simplicité incroyable, il fit rapidement disparaître en moi mon appréhension de l’électricité en me transmettant le savoir nécessaire et suffisant pour que je puisse avoir le confort et la sécurité que j’attendais exactement de ma future installation.

J’ai compris que la complexité n’était qu’apparente, que le savoir nécessaire pouvait être enseigné de façon simple et ludique et donc assimilé facilement.

J’ai décidé de mettre immédiatement en application mes connaissances.

Le résultat a été couronné de succès, et j’ai réalisé environ 3000 € d’économie sur mon installation électrique !

Depuis, j’ai créé une entreprise d’aménagement et de rénovation de l’habitat avec plusieurs corps de métiers, parmi lesquels l’électricité.

J’ai réalisé seul et avec succès plusieurs installations, et résolu de nombreuses pannes sans faire intervenir une entreprise extérieure.

 

Dans l’apprentissage, ma raison d’être tient dans les lettres du mot FACILE.

En effet, pour assimiler facilement de nouvelles connaissances, j’aime que ce soit :

Facile

Accessible à tous

Complet

Intéressant (pas ennuyeux)

Ludique (agréable à suivre)

Efficace

 

Du coup, J’ai créé un véritable canevas, un plan d’action simple, étape par étape, pour vous enseigner de façon ludique les bases nécessaires qui vous permettront de réaliser ou de rénover vous-même votre installation électrique, en supprimant toutes les craintes et les difficultés que n’importe qui peut ressentir, parce que derrière l’horrible paquet de nouilles qui se laisse voir d’une installation électrique se cache en réalité une logique simple !

Et je veux partager ce PLAN ÉTAPE PAR ÉTAPE, parce que je suis convaincu que vous pouvez y arriver aussi.

Certains d’entre vous vont me dire « je manque (ou j’ai pas) de connaissances en électricité ».

Vous allez donc vous abstenir de toucher l’installation.

Mais d’autres, alors que ce sont certainement de très bons bricoleurs, qu’ils ont comme on dit « de l’or dans les mains », vont, comme je l’ai dit dans un article, tomber dans le syndrome de l’apprenti sorcier, et vont par exemple ajouter une prise de courant en se reprenant sur le premier câble trouvé, sans savoir à quoi il correspond, et sans savoir si le circuit n’est pas déjà saturé !

Conséquence : alors que tout semble fonctionner, l’installation risque de devenir dangereuse, il y a un risque que le tableau disjoncte (s’il est correctement protégé), voire même un réel risque d’incendie !

Il y a aussi ceux qui ont peur de tout faire sauter, et qui vont donc demander à un ami qui s’y connaît (ou à une entreprise) d’intervenir.

Conséquence, perte de temps le temps que l’ami en question se déplace, et dépenses supplémentaires dans le cas de la venue d’une entreprise (si elle vient → travaux trop petits) !

D’autres diront que la quantité de fils au tableau leur fait peur.

Ce nombre incroyable de fils qui arrivent et qui partent donne l’impression que c’est très très très compliqué et donne le sentiment qu’il est impossible de s’y retrouver !

 

Aussi, je vais vous raconter une histoire :

Dans la mythologie grecque, le Minotaure était un monstre, un homme à tête de taureau.

Minos, roi de Crête, demanda à Dédale, un architecte particulièrement doué, de construire un palais pour y cacher le Minotaure, un palais dont l’agencement des pièces et des couloirs était si complexe qu’il était impossible d’en sortir.

C’est ainsi que le Labyrinthe fut construit.

Régulièrement, des jeunes gens étaient envoyés en sacrifice au Minotaure et tous étaient dévorés avant de pouvoir retrouver la sortie du labyrinthe.

Mais un jour, un jeune garçon, Thésé, se porta volontaire pour être parmi ceux qui devaient être livrés en sacrifice.

Ariane, la propre fille du roi Minos était tombée amoureuse de Thésé.

Avant que ce dernier n’entre dans le labyrinthe et après avoir pris quelques précieuses informations auprès de l’architecte Dédale, elle donna à Thésé une bobine de fil qu’il devait dérouler derrière lui pour retrouver la sortie, et un glaive pour tuer le Minotaure.

C’est ainsi que Thésé pu ressortir du Labyrinthe après avoir terrassé le monstre.

Si je vous dis ça, c’est parce que le minotaure, c’est un peu comme les dangers de l’électricité, le labyrinthe c’est tous les fils qui composent une installation, le glaive représente les outils indispensables, et le fil d’Ariane c’est le guide pour s’y retrouver facilement.

Toucher ou modifier une installation sans connaissance, sans méthode, revient à faire comme tous les jeunes gens envoyés en sacrifice dans le labyrinthe : l’échec sera au rendez-vous 🙁 !

Thésée, avec une stratégie et un outil, a remporté la victoire sur le Minotaure !

Il a surmonté sa peur de la situation.

Il a suivi un plan SIMPLE et EFFICACE, capable de lui permettre de terrasser le monstre et de ressortir du labyrinthe.

Ce qui a fait le triomphe de Thésée, c’est le fil d’Ariane et le glaive qu’elle lui a donné.

Pour vous, ce sera une MÉTHODE EFFICACE pour vous guider vers le succès.

Savoir utiliser pleinement un outil permet de comprendre et résoudre de nombreux problèmes.

Suivre un plan permet d’aller à l’essentiel.

 

J’ai donc créé une méthode de travail pour créer ou rénover une installation confortable et sécurisée sans faire appel à une entreprise, qui vous permettra de faire des économies grâce à l’emploi d’outils et de méthodes simples, sans avoir peur de se prendre une châtaigne ou de faire un court-circuit !

Il suffit d’avoir les bons outils, savoir se protéger, savoir ce que l’on peut faire et ne pas faire, et en faisant les choses dans le bon ordre.

Autrement dit je vais vous apprendre à « ENTRER DANS LE LABYRINTHE » et à en ressortir !

 

Ma méthode s’appelle la méthode eBASIC :

  • e pour électricité
  • B Les Bases
  • A Applications pratiques pour maîtriser les bases
  • S la Sécurité (des personnes et des appareils)
  • I les Implications en fonction de votre installation
  • C Concrétisation ou Conception complète de votre installation

Dans cette méthode, vous allez apprendre :

– comment démarrer en partant de zéro

– sans connaissance technique, sans connaître votre installation

– en travaillant à votre rythme

– et sans se prendre la tête avec les normes

Vous allez apprendre Des choses CLAIRES et SIMPLES, et qui FONCTIONNENT

Et après, si on réalise une installation complète, alors on réalise de grosses économies !

 

Pour récapituler,

Vous savez qu’acquérir les bases de l’électricité est une opportunité incroyable de :

  • Faire son installation soi-même sans faire appel à une entreprise.
  • Réaliser jusqu’à plusieurs milliers d’euros d’économies.
  • Ne plus avoir peur de tout faire sauter.
  • Avoir une nouvelle corde à son arc.

 

Questions/Réponses :

 

Je manque (je n’ai pas) de connaissance en électricité !

Il est inutile d’avoir des connaissances pointues en mathématique !

On peut tout faire avec avec seulement 2 ou 3 formules simples

J’ai peur de conséquences catastrophiques ou de faire tout sauter !

On a peur de l’électricité parce qu’elle ne se voit pas.

Avec les bons outils, elle devient visible, et prévisible.

La quantité de fil au tableau me fait peur !

Tout le monde a cette réaction.

Mais ce fouillis apparent répond à une logique implacable.

Il existe un outil et une méthode simple et accessible à tous qui permet d’identifier chaque fil et son rôle.

Les normes sont tellement nombreuses que je ne sais pas par où commencer !

Les normes regroupent tous les cas de figures possibles.

Mais seulement quelques unes sont nécessaires à votre propre configuration.

Au final, seules quelques unes sont applicables, et la plupart se retiennent rapidement.

 

Conclusion :

Quels sont les secrets de ces bricoleurs électriciens à succès ? Qu’ont-ils fait pour que l’électricité soit FACILE pour eux ?

Ce qu’ils font différemment, c’est avant tout de s’assurer qu’ils ont les bons outils, une bonne méthode, et qu’ils n’ont donc pas peur de se prendre une châtaigne ou de tout faire sauter !

Si suivre et participer à la personnalisation de cette formation* vous intéresse, décrivez-moi dans les commentaires ci-dessous votre plus gros problème dans le domaine électrique et ce que cela changerait pour vous si vous pouviez résoudre facilement ce problème.

A suivre… 🙂

 

* Cette formation est accessible uniquement aux abonnés

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

15 commentaires à “Réalisez ou rénovez vous-même votre installation électrique (Introduction)”

  1. Patrick dit :

    Bonjour,

    Je viens d’acheter une vieille maison en pierres qui a été reprise complètement en 1972 avec des normes et équipements de…1972. L’électricité est aussi de cette date. Souhaitant la mettre au goût du jour, je m’intéresse depuis 2 mois à l’électricité, domaine dans lequel je ne connaissais rien et que j’appréhendais aussi pour l’aspect danger. J’ai pas mal bouquiné depuis et le connaissance théorique me paraît maintenant assez bonne. Mais il me manque la pratique. Disposant du bien la semaine prochaine, je vais enfin trouver un terrain de jeu.
    Je suis donc impatient des articles suivant pour valider ce que je crois savoir et surtout connaître les meilleurs outils et les meilleures bonnes pratiques pour travailler en toute sécurité.
    Le premier point technique qui me gagnerait du temps serait pour moi : Comment repérer les équipements qui sont derrière chaque circuit, déjà pour faire un schéma clair et exhaustif de l’existant.
    Impatient de lire la suite…
    Cordialement

    • christophe dit :

      Bonjour Patrick,

      Pour repérer les équipements derrière chaque circuit, j’ai compilé une procédure simple et particulièrement efficace que j’ai appelé la méthode TCS-ACTION.
      Il s’agit d’un terme qui claque un peu 😉 , mais surtout facile à retenir, et parce que chaque lettre à sa signification car elle décrit une opération à réaliser.
      Grâce à cette méthode, il est possible de déchiffrer n’importe quelle installation inconnue, monophasée ou triphasée, même si elle est composée de vieux fusibles sur la (es) phase(s) et avec tous les neutres reliés ensembles comme on peut encore en trouver.

      On en reparlera 😉 !

      Bien amicalement,
      Christophe

  2. Christopher dit :

    Bonjour,
    Je souhaite faire l’installation électrique dans mon grenier (que j’installe en chambre + grenier). A part changer une prise ou installer un plafonnier, je n’ai jamais été plus loin au niveau électricité. Donc tirer un ou des câbles (je ne sais même pas s’il en faut plusieurs), connecter au boitier électrique, ou installer une dérivation sont de l’ordre de l’inconnue pour moi. Je ne suis même pas sûr de par où passent les câbles électriques (murs en parpaings)…
    J’espère que celà pourra aiguiller la rédaction de votre formation.
    Bine cordialement
    Christopher

    • christophe dit :

      Bonjour Christopher,

      Je compte aborder le point important de la rénovation et de l’extension, car c’est un cas de figure très fréquent.
      On a en effet tous à un moment donné eu envie d’agrandir ou d’aménager son logement.
      Le passage des câbles est donc primordial, et on verra les différentes méthodes de rénovation électrique pour obtenir le confort souhaité en faisant en sorte de minimiser les travaux.

      Bien amicalement,
      Christophe

  3. alexandre dit :

    J aimerais pas exemple rajouter une prise electrique sur une ligne qui dispose deja d un interrupteur.
    Creer une nouvelle ligne a partir d un tableau.
    faire des saignés aussi pour cacher les passage de cable.

  4. patrick dit :

    comment savoir si une installation électrique de maison est bien répartie sur un tableau triphasé ?

    • DANIEL GGN dit :

      réponse à PATRICK
      Une installation triphasée devrait être « équilibrée ». Au sens exact ceci signifie qu’à chaque instant, sur chaque phase devrait pouvoir se mesurer la même intensité. Impossible dans une maison sauf à n’avoir QUE des appareils triphasés.
      par contre on peut faire en sorte de répartir son installation le plus également possible entre les trois phases. parlons d’abord de l’éclairage, il vous faudra donc prendre tous vos points d’éclairage et en gros les diviser par trois, chaque groupe ainsi déterminé sera à alimenter:premier groupe de la phase 1 ; deuxième groupe de la phase 2;troisième groupe de la phase 3. Le même raisonnement sera à appliquer aux prises de courant « polyvalentes » réparties dans toute la maison.
      par contre il faudra considérer les appareils « gros consommateurs » et veiller en particulier à ce que ceux là soient bien répartis entre les 3 phases, ceci avec une réflexion approfondie, exemple: si vous savez parfaitement que deux appareils « gros consommateurs » fonctionneront ensemble ils ne devront pas être sur la même phase.
      En gros, si vous respectez ce principe vous ne devez pas avoir de problème!
      Suite si vous avez besoin

  5. DANIEL GGN dit :

    BONJOUR A TOUS
    En matière de conception et de réalisation d’une installation électrique le premier point impératif est de ne pas considérer le sujet de manière globale mais de le décomposer.
    On peut considérer que toute installation doit se regarder de deux manières:
    -la structure générale que je qualifierais de « verticale »
    -les différents éléments « horizontaux »
    Un médecin regarde un patient en totalité dans un premier temps puis il l’interroge au sujet de sa raison de consulter
    Malheureusement beaucoup de « formations » ne s’adressent pas à celui qui ne connait pas mais celui qui sait déjà quelque-chose
    On prétend enseigner l’alphabet en commençant à G, considérant que tous connaissent le début; ……..
    Je reviendrai…

  6. DANIEL GGN dit :

    Pour poursuivre mon premier message.
    Il est important si on veut vulgariser de partir du principe qu’on s’adresse à des « récepteurs » qui ne connaissent strictement rien au sujet.
    Dès le départ les pisse-vinaigre lèveront les bras pensant qu’on les prend pour des ignares!
    Donc nécessité de demander à tous ceux là de nous quitter définitivement!
    Bon, ceci étant fait on peut passer aux choses sérieuses, continuant à demander à ceux qui savent de ne pas s’offusquer si on leur présente des détails qui pour eux sont devenus des évidences, d’autres ont besoin de ces détails pour pouvoir avancer! le troisième pas ne sera vraiment efficace que s’il a été précédé de deux autres pas efficaces
    A bientôt

  7. Didier dit :

    Bonjour
    Ou est la suite de l article ?
    Merci

    • christophe dit :

      Bonsoir Didier,

      J’ai terminé cette introduction par « …à suivre », parce que la suite sera délivrée sous forme d’articles échelonnés.

      Bien amicalement,
      Christophe

      • Didier dit :

        Bonjour Christophe
        Effectivement , ma question était mal posée. J attends avec impatience la suite aussi, quand avez vous prévu de publier la suite ?
        Merci pour votre réponse.
        Cdl
        Didier

  8. Nicolas dit :

    Bonjour,

    moi mon problème c’est rénover mon tableau électrique qui est ancien (avec fusible) et qui ne dispose pas de différentiel. De plus, certains fusibles pilotent prises et lumières.

    J’aimerais repartir avec un tableau électrique neuf, propre et refaire le câblage à l’arrivée du tableau proprement (prises avec prises, lumières avec lumières) etc…

    merci.

  9. Didier dit :

    Bonjour Christophe

    Je me suis abonné autour du 15 Mars à la lecture de cet article.
    Je reste sur ma faim depuis. Bientôt un mois sans avoir la suite et aucune visibilité de date.

    Je sais que ce n’est pas très grave mais ……

    Si vous avez l’intention de publier une suite, ce serait bien de le faire dans un délai raisonnable.

    Merci.
    Cordialement
    Didier

    • christophe dit :

      Bonjour Didier,

      Je comprends votre impatience.
      Et votre commentaire a croisé la publication de 2 nouveaux articles sur la formation.
      Je compte publier à la fois sur la formation mais aussi continuer sur les autres articles afin de ne pas saturer les lecteurs avec toujours le même sujet, car tout le monde n’est pas forcément intéressé par la formation sur l’électricité.
      Pour le moment, je pense publier une fois sur 2 pour la formation. L’autre publication sera sur d’autres sujets de bricolage.

      N’hésitez-pas à revenir vers moi si vous avez d’autres remarques ou suggestions.

      Bien amicalement,
      Christophe

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 11 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: