Ne vissez pas droit, sinon vous irez de travers !

attention-vissage

Et voilà ! Rebelote !

Je n’ai pas pu résister à l’envie d’écrire ce titre un peu tordu, car sur le moment de l’expérience, cette tournure m’est venue à l’esprit accompagnée d’un fou rire !

En effet, emporté par la foule, heu… par mon élan, lors de l’assemblage de deux éléments en bois, j’ai commis une erreur de… débutant 😉 , et qu’il serait dommage que vous répétiez 😉 !

Imaginons que vous ayez à réaliser un angle à 90° par deux pièces en bois.

Cela peut être deux bastaings, deux morceaux de garde-corps d’escalier, etc.

Les 2 parties seront coupées à 45°, et vous souhaitez que la jonction soit parfaitement jointive.

 

assemblage-45Les 2 parties coupées à 45°

assemblage-45-2Pour obtenir un bel angle à 90°

Comme ces pièces sont de bonnes dimensions, vous aller utiliser votre bonne « vieille » visseuse pour immobiliser l’assemblage (en ajoutant pourquoi pas de la colle à bois).

Et si pour des raisons d’esthétiques il ne faut pas voir la tête de vis, vous vous dites qu’un peu de pâte à bois fera l’affaire.

Donc, vous vous munissez d’une vis de la longueur adéquate, de votre visseuse, et vous suivez la flèche pour l’endroit naturel de fixation :

assemblage-45-3La vis aura une longueur suffisante pour largement dépasser la diagonale de la jonction

Bien. Tout le monde est d’accord ?

Parce que c’est précisément là que j’ai fait ma boulette !

C’est là que mon esprit s’est absenté, parti dans une autre dimension, en laissant mes mains seules tenir la visseuse 😉 !

Et quand j’ai serré la vis, voilà ce que j’ai obtenu :

assemblage-45-4

Quand j’ai vu le résultat, je me suis aussitôt dit :

Mais quel… !

Mais où avais-je la tête !

Ce décalage est logique : l’entrée de la vis de biais par rapport à la jonction provoque le glissement de la pièce entraînée par la tête de la vis lors du serrage.

Il y a une règle essentielle pour avoir une serrage optimum sans provoquer un mouvement latérale des pièces l’une par rapport à l’autre :

il faut que la vis soit perpendiculaire à la jonction !

Donc, pour faire allusion au titre, il ne faut pas viser droit (tiens, j’ai oublié un s, c’est pas grave ça marche pareil 🙂 !) dans l’axe d’une des pièces, mais bien de travers pour trouver la perpendiculaire de la jonction, comme l’indique la flèche jaune sur l’illustration ci-dessous :

assemblage-correctEn vissant de la sorte, l’assemblage ne bougera pas pendant le vissage

Comme quoi, la logique n’est pas toujours apparente au premier coup d’oeil 😉 !

P.S. : Pour ceux qui me suivent et qui attendent la réalisation de mon escalier, je l’ai dessiné en 3D pour me rendre compte du résultat et être sûr qu’il n’y aura pas de surprise. Je vous montre ça la prochaine fois. A partir de cette vue 3D, je vais mettre à plat chaque marche avec ses cotes pour réaliser les découpes. Entre temps, j’ai réalisé le carrelage, la chaux et les autres enduits sur les murs, et pleins d’autres choses. Mais on approche du but : ne plus monter à l’échelle 😉 !

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

4 commentaires à “Ne vissez pas droit, sinon vous irez de travers !”

  1. Jacq dit :

    Très belle explication, précise et claire comme d’hab.

  2. pascal hantisse dit :

    Très bon article. Bien expliquer et très simple à réliser.

  3. philippe dit :

    bonjour CHRISTOPHE,
    j’ai besoin de votre avis,pour isoler la sous-toiture,en sachant qu’elle possede un ecran de sous-toiture, sous lequel se trouve les chevrons de 7 cm qui reposent sur des pannes de 20cm,posees sur les rampants dans le sens de la largeur de la maison, ce qui fait une hauteur totale de 27 cm,donc je voudrais mettre de la laine de verre en 250mm,ce qui est suffisant , car je crois qu’il faut laisser une lame d’air de 2 cm,pour installer l’isolant pour le faire tenir,car je ne mets pas de placo pour la finition,j’ai pensé a des liteaux fixés sur les pannes,puis des liteaux perpendiculaires,sue lesquels je poserai des lambris pvc ou autres,j’espere etre factuel, merci de votre avis et bon w.e.
    cordialement .
    PHILIPPE

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 13 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click