Les bases de l’ossature bois, compléments

angle-MOB

Suite à la série d’article sur les bases de l’ossature bois, Nicolas (qui se reconnaîtra 😉 ) me pose cette question :

« Comment ça se passe pour les coins de la structure aussi bien au moment du recouvrement à l’OSB qu’à celui du bardage ? Y’a t’il des profilés à mettre pour les joindre ? »

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le faire, j’ai jugé intéressant, pour tous les passionnés du bois, de détailler ma réponse dans cet article.

 

 

Dans la première partie des bases de l’ossature bois, je vous exposais ce principe d’assemblage des panneaux :

 

principe-assemblage-panneaux

Ce principe est correct, mais si l’on veut être plus précis pour positionner les montants, il faut ajouter, suivant l’ordre que l’on va suivre pour l’habillage en OSB,  les 9mm de ces panneaux de contreventements en OSB, comme ceci :

 

angle-osb1

 

Bien entendu, ceci est à suivre uniquement si vous utilisez des panneaux adaptés à l’ossature bois, c’est à dire ayant une largeur de 1200mm, même si en réalité les panneaux font 1196mm (la raison ? Voir plus bas le commentaire de Jean-Michel 😉 ) .

Voici, vue de dessus, la jonction des panneaux OSB dans les angles, avec les entraxes jusqu’aux montants.

angle-osb2

 

Vous l’aurez compris, si vous inversez le recouvrement des panneaux, vous allez vous retrouver, sur un des côtés, avec un décalage au niveau des montants, et donc une difficulté pour visser par manque de marge de manœuvre, et surtout de matière 😉 !

 

Regardons maintenant
Pour lire la suite, vous devez être membre.




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

10 commentaires à “Les bases de l’ossature bois, compléments”

  1. Nicolas dit :

    Bonjour,

    Sur chaque montant de l’ossature où se trouvent 2 panneaux d’osb, il faut un joint de 4mm entre les deux plaques.
    C’est pour cela que ces dernières mesurent 1196mm, afin de facilement effectuer cet espacement de 4mm sur une ossature espacée en 60.

    Merci pour tous vos conseils, fort appréciés par le bricoleurs.

    Nicolas

  2. nicolas dit :

    Bonjour,pour répondre à votre interrogation sur les dimensions des plaques d’OSB, la raison en est simple:tout matériau se dilate! Il est donc logique de laisser un petit jeu entre 2 plaques pour éviter des gondolements qui pourraient nuire au bardage, un petit joint de SIKA sur la tranche de la plaque assurera une bonne étanchéité à l’air. Entre collègues, on peut toujours se « tuyauter ». Cordialement, Nicolas PONT
    PS:site très intéressant!

  3. jean louis dit :

    Bonjour,

    Grand merci pour vos conseils ,rien à dire d’autre tout est parfait .
    Je vais vous poser cette question qui me turlupine , j’ai un mur borgne de 11 m de long ( ossature bois ) à construire contre le mur borgne en briques creuses non crépies d’une usine. Je voudrais perdre le minimum d’espace ,(la dalle est déjà construite contre ce mur isolée avec 2 cms de polystyrène) que mettre dans ce vide à part le pare pluie ? je voudrais éviter le polystyrène qui transmet trop bien le son , la laine qui risque de devenir une éponge à la longue , peut être ne rien mettre serait la meilleure solution ? Je n’ai pas droit à l’erreur sur ce coup là , car elle serait irréparable , et catastrophique pour moi et ma famille.

    Cordialement , JLOUIS

    • christophe dit :

      Bonsoir Jean-Louis,

      Difficile de vous donner LA meilleure réponse sans voir :-(. Et comme il ne faut pas se tromper… (ce que je comprends parfaitement).
      La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’une ossature bois doit respirer.
      N’hésitez-pas à contacter un commercial (sans engagement) d’un fournisseur de matériaux (Réseau Pro, Point P, etc. Ils sont là pour ça et viendront sur place pour vous conseiller sur la meilleure façon de procéder.

      Bien amicalement
      Christophe

  4. Olivier dit :

    Merci pour tout vos conseils et infos,la construction en ossature bois m’interesse fortement d’autant que j’ai une extension a faire sur ma maison,avec un étage.Pour le logiciel « blender » comment faire pour l’avoir en Français?Et avoir accés a vos réalisations carports……etc?
    D’avance merci!

    • christophe dit :

      Bonsoir Olivier,

      Et voilà, je répond encore en retard. Je vous demande pardon, j’ai la tête dans le guidon !

      Pour passer blender en français, cliquez sur le « I » (Info), menu en haut à droite, et sélectionnez « User Preferences ». Ensuite positionnez la souris en haut de l’écran à la limite de la fenêtre 3D et la zone dans lequel se trouve le bouton « Save user setting », la flèche de la souris devient alors double. Cliquez à ce moment (bouton gauche) et tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé, glissez la souris vers le bas de l’écran de façon à agrandir la zone « User preferences ».
      Tout à droite de cette zone, faites défiler vers le bas l’ascenseur jusqu’à voir « International fonts ».
      Cochez cette case si ce n’est pas fait.
      Ensuite, dans la zone language, sélectionnez « French(Français) », et appuyez sur les 3 boutons présents en dessous (Interface, etc.).
      Blender passe alors automatiquement en français. Pour conserver ces réglages lors d’un nouveau démarrage du logiciel, cliquez sur le bouton (à gauche de la zone) « Enregistrer préférences utilisateur ».

      Bien amicalement,
      Christophe

  5. jean-michel dit :

    bonjour,
    pourquoi 1196 mm? tout simplement parce que le DTU prévoit un jeu de 4mm entre chaque panneaux. Si vous ne mettez pas ce jeu, sur un grand mur (de plus de 12 montants) le panneau ne sera plus sur un montant.
    Voilà
    cordialement

  6. Laurent dit :

    Bonjour à tous,
    Bravo Christophe pour ces articles, tout est vraiment bien expliqué et détaillé! Un vrai plaisir.
    Pour ma part, je souhaite réaliser un garage de 20m2, avec couverture ardoise (imposée dans ma région).
    Pour la structure faut-il prévoir des sections supérieures pour supporter la charpente et la couverture?
    Autre question: est-il possible de poser l’OSB de contreventement à l’intérieur? Ceci pour emprisonner un éventuel isolant entre le bardage et l’OSB?
    Merci d’avance

  7. romuald dit :

    bonjour
    merci d avoir pris le temps pour expliquer comment faire je trouve vos conseils très intéressent.

  8. guillaume dit :

    Bonsoir,
    Je vais faire un abri en bois avec comme toiture des everites.
    j’aimerais avoir une info sur la finition du bardage lorsqu’on arrive sous l’everite pour isoler.
    merci pour votre site, je vais m’inspirer de tous vos conseils.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 12 + 4 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click