Fixation d’un receveur de douche, ne commettez-pas cette erreur fatale !

Ça y est, vous êtes décidé, vous allez réaliser vous-même votre douche sur mesure 🙂

Tout est prêt, vous avez acheté vos éléments, receveur de douche, paroi, mitigeur, colonne de douche, douchette, etc.

Une fois les canalisations d’eau froide, d’eau chaude et d’évacuation en place, le premier élément à fixer, c’est le receveur de douche.

 

 

La plupart du temps, cette fixation est réalisée à l’aide de mortier adhésif, appelé couramment MAP (Mortier Adhésif pour Placo).

L’avantage de ce mortier, c’est qu’en plus de son fort pouvoir « adhésif » ;-), il sèche trés vite, permettant ainsi de continuer les travaux sans trop attendre.

Dans le meilleur des cas, votre receveur de douche est extra-plat, comme sur la photo ci-dessus, mais dans certaines situations, vous êtes parfois obligé de le surélever pour respecter une pente d’évacuation ou un obstacle indésirable.

Le mortier adhésif, comme beaucoup de produit à séchage rapide, voit sa température augmenter pendant le séchage, proportionnellement à la quantité mise en application.

Plus simplement, plus vous en mettez, plus il chauffe. Et c’est bien là le problème !

Si vous « chargez » de mortier adhésif le dessous du receveur pour le fixer, il risque tout simplement de se fissurer au bout de quelques minutes 🙁 !!!

Pourquoi se casse t-il alors qu’une bonne douche bien chaude le laisse « indifférent » ?
Pour lire la suite, vous devez être membre.




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

10 commentaires à “Fixation d’un receveur de douche, ne commettez-pas cette erreur fatale !”

  1. McPeter dit :

    Accessoirement la plupart des receveurs en grès interdisent l’utilisation de collage type ciment/plâtre (annule la garantie) … tout bêtement pour des questions de dilatations/amortissements. L’idéal ? plot type béton cellulaire avec une feuille de goudron ou polyuréthane et blocage du receveur avec du Sikaflex 11FC (polyuréthane en tube). De façon courante, on utilise un mortier maigre (qui ne collera pas)

    ex : http://www.jacobdelafon.com/fr/common/pdf/pose-receveur-ceramique-poser.pdf

  2. Mickaël dit :

    Bonjour,

    Pensez-vous que le MAP aura le même effet sur des tuyaux d’évacuation PVC ou des tuyaux d’alimentation multicouche ?

    Je dois reboucher une saignée dans des plaques de platre

    Mickaël

    • christophe dit :

      Bonjour Mickaël,

      Les tuyaux d’évacuation PVC ainsi que les tuyaux d’alimentation multicouches sont conçus pour accepter sans aucun problème des températures élevées. Donc, même s’il se produit un dégagement de chaleur au séchage du MAP, vous n’aurez pas le souci exposé dans cet article :-).

      Bien amicalement,

      Christophe

  3. bru dit :

    Bonjour,

    Quelle est le dosage du mortier maigre traditionnel ? Et quelle épaisseur minimum doit-on mettre?

    Merci

    Cdlt,

    Bruno

  4. François dit :

    Bonjour, je suis entrain de rénover ma salle de bain et je vais installer un receveur de douche en pierre naturelle qui doit faire dans les 80kg. on m’a conseillé de le poser directement sur une chape parfaitement de niveau et sans collage.
    Je suis un peu septique sur ce point, qu’en pensez vous?

    Bien cordialement François

  5. David dit :

    Bonjour,
    Pour encastrer mon receveur en pierre de 75kg et de 40 mm d’épais, j’ai un trou de 65 mm. Un différentiel de 25 mm donc. Comment faire une base solide sur la dalle pour accueillir mon receveur ? Une préparation non solide telle que des plots béton maigre ou un Mortier colle seraient tassés sous le poids du receveur donc impossible d’avoir mes niveaux de pentes !
    Help…
    Merci

  6. Dadi dit :

    Bonjour
    J’ai besoin d’un conseil pour faire une plate forme d’un bloc sanitaire (douche,toilette et lavabo)avec le système d’évacuation.

    Merci

  7. Jc dit :

    Bonjour,
    Dans ce document : http://www.salledebains.fr/wp-content/uploads/2015/05/Instructions-de-pose-des-receveurs-a-encastrer-en-acrylique.pdf

    fait par le Syndicat Français des Industries de la Douche et de la Baignoire concernant la pose des receveur acrylique (il y a le même pour la céramique) il est dit :
    « Le contact direct de produits à prise hydraulique avec la sous-face du receveur autres que la colle type MAP est à proscrire.
    Donc que faire????

  8. Jc dit :

    En ce qui me concerne on m’a conseillé d’utiliser une colle de type Weber Col Flex comme pour coller le carrelage. Qu’en pensez vous?

    • christophe dit :

      Bonsoir JC,

      Le MAP peut parfaitement être utilisé mais à condition d’utiliser la technique décrite dans l’article (attention, pour lire la totalité de l’article, il faut être abonné).
      Le document Pdf du Syndicat Français des Industries de la Douche et de la Baignoire est totalement en accord avec ce que j’ai écrit.
      Vous pouvez utiliser une colle de type Weber Col Flex ou du mortier.

      Bien amicalement,
      Christophe

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 15 + 15 ?
Please leave these two fields as-is: