Formation Electricité e-BASIC (Partie 5)

Le courant triphasé

Ah la sale bête !

Le courant « normal » fait déjà peur, alors dès que l’on voit « Triphasé » sur un appareil, un compteur ou un tableau électrique, c’est plus fort que soi, on se recule comme si on venait de découvrir une énorme araignée !

Une peur probablement causée par le fait de savoir que la tension fourni est nettement supérieure aux 230 V « classiques », soit 400 V !

Et celui ou celle qui a déjà été en contact accidentel avec du 230 V, se doute bien que 400 V, ça doit « piquer » un peu plus 🙁 !

Alors c’est quoi du triphasé, et comment « ça marche » ?

On va pour cela reprendre l’animation du chapitre précédent illustrant le mode de fabrication du courant électrique :

 

 

Cette animation ne montre que la génération d’une seule alternance, en l’occurrence celle de la bobine supérieure.

Dans la « fabrication » du courant triphasé, il y a 3 bobinages.

Pour faire un

Pour lire la suite, vous devez être abonné.




Abonnez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

1 commentaire à “Formation Electricité e-BASIC (Partie 5)”

  1. Jean-Claude dit :

    Bonjour Christophe,
    Très belle explication, mais dans le cas du démarrage d’un moteur triphasé en étoile puis en triangle (communément appellé « étoile-triangle »), il n’y a pas de neutre? Où branche-t-on le point commun?
    Continuez, je ne me lasse pas!
    Cordialement,
    JC.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 15 + 8 ?
Please leave these two fields as-is: