Comment découvrir partiellement une toiture en ardoise

20140610_112727

Vous avez quelques ardoises cassées par la grêle ?

Vous souhaitez installer un champignon de toiture ?

Ou toutes autres interventions nécessitant de découvrir partiellement votre toiture en ardoises ?

Suivez-moi, je vous fais la visite 😉 !

 

 

Voici la toiture qui va nous servir d’exemple :

 

20140610_111822

 

Pour info, il s’agit d’une couverture au dessus d’une fenêtre « chien assis ».

Première chose, à l’aide d’une pince plate, saisir un crochet et le tordre de 90° vers la droite ou la gauche suivant votre préférence :

 

20140610_111906

 

20140610_111919

 

Pour changer une ardoise, il suffit de tordre le crochet retenant l’ardoise en question.

Pour une ouverture plus large, il faudra tordre plusieurs crochets sur une même ligne horizontale, sachant que le retrait des autres ardoises se fera facilement sous cette première ligne.

Dans le cas de figure exposé ici, il me fallait juste une ouverture pour passer la main, attraper et positionner précisément une alimentation électrique pour un futur volet roulant électrique, impossible en effet de me glisser à l’intérieur pour effectuer cette opération 🙁 .

J’ai donc tordu 2 crochets :

 

20140610_114856

 

Les couvreurs disposent de lames assez longues qui permettent de guider les ardoises pour le retrait et l’introduction sous les autres ardoises.

Quand ce genre de travail n’est pas fréquent, vous pouvez (comme moi 😉 ) vous aider d’un autre outil similaire, ici une vieille équerre assez longue :

 

20140610_112013

 

Vous glissez la lame sous l’ardoise à retirer, et tout en soulevant délicatement la lame et l’ardoise pour que cette dernière passe par dessus son crochet tordu, vous tirez l’ensemble vers le bas.

 

20140610_112040

 

Quand l’ardoise commence à descendre par dessus le crochet, vous pouvez retirer la lame et continuer à tirer l’ardoise avec les mains :

 

20140610_112152

 

Voici l’ardoise retirée :

 

20140610_112229

 

La même opération répétée sur l’autre ardoise :

 

20140610_112443

 

Une fois les ardoises enlevées, retirez les crochets pour éviter de les faire tomber ou de vous accrocher dessus, mais aussi pour vous permettre de retirer facilement les ardoises des rangées inférieures :

 

20140610_112526

 

20140610_112558

 

Et avec 3 ardoises retirées…

 

20140610_112727

 

… je vois mon volet roulant, et je peux passer la main pour attraper et attacher le câble électrique que j’ai auparavant pu glissé approximativement par le grenier, en restant bloqué à 2,50m dudit volet !

 

20140610_114025

 

Une fois l’opération effectuée, il faut refermer 😉 !

On procède alors en sens inverse : on replace les ardoises en partant du bas vers le haut, et sans oublier de remettre les crochets 😉 .

Et c’est surtout pour les dernières ardoises que votre lame va être utile.

Car moins il y a de place, plus il est nécessaire de guider les ardoises sous les autres.

Et pour cela, il faut glisser la lame assez loin, sous deux ardoises, pour se placer sur le liteau sur lequel est accroché… le crochet supérieur !

C’est plus explicite en image :

 

20140610_114324

 

Et tout ça sans gêner le passage de l’ardoise (c’est pour ça que les lames sont longues 😉 ) :

 

20140610_114452

 

Quand le crochet tordu apparaît, vous pouvez retirer la lame :

 

20140610_114532

 

Si on essaie de remettre les dernières ardoises sans utiliser une lame, l’opération se révélera impossible car l’ardoise va buter contre le liteau sur lequel elle devrait se placer 🙁 !

 

On remet le dernier crochet, et on répète l’insertion de la lame pour placer la dernière ardoise :

 

20140610_114820

 

Quand tout est en place, vous pouvez remettre les crochets en ligne avec votre pince plate utilisée au début.

Et voilà, ni vu ni connu 🙂 !

Seul peu persister une petite trace sur l’ardoise trahissant la torsion du crochet.

Mais il faut avoir l’œil, et d’en bas, ça ne se voit pas du tout 🙂 !

 

20140610_114950

 

Les crochets supportent assez bien la torsion, mais il ne faut bien sûr pas abuser 😉 !

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

2 commentaires à “Comment découvrir partiellement une toiture en ardoise”

  1. Cédric dit :

    Super et tout simple (a priori… ;o)

    Mais bon moi je n’ai pas d’ardoise mais de bêtes tuiles…

    A quand un cours sur la réfection de toiture en « tuiles toutes bêtes »?

    ;o) Cédric

  2. remai dit :

    merci pour ces explications

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 6 + 12 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click