Casser pour ouvrir, c’est bien, habiller c’est mieux !

habillage-terminé-1

Les habitations des années 70 étaient très cloisonnées.

Aussi est-il fréquent aujourd’hui lors de l’acquisition d’une telle habitation, de vouloir obtenir plus de clarté, plus d’espace, ouvrir les cloisons pour donner plus de « grandeur » et de convivialité.

Bien entendu, avant de « faire tomber » une cloison, il faut s’assurer qu’elle n’est pas porteuse.

 

Si la cloison est en briques et plâtre, il n’y a pas de risque car aucune cloison de ce type ne peut soutenir une dalle d’étage.

Par contre, s’il s’agit de parpaing, attention !

C’est le cas de figure de cet article.

Il a donc fallu sonder ce plafond (gratter le plâtre) pour trouver le sens des poutrelles.

Si vous avez le moindre doute, demandez l’avis d’un maçon.

 

ouvertureEn jaune, l’emplacement initial d’une porte, à gauche l’ouverture réalisée

 

Le plâtre a été gratté et retiré totalement en haut des 2 côtés de la cloison pour faciliter l’habillage ultérieur :

 

préparation-1

 

L’habillage sera fait en
Pour lire la suite, vous devez être membre.




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

post-layout

Vous avez aimé cet article ?

Devenez Membre, c'est rapide et Gratuit !

Vos privilèges en tant que membre :

+ Vous êtes informé par mail dès la publication d'un nouvel article.

+ Vous avez un accès complet aux articles protégés et réservés exclusivement aux membres.

+ Vous bénéficiez de remise de 20 à 50% dès la publication d'un nouveau guide (NOUVEAU PRIVILEGE)

Oui, Je Veux Devenir Membre
(Protection anti-spam assurée et votre adresse mail ne sera jamais divulguée)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien(trackback) depuis votre propre site.

7 commentaires à “Casser pour ouvrir, c’est bien, habiller c’est mieux !”

  1. JB dit :

    Bonjour,

    Je trouve surprenant d’avoir ouvert sans linteau un mur en parpaing qui pourrait être porteur.
    C’est en constatant que les poutre étaient parallèle au mur que vous avez pris l’initiative d’ouvrir?

    Cordialement

    • christophe dit :

      Bonjour JB,

      Très bonne remarque 😉 !

      Non, seulement les poutrelles étaient parallèles au mur en parpaing, mais en plus le haut du mur était constitué d’une partie coulée, comme une poutre. On peut le constater sur les photos.
      J’ai demandé à un confrère maçon de me confirmer la faisabilité d’ouvrir ce mur et il a tenu les mêmes conclusions que moi, avec un petit plus :
      Le parpaing faisait 10cm de large et les murs porteurs en parpaing ne font jamais 10cm de large mais 20cm.
      Alors pourquoi du parpaing pour une simple cloison ?
      D’après ses propos, il est courant d’utiliser ce qu’il reste sur place pour finir un chantier, du moins une partie. Donc, plus de briques pour faire la cloison ? Il reste du parpaing ? Oui ? Et bien on fait la cloison en parpaings !

      Si les poutres avaient été perpendiculaires au mur à ouvrir, oui, c’est clair, il aurait fallu mettre un IPN (ou HEA) en guise de linteau.

      Bien amicalement,
      Christophe

  2. JMarc dit :

    Bonjour,
    très bon travail, félicitation.
    Cordialement.

  3. Mathias dit :

    Génial !
    ça donne des idées… je vais faire qqch comme ça dans ma cave pour faire une séparation. Pour la partie basse, est ce mieux de mettre du parpaing de 10 ou du carreau de plâtre ?
    Merci
    Cordialement

    • christophe dit :

      Bonjour Mathias,

      Les deux matériaux peuvent bien sûr être utilisés, mais si un jour vous décidez de supprimer cette séparation, ce sera plus facile de retirer des carreaux de plâtre 😉 !

      Mais il faut aussi penser à l’humidité ambiante (la cave est-elle chauffée ou pas, et aux risques éventuels de chocs, car si un de ces points ou les deux sont réunis, il sera préférable d’utiliser du parpaing.

      Bien amicalement,
      Christophe

  4. Vincent dit :

    Bonjour,

    Bonne idée que de sonder le sens des poutrelles en grattant un peu, je n’y aurais pas pensé. C’est du boulot supplémentaire mais ça en vaut la peine. J’ai fait réaliser un travail similaire par un artisan local près de chez moi (68) et ça m’et revenu à une petite fortune (dépassement du devis x 1,5), je n’étais pas encore prêt à me lancer dans de tels travaux par moi-même, même avec de l’aide.

Laisser un commentaire

IMPORTANT! Avant de cliquer sur "Envoyer le commentaire", voudriez-vous résoudre ce calcul simple (nous saurons ainsi que vous êtes humain, et pas un robot de spam) :-)

What is 7 + 14 ?
Please leave these two fields as-is:

Powered by WordPress | Designed by: buy backlinks | Thanks to Etiketten, web designer and pay per click