Comment ancrer durablement une palissade en bois

Une palissade en bois peut être composée de panneaux prêts à être assemblés, ou de lames de clin traités.

Dans ce dernier cas, les poteaux doivent être rainurés pour recevoir les lames de clin, alors que pour des panneaux prés à être assemblés, il suffit d’utiliser des poteaux de section carrée classique.

Le point le plus important dans le cadre de la réalisation d’une palissade, c’est la fixation des poteaux dans le sol. Cet ancrage doit être de bonne qualité sous peine de voir la belle palissade s’envoler au premier coup de vent 🙁 !

N’enfoncez jamais vos poteaux directement dans la terre ! Même traités ou badigeonnés de goudron, tôt ou tard ils pourriront. Idem si vous les scellez dans du béton !

Simplement parce que l’eau de pluie qui coule sur les poteaux, s’infiltrera et maintiendra toujours l’humidité autour du pied du poteau.

Vous avez seulement deux solutions durables et solides : Faire des trous, les remplir de béton, et fixer les poteaux sur des platines.

Pour la réalisation des trous et plots en béton, voir l’article Réalisez une terrasse sur pilotis (partie 1/4)

Voici à quoi ressemblent ces platines pour poteaux de palissade ou clôture :

Ces platines disposent de trous à l’intérieur pour l’évacuation de l’eau de pluie. Les trous latéraux permettent la fixation du poteaux dans la platine.

Pour la fixation de cette platine sur le plot en béton, voir l’article Réalisez une terrasse sur pilotis (partie 2/4))

Si vous ne souhaitez pas suivre cette solution qui est pourtant de loin la plus sûre et la plus durable, vous avez toujours la possibilité d’utiliser ces longs supports de poteaux :

Le principe de fixation du poteau dans ce support reste le même que celui décrit précédemment, sauf que ces supports s’enfoncent directement dans la terre. Et il se passera de nombreuses années avant que la rouille n’arrive à bout de ces supports.

Dans ces deux cas de figures, les poteaux restent en dehors du sol 🙂

Ne retenez qu’une chose dans la fixation des poteaux : le traitement du bois n’est efficace que si ce bois ne stagne pas dans l’eau ou ne reste pas humide, donc JAMAIS de poteaux directement dans la terre, béton, tout-venant, etc.

Le bois doit pouvoir respirer et sécher pour résister au pourrissement 🙂

 

 

post-layout

Vous avez aimé cet article ?
ou Vous aimeriez en savoir plus ?

Abonnez-Vous pour Seulement
1,50 € par mois !

(Sans engagement)

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés, aux formations et projets réservés exclusivement aux membres.

+ Votre fidélité est récompensée (remises cumulables jusqu'à 50%) à valoir sur tous les dossiers existants et à paraître

+ Et pleins d'autres surprises...


  JE M'ABONNE !  

(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

10 commentaires à “Comment ancrer durablement une palissade en bois”

  1. André dit :

    Bonjour.
    je découvre votre site et vos conseils, fort utiles.
    Je vais installer une pergola 4mx3m, de hauteur 250m environ, 4 poteaux de 90×90 de section, poids total de 150 kgs, dans un site relativement abrité (clos de murs), mais dans une région où le mistral souffle parfois fort.
    La seconde solution que vous préconisez (support long), moins onéreuse et astreignante, est-elle suffisante, et dans ce cas, suffit-il de planter les poteaux, sans apport de sable et béton, puis de reboucher, en fixant, bien sûr les poteaux sur supports ? Le terrain, calcaire est fait de glaise argileuse assez compacte en profondeur. Je peux bien sûr combler la partie haute avec sable et béton si nécessaire

  2. Ludovic dit :

    Bonjour, il existe des industriels qui garantissent 25 ans leurs poteaux bois scellés directement dans le sol. Pourquoi c’est possible :
    – utilisation exclusive de pin sylvestre (et non d’épicea)qui accepte très bien le traitement (ce bois fait « éponge »).
    – utilisation de poteaux « plein coeur ».
    – traitement à saturation
    Pour la pose :
    – fond drainant (pour éviter la stagnation d’eau)
    – béton « sec » type béton à bordure.
    – ne pas couper ni percer le poteau dans la partie scellée.
    Certains pro utilisent ces poteaux depuis plus de 30 ans en France avec ce type de mise en oeuvre.

  3. Bertrand dit :

    Bonjour.

    je voudrais un renseignement pour ce qui concerne le support comment faisons pour le retirer j’ai assai du mal

    Merci de me donner une reponde

  4. Je trouve que ce système est vraiment ingénieux et je vous remercie d’avance pour les astuces et conseils qui vont bien me servir lors de la réalisation de la mienne. On m’a dit également qu’il est important de bien traiter les parties métalliques pour éviter que la structure se détériore suite aux températures et changement de saison si on la laisse telle quelle !!!

  5. Mat dit :

    Hello,
    j’ai un rang de parpaing au fond de mon jardin avec une clôture grillage dessus.
    j’envisage de réhausser (non pas parce que je fais du nudisme ;p) mais parce que chez le voisin c’est la ZONE!) en rajoutant l’équivalent d’un rang de parpaing sur lequel je poserais des platines pr mettre une palissade.
    Qu’est ce que tu me conseillerais de faire ? parpaing plein ? parpaing creux ? ou coffrage béton (sur 10m de long) ?
    Merci pr ta réponse.

    cordialement,

    • christophe dit :

      Bonsoir Mat,

      S’agissant d’une clôture grillagée, il n’y a pas énormément d’effort dessus.
      Et une base en parpaing même creux est déjà très solide.
      Il est seulement nécessaire de noyer la base des poteaux dans du béton. Pour cela, le remplissage d’une ou deux alvéoles de parpaing dont on a cassé préalablement le dessus (puisque le parpaing est retourné) à l’emplacement prévu pour un poteau fera largement l’affaire.

      Bien entendu, j’ai répondu en supposant que ce sont des piquets métalliques classiques et pas des poteaux en bois, sinon il y a une platine de fixation pour chaque poteau et donc du parpaing plein s’impose (ou la solution décrite ci-dessous – et c’est l’équivalent du parpaing plein).

      Pour des clôtures offrant plus de résistance au vent, je suis adepte d’une base extrêmement solide avec des STEPOC, ces fameux parpaings creux de chaque côté, que l’on assemble à sec sur un réseau de ferraille et que l’on rempli ensuite de béton auto-nivelant.

      Bien amicalement,
      Christophe

  6. Daniel dit :

    Bonjour
    Je devais réaliser une palissade de 28m de long en panneaux bois de 1.80mx1.80m entre mon voisin et moi.Ce dernier ayant préféré faire un mur en parpaings, j’ai donc abandonné ce projet. Tout ça pour dire que je ne fais pas du-tout confiance aux platines à sceller, fixer ou planter. Si vous êtes exposé au vent et que la terre est détrempée les ancres à planter vont s’incliner et la palissade avec. Pour celles à sceller, c’est par contre les « soudures » qui vont travailler et la tôle s’arrachera (nombreux exemples sur le net). Préférez plutôt les ancres en H. Pour ma part, j’avais prévu de remplacer les poteaux bois par du tube rectangle galva de 80mmx40mm sceller dans le béton, liaison vissée par fer plat galva entre tubes et panneaux. Et pour finir je devais fixer des demi-ronds de D:80mm en bois autoclave sur les tubes pour les cacher. Pour info le tube rectangle galva est le même que celui des panneaux de signalisation le long des routes.
    Cordialement,
    Daniel

  7. Pierre dit :

    Bonjour, j’ai pour projet de monter une palissade sur un rang de parpaings creux de 15 déjà posé. J’ai peur que les chevilles fassent exploser le parpaings et je pensais donc « couler » le second modèle de support dans le parpaings. Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 15 + 5 ?
Please leave these two fields as-is: