La faïence de votre douche laisse passer l’eau !


faience

Non, ce titre n’est pas un mensonge ! Mais une triste réalité !

Enfin… avec une petite nuance quand même : ce n’est pas la faïence qui est coupable, mais les joints !

Aussi, si vous envisagez de passer à l’acte et de réaliser votre propre douche sur mesure, voici la marche à suivre pour que votre rêve ne se transforme pas en cauchemar.

 

J’utilise le terme cauchemar, car l’infiltration de l’eau va se faire lentement, très lentement… mais sûrement :-(

Et au bout d’un « certain » temps, une tache d’humidité apparaîtra sur le mur de la pièce voisine, suivie de moisissures, et votre faïence finira par se décoller, pour faire apparaitre un mur complètement rongé par l’humidité :-( Quel tableau ! Ça fait peur, non ?

Première chose à faire avant de poser votre faïence, appliquer un primaire d’accrochage. La description de ce primaire est expliqué dans l’article Découvrez un produit indispensable pour vos travaux de maçonnerie. (ça marche aussi pour la douche :-))

En général, les murs sont en briques recouvertes de plâtre ou en plaques de plâtre (couramment mais injustement appelé placo).

Le rôle du primaire est d’imprégner et stabiliser le plâtre.

Après séchage, il faut appliquer une souche couche d’étanchéité.  Celle-ci a la consistance d’une crème et sa couleur est mauve.

Sur cette sous-couche encore fraiche, appliquez dans les angles une bande spéciale étanche, vendu en générale avec la sous-couche, et dont le rôle est de parfaire l’étanchéité de ces angles.

En séchant, cette sous-couche va former une peau caoutchouteuse très résistante et parfaitement étanche, et qui empêchera l’eau de s’attaquer aux murs après avoir traversé les joints :-)

Appliquez une deuxième couche de cette crème, en croisant le sens d’application, en recouvrant aussi la bande d’angle.

Si vous avez appliqué la première couche verticalement, la deuxième devra être passé horizontalement, et vice versa.

Je n’ai hélas pas de photo à vous montrer, mais tout est illustré sur la notice jointe aux produits.

Deux marques se « disputent » le marché : Mapei et Weber. Les deux vous proposent des kits complets comprenant primaire d’accrochage, sous-couche et bande.

L’application peut se faire au rouleau ou au pinceau, et tout se nettoie à l’eau :-)

La faïence se colle sur la sous-couche (une fois sèche bien entendu ;-)).

Avec cette procédure, vos murs seront protégés.

Et si vous souhaitez rendre aussi vos joints étanches et les garder parfaitement blancs comme au premier jour… lisez l’article Comment conserver vos joints de faïence parfaitement blanc comme au premier jour ;-)

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

5 commentaires à “La faïence de votre douche laisse passer l’eau !”

  1. Dominique dit :

    J’ai l’impression que nous avons déjà tous été confronté de près ou de loin à des problèmes similaires. Et pas seulement dans de la rénovation ! Il y a bien entendu la qualité des matériaux employés, mais aussi les compétences des artisans. Certains travaux demandent l’intervention de professionnels afin d’éviter des tracasseries par la suite mais sans oublier de bien les choisir.
    Dominique Articles récents..Visitez containers-service et découvrez une large sélection de big bags d’occasion pour acheminer des matériaux industriels.My Profile

  2. McPeter dit :

    il existe aussi le Thixacryl de chez Zolpan ( http://www.zolpan.fr/peintures/CMS/Files/FicheTechnique/Zolpan/Thixacryl2012.pdf ) qui peut s’utiliser avec le « procédé ZF » (pour les angles). L’avantage par rapport à vos produits citées ?
    l’épaisseur !!
    les bandes d’angles grises sont extrêmement épaisse … et « fausses » les angles, alors que le « procédé ZF » permet de grande facilité d’application quelque soit le type d’angle et sans sur-épaisseur désastreuse.

  3. anne-gaëlle dit :

    Bonjour,
    Est-ce que par hasard je pourrais utiliser la sous couche étanche (MAPEI ou WEBER) pour également la protection des joints à la place de la résine latex? Merci.

    • christophe dit :

      Bonjour Anne-gaëlle,

      Dans un kit d’étanchéité MAPEI ou WEBER, vous avez dans une même boite le primaire d’accrochage + la sous-couche d’étanchéité + la bande pour les angles.
      Vous pouvez utiliser le primaire d’accrochage (liquide blanc) pour imperméabiliser les joints car lui est équivalent à la résine latex (Sikalatex). Par contre vous ne pouvez pas utiliser la sous-couche (Jaune ou violette suivant les marques) car elle forme une peau, étanche peut-être, mais colorée, et elle s’accrochera sur la totalité de la faïence, à la différence du primaire qui ne pénètre que les joints.

      Bien amicalement,
      Christophe

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 14 + 9 ?
Please leave these two fields as-is:
CommentLuv badge

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click